Masters Of The Universe et Jem par Gérald Parel – Interview

Alors qu’il vient de passer quatre jours à la Comic Con France sur le stand de Panini Comic où il a pu rencontrer ses fans et faire des dédicaces aux fans, Gérald Parel qui est connu pour ces couvertures de comics tel que Iron-Man, Ghost Rider (pour ne citer qu’eux), vient de publier sur sa page Facebook plusieurs Fan Arts (non officielles) de deux séries qui lui tiennent à cœur : Les Maîtres de L’Univers  et Jem et les Hologrammes.

Ces travaux nous ayant laissé une nouvelle fois sans souffle, ToyzMag vous propose aujourd’hui une interview de cet artiste français hors norme !

 

ToyzMag : Tu as récemment publié une série d’illustrations sur les Maîtres de L’univers et Jem et les Hologramme sur ta page Facebook, Qu’est ce qui t’as donné envie de dessiner ces personnages ?

Gérald Parel : J’ai un creux dans mon agenda de travail en ce moment. Et quand ça arrive, j’en profite parfois pour me faire plaisir graphiquement en réalisant des illustrations de personnages qui ont bercé mon enfance.
Ça a commencé avec Cobra il y a quelques mois, ça m’a repris il y a quelques jours avec Jem et les Hologrammes. J’écoutais le dernier single du groupe ‘The Darkness‘ que je vénère. Ils ont un coté très Fluogum Heavy Metal. C’est rare mais j’ai vraiment eu cette image de Jem backstage comme un flash pendant l’écoute. L’image était plutôt nette ce qui m’est plutôt inhabituel. Ceci dit, j’avais quelque chose de bien plus trash en tête, mais je l’ai adoucie en la réalisant. On ne l’aurait pas reconnue.
En ce qui concerne les Maitres de l’Univers, un ami auteur de BD, Antoine Dodé, qui est un grand enfant, m’a linké un dessin de Rob Liefeld représentant Musclor dans toute sa « superbe ». Du coup j’ai eu envie de revoir les dessins qu’Alfredo Alcala avait réalisés pour les mini comics inclus dans les boîtes de jouets. Ça m’a totalement replongé dans le truc et donc, j’ai eu envie de leur donner vie à ma façon.

TM :
Ces deux séries t’ont marqué pendant ton enfance ?

Gérald Parel : Oui, chacune d’une manière opposée. Je devais me farcir Jem en attendant de pouvoir voir ce que je voulais – même si aujourd’hui je me rappelle de Jem et non plus de ce que j’attendais de voir! Je suis tombé sur les illustrations qui ornaient les boîtes des figurines réalisées par Sharon Knittel. J’adore!
Les Maîtres de l’Univers avaient une toute autre importance. On jouait à Musclor à l’école, on s’échangeait des stickers Pannini (j’ai encore l’album, le seul que j’ai fini!) et je me rappelle que les figurines étaient source de désaccord pour mes parents. Ma mère, que j’adore, trouvait ça hélas trop effrayant et préférait m’offrir des Big Jim alors que mon père trouvait ça cool, alors quand je me débrouillais quand même pour en avoir, c’était un grand moment de satisfaction. Et puis en plus des personnages et de leurs « nombreux » accessoires, il y avait ces graphismes sur les boîtes et surtout les mini comics…

TM : Tes versions des personnages de He-Man, Beast-Man et Evil Lynn sont très sombres, on se sent plus proche de l’univers de Alcala que du dessin animé, c’est un artiste qui t’as marqué ?

Gérald Parel : Oui. J’étais fasciné par les dessinateurs américains pendant mon enfance. Mon père avait quelques Conan grand format période Lug, et les histoires illustrées par le duo Buscema + Alcala représentait alors ce qui se faisait de mieux à mes yeux. L’encrage d’Alfredo Alcala, très ‘gravure’ donnait une dimension épique aux histoires que je ne retrouvais pas ailleurs. Sa signature sur les mini comics MOTU était un gage du « sérieux » de l’affaire.
J’aimais beaucoup le dessin animé, avec sa musique et tout le rituel qu’était le générique, mais He-Man le barbare qui construit sa maison à coup de poing dans le roc, ça avait quelque chose de plus authentique – pour l’enfant de 10 ans que j’étais.

TM : Sur tes dessins de Jem et les Hologrammes, on ressent vraiment l’ambiance Backstage, Stage et Rock. C’est un milieu que tu connais bien ? Il me semble que tu es aussi musicien ? Pourquoi  Jem et les Missfits ?

Gérald Parel : C’est un sujet qui me fascine aussi. Je suis resté sur ce sentiment que, jusqu’à ce qu’on puisse tout écouter par petits bouts, les albums de Rock avaient quelque chose de sacré. Certains musiciens avaient même des super pouvoirs et il fallait lutter pour percer leurs secrets. Aujourd’hui on peut tout savoir sur eux pour peu qu’on ait accès à internet. Mais si Jem et les Misfits avaient réellement existés, l’histoire de l’envers de leur décor n’aurait pas encore été révélée. J’ai réalisé mes illustrations un peu comme les archives de Jem pour lesquelles, du coup, j’ai toute liberté.

TM : Quels sont tes prochains projets ?

Gérald Parel :  Finir ce que j’ai commencé. :)

 

 

Ci-dessous les illustrations de Gérald Parel, publiés avec son l’aimable autorisation, vous pouvez retrouvez ses création sur son site http://geraldparel.free.fr/ et également sur sa page Facebook. :

Les Maitres de L’Univers : He-Man, Beast-Man et Evil-Lynn

Gerald Parel The masters of the universe -  He-Man Musclor

Illustration de Gerald Parel – Tous droit réservés

 

Gerald Parel The masters of the universe -  Beast-Man (color)

Illustration de Gerald Parel – Tous droit réservés

 

Gerald Parel The masters of the universe -  EVIL LYNN DEMONIA

Illustration de Gerald Parel – Tous droit réservés

 

Jem et les Hologrammes : Jem en backstage (coulisses) et les Misfits

Garald Parel Jem and the hologramme - Jem on backstage

Illustration de Gerald Parel – Tous droit réservés

 

Garald Parel Jem and the hologramme  - The Misfits

Illustration de Gerald Parel – Tous droit réservés

 

Gérald, toute l’équipe de ToyzMag te dit un grand merci pour le temps que tu nous a accordé.

 

Tags: , ,

Commentaires fermés































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.