Histoire des jouets : Musclor et Conan

Chez ToyzMag, vous le savez, on aime les jouets et on adore les petites histoires qui se cachent derrière la production de jouets. 

Nous saisissons donc au bond l’histoire qui suit et qui est une sorte de synthèse et de traduction des débats qui se sont déroulés sur un forum anglophone de fans de Conan le barbare en début d’année 2011.

Un vieux débat qui resurgit en 2011 avec la sortie par Mattel de Vikor en janvier 2011 dans la gamme Masters of  the Universe Classics. Sa notice biographique le place dans le passé d’Eternia, combattant aux côté du roi Grayskull et défenseur temporaire de l’Epée après la mort de ce dernier. Il serait un guerrier du nord renommé.

Vikor – He-Man du Nord

Nom véritable : Vikor

Peu après la mort du Roi Grayskull, Vikor, un grand guerrier venu du Nord, fut choisi par la Déesse pour aider à protéger l’épée de He, alors que tout Eternia attend la naissance de l’héritier véritable. La légende de Vikor ne tarda pas à se répandre rapidement à travers la planète lorsque celui-ci dans sa quête pour vaincre le mal affronta les survivants des Hommes-Serpents, et défendit la Vallée de Gnarl contre les Fighting Foe Men. Bien que le temps passé par Vikor en tant que He-Man fût relativement court, sa contribution à la légende restera à jamais gravée dans les grandes archives d’Eternia.

Son look est évidemment inspiré par le personnage de Conan le Barbare.

Il s’appuie sur un dessin préparatoire original de l’artiste Mark Taylor.

La rumeur veut que Mattel avait un accord de licence pour faire des jouets Conan lors de la sortie du film en 1982 et que le résultat en fut la gamme des Maîtres de l’Univers. L’idée originale aurait été abandonnée du fait de la violence et de la nudité dépeintes dans le film ce qui risquait de déplaire aux parents. Il existerait des prototypes donnés en cadeau dans le cadre d’une promo dite Wonderbread.

En fait, Conan Properties a poursuivi Mattel pour l’utilisation des concepts similaires entre Conan et Musclor.

 

Mattel vs CPI et Remco : un feuilleton judiciaire

 

Pour les fans d’arguties juridiques, voici le lien vers le jugement rendu.

« En 1980, CPI, à travers son agent, Conan Licensing Company (« CLC »), a entrepris des négociations avec Mattel au sujet d’une possible licence accordée à Mattel pour certains jouets Conan. Durant cette période, Mattel a reçu une quantité substantielle de matériaux et de sources sur le personnage de Conan. Le 31 juillet 1981, CPI et Mattel ont conclu un accord de licence par lequel Mattel se voyait garantir le droit de fabriquer et de vendre certaines figurines en plastique de Conan et d’autres personnages secondaires dépeints dans le film Conan. L’accord prévoyait cependant que rien dans la licence ne pouvait être interprété comme une attribution ou un prêt à Mattel de droits sur Conan et que tous les droits demeuraient réservés par CPI (à l’exception uniquement de la licence pour utiliser la marque dans les conditions prévues). Il fut aussi convenu qu’après la fin de l’accord de licence, Mattel ne puisse plus fabriquer ou vendre de jouets Conan. »

« En janvier 1982, Mattel a sollicité l’arrêt de l’accord de licence. Le 14 avril 1982, CPI and Mattel ont conclu un accord de fin de licence qui prévoyait que tous les matériaux créés ou développés par Mattel dans le cadre de la production de jouets sous la licence Conan devaient être remis à l’agent de CPI, CPC, qui aurait alors tous les droits sur ces matériaux. »

« En février 1982, Mattel a introduit un personnage, he-Man (Musclor) dans le cadre de sa nouvelle gamme de figurines Les Maîtres de l’Univers. Depuis cette époque, Mattel a également décliné ces personnages dans, entre autres, une série télévisée, des comics et des cassettes vidéo. A la suite de quoi, CPI a lancé son action soutenant que ces figurines étaient des copies de Conan, créées sous le régime de la licence et donc la propriété de CPI. »

Mattel a gagné ce procès, mais l’affaire ne s’arrête pas là.

Mattel a poursuivi Remco (un autre fabricant de jouets qui a finalement hérité de la licence Conan, et qui a connu moins de succès que Mattel avec les MOTU), en 1983, pour plusieurs griefs : la pose des figurines les jambes fléchies et la mention des « Maîtres de l’Univers » sur le blister (comme idée de gamme de jouets compatible). Mattel a perdu ce procès. Retrouvez en cliquant ici le jugement de cette affaire.

 

La version Mattel

 

Les Maîtres de l’Univers (MOTU) ont été conçus et développés en 1980 et présentés aux cadres de Mattel par Roger Sweet à la fin de l’année 80 soit deux ans avant la sortie du film Conan par Universal Pictures (1982). La production fut lancée en 1981 et mise sur le marché en 1982. La gamme existait donc avant la sortie du film et Mattel ne disposait pas de licence pour ce film. Le concept de Musclor proposait un barbare, un soldat et un personnage futuriste de type spationaute. La direction de Mattel a choisi le barbare comme base pour la gamme. Il est probable que les MOTU aient beaucoup emprunté à Conan sans pour autant qu’ils constituent une gamme de jouets pour le film puisque les discussions sur ce sujet avaient échoué et que les accords avaient été dissouts.

He-Man fut développé sous formes de dessins et de sculptures à la cire. Certains de ces supports ressemblent à Conan tel qu’on le voit dans les comics et les romans puisque certains de ces artistes se sont inspiré des travaux de Frank Frazetta et Boris Vallejo qui ont dessiné les couvertures des publications Conan pour Lancer and Ace. De plus certains des artistes employés par Marvel pour dessiner les mini-comics, les packagings, et les boîtes avaient travaillé chez Marvel sur les comics de Conan The Barbarian : Alfredo Alcala a encré les illustrations de John Buscema dans le numéro #137 d’août 1982 et par la suite encré bien d’autres comics et illustré le numéro #225 ; Earl Norem a illustré les posters MOTU, les boîtes et les contenants, il  aussi travaillé sur Savage Sword of Conan #74, le numéro de novembre1983 et travailla ensuite sur des couvertures de comics pour Marvel (Conan Saga et The Savage Sword of Conan).

Musclor le Barbare !

Le mini-comic original He-Man and the Power Sword fut inclus avec les premières figurines MOTU en 1982. Musclor y était un barbare et le plus fort guerrier de sa tribu. Il a été écrit par  Donald F. Glut et illustré par Alfredo Alcala (ancien artiste Marvel sur Conan the Barbarian).

Posted Image

 

Tags: , , ,

1 Response à " Histoire des jouets : Musclor et Conan "

  1. Fansolo dit :

    Et Rahan, alors ?

Commentaires

Une erreur dans l’article ? Proposez-nous une correction

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite, diffamatoire, injurieux, grossier, produits pirates, liens vers des sites commerciaux) ou à but purement polémique ou de trolling sera supprimé et son auteur sera blacklisté définitivement.

Copyright © 2011-2019 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.