MOTUC : Review de la (Green) Goddess

La Green Goddess est un personnage à part dans l’univers des Maîtres de l’Univers et les Four Horsemen ont pris soin de l’intégrer dans l’univers MOTU.

Il s’agit d’une des premières apparitions dans le mini comics vintage de la Sorceress sous la forme d’une créature ressemblant étrangement à celle qui deviendra Teela. Sa peau verte et son armure la distinguaient entre toutes et il fallut attendre la gamme MOTUC pour qu’elle apparaisse en figurine.

Origine du personnage vintage et biographie MOTUC

greengoddess motu minicomics

Dans l’histoire originale du minicomics livré avec Musclor (He-Man) en 1982, ce dernier est un guerrier valeureux qui se voit confier les armes qu’on lui connaît par la sorcière (Green Goddess) tout juste sauvée des griffes d’une créature féroce.

On retrouve cette idée derrière la nouvelle histoire officielle MOTUC avec Vikor dans le rôle du guerrier sauvage (le premier des He-Men) choisi pour sa bravoure pour protéger l’épée de He et les secrets du château des ombres après la mort du roi Grayskull.

Voici sa biographie traduite.

The Goddess (La Déesse) – La déesse guerrière, guide de He-Man!
Nom véritable : Sharella

A la mort du Roi Grayskull, le Pouvoir de l’Univers fut transféré de l’Epée de He au Conseil des Anciens, qui le cacha profondément à l’intérieur du Château des Ombres. Sachant que l’épée entière etait la clé pour invoquer ce pouvoir à nouveau, les Anciens la séparèrent en deux pour l’empêcher de tomber aux mains du Mal. Pendant cinq siècles, ils attendirent que naisse un héritier digne. Durant cette période, leur guide spirituel, une créature connue en tant que « Déesse d’Eternia », entraina en secret des gardiens héroïques afin de maintenir les deux moitiés de l’épée séparées. Nombre de ces braves guerriers prirent le nom de « He-Man » en l’honneur de l’épée qu’ils protégeaient, donnant ainsi naissance aux nombreuses et différentes légendes du protecteur d’Eternia.

Sculpture : une belle réutilisation de Teela

Comme prévu, Sharella réutilise presque entièrement le corps de Teela, mais moulé dans un plastique vert translucide. La confusion entre les deux personnages permet ce genre d’emprunt sans vraiment choquer le collectionneur grâce à la qualité générale de ce jouet.motuc green goddess DSC01209 3

 

Articulation : la surprise du chef

Bien sûr comme Teela, Sharella a droit à une articulation performante, notamment au niveau des chevilles où les jointures sont plus esthétiques que celles des personnages masculins. L’aspect translucide de la figurine rend apparents les mécanismes internes des articulations.

motuc green goddess DSC01212 5  motuc green goddess DSC01215 7 motuc green goddess DSC01216 8

Peinture : un effort inattendu

Si la peau de Sharella n’est pas peinte du tout – le plastique vert translucide fonctionnant à merveille sur ce point, sa tenue et ses yeux bénéficient d’un traitement de qualité à l’image des autres figurines des Four Horsemen. Notons le soin apporté aux pupilles qui donnent une impression vraiment mystique au personnage renforcée par la brillance de la peau.

motuc green goddess DSC01207 1

Accessoires : une déesse bien dotée

La Green Goddess est particulièrement bien équipée vu qu’en plus de ses propres accessoires (plastron serpent, bâton des anciens et bouclier), elle dispose des armes complètes de He-Man : hache, glaive (en tout cas une moitié de l’épée de He), bouclier et harnais.

DSC01205

 

Tags: , , ,

Commentaires

Une erreur dans l’article ? Proposez-nous une correction

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite, diffamatoire, injurieux, grossier, produits pirates, liens vers des sites commerciaux) ou à but purement polémique ou de trolling sera supprimé et son auteur sera blacklisté définitivement.

Copyright © 2011-2019 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.