­

Toy Review : Cho Gattai King Robo Mickey and Friends – 1+1+1… = 0 ?

P1040441

Sorti en mars 2013, le Cho Gattai King Robo Mickey and Friends de chez Bandai/Tamashii est un combiner qui se compose de 7 véhicules/robots à l’effigie des personnages Disney les plus emblématiques. Mickey, Minnie, Donald, Daisy, Goofy, Pluto et le bateau de Steamboat Willie peuvent se combiner en un seul robot gigantesque ! Si le concept peut faire rêver, vous allez voir avec cette review comment tout a très vite tourné au cauchemar. Allez, c’est parti !

intro

On déballe !

Premier constat, la boite en impose grave. Les visuels sont superbes et donnent vraiment envie.
A l’intérieur, les robots reposent dans un bloc de polystyrène, chacun dans leur petit trou, recouverts de plastique. On est sur du packaging de luxe et c’est plutôt un bon départ. Une pochette présente la notice, deux petits feuillets et… une enveloppe.
Cette enveloppe propose une série de superbes 6 cartes postales à l’effigie des 6 pilotes des véhicules principaux ! Tout de suite, on se dit qu’on en a pour notre argent.

Comme vous allez le constater sur les photos de chaque véhicule, en poussant une petite molette à l’arrière de la tête des robots, les yeux disparaissent, laissant apparaitre le pilote !

Robot : Jet Mickey / Pilote : Mickey Mouse

Jet Mickey est très certainement un des plus cools du lot. Déjà visuellement, et aussi du fait qu’il s’agit du personnage le plus articulé. Sa tête tourne à gauche et à droite, ses épaules peuvent bouger à 360°, ses poings tournent sur un axe, ses pieds peuvent basculer d’avant en arrière et pivoter sur les cotés et même son bassin pivote sur un axe qui sert normalement à la transformation. On peut aussi tricher un peu avec ses jambes, mais le reste est déjà bien suffisant. Les ailes au dos bougent sur un angle à 90°.

Robot : Sky Minnie / Pilote : Minnie Mouse

Haaaaaa Minnie. Son design est clairement le plus réussi de tous les véhicules. Le coté petite pinup est bien retranscrit, et l’aspect robotisé est encore plus créatif que sur Mickey. Des grilles d’aération en guise de bouche qui sourit, un cœur sur le front et des petits escarpins avec réacteur. Pas de doute, c’est là le robot le plus charmant du set. La couleur rose est chatoyante, sans être flashy.
Moins d’articulations que Mickey, on peut tout de même lui donner des poses très Sentaï, et ça c’est toujours un bon point.

Robot : Diver Donald / Pilote : Donald Duck

Donald et sa chérie composent les bras du combiner et sincèrement, quand on regarde Donald Diver, ça n’est pas évident du tout. Et c’est une très bonne chose, ça veut dire que la transformation va être bien pensée. Moins articulé que Mickey, Donald jouit quand même d’un charme fou. C’est après Minnie, le plus réussi, visuellement.

Robot : Aqua Daisy / Pilote : Daisy Duck

Pas grand chose à dire concernant Aqua Daisy, qui est une reproduction version féminine du Diver Donald. Mêmes articulations, même conception, même transformation. Rien de surprenant, mais le perso reste sympa et là encore, le mix est très bien pensé. Par contre, comme vous allez le voir plus loin dans la review, c’est avec elle que va commencer le cauchemar… et les mauvaises nouvelles.

Robot : Land Goofy / Pilote : Goofy

C’est drôle d’avoir utilisé un des personnages les plus maladroits de l’univers Disney pour en faire une des jambes du King Robo… Et pourtant, ça tombe sous le sens. Posé à coté des autres, Goofy fait quasiment le double de la taille de Mickey ! Ses jambes ne sont pas articulées, il est donc figé dans une pose relativement absurde, mais ça va avec le personnage. Ses bras sont articulés aux épaules et on peut relever ses oreilles.

Robot : Dash Pluto / Pilote : Pluto

Le chien de Mickey est aussi de la partie, et compose la moitié de la seconde jambe du King Robo. Articulé au niveau de la tête, de la queue et des cuisses, Pluto est vraiment très sympa. Et comme les autres véhicules sont tous des robots, ça change un peu. Pas d’articulations au milieu des jambes, malgré un design qui aurait laissé croire le contraire.

Base : Inugoya / Pas de pilote

Dans ce set, on a aussi droit à une sorte de mini base, qui se compose de trois éléments : Le sceptre / bâton magique du King Robo, son bouclier, et le bassin et une cuisse. Le tout est monté en forme de niche de Pluto, qui a une très bonne gueule vue en perspective cavalière de la droite, mais qui est complètement foirée si on la regarde par l’autre coté. Bon, c’est déjà cool qu’ils aient trouvé une façon de lier ces éléments entre eux, mais franchement, ils auraient pu penser le truc un peu mieux

Vehicule : Ace Willie / Pilote : Steamboat Willie

La tête de King Robo ne se trouve pas dans le corps de Mickey, mais est en fait un septième véhicule à part entière, et non des moindres, puisqu’il s’agit du bateau de Willie Steamboat, l’avant Mickey MouseExcellent clin d’œil, qui montre une fois de plus le soin et le respect apporté au design de l’ensemble. Ace Willie s’ouvre par la coque et révèle le visage du King Robo. A noter que lorsqu’on a ouvert le nôtre, il a cassé directement, en deux. Comment ça ? Une casse sur un Chogokin ? Ouais, et pas qu’une…

Nightmare before Christmas…

Et maintenant, les mauvaises nouvelles. On a vu que chaque robot, séparé était magnifique. Il convient donc désormais de passer à l’étape de la transformation, pour jouir du King Robo dans toutes sa splendeur. Et ben c’est pas gagné…
Lors de la première transformation de Daisy, une casse franche est survenue en sortant le poing caché dans… ses fesses (sans mauvaise blague, hein. Elle et Donald ont les poings du King Robo cachés dans leur fondement. C’est comme ça). Il est demandé de le faire pivoter sur un balljoint, et l’articulation a cassé quand nous avons tenté de faire tourner le poing. Pour un objet de ce standing, ça la fout mal, très mal. Ensuite, ce fut au tour de la tête du King Robo. Donc deux casses dès la première utilisation. Inadmissible pour un toy à 150 balles.
Quelques jours après la rédaction initiale de cette review, le Cho Gattai a du retourner dans sa boite, pour cause de déménagement. Le cauchemar a recommencé -en pire- lors du second déballage. Cette fois, Daisy a carrément cassé à trois endroits, en plus de la main ! Elle s’est brisée en deux au niveau de la taille, puis en trois au niveau du dos, et enfin, sa tête a cassé, comme ça, sans raison. Au final, la Daisy du set qui a servi à la review trône maintenant en mode personnage, aux côtés des autres, et tient en place grâce à de la superglu. Elle ne pourra plus jamais se transformer de nouveau en bras gauche du Cho Gattai. Minable. Vraiment minable.

I got 99 problems…

Autre problème rencontré avec le Cho Gattai lors de la review : Il n’est pas du tout stable ! Il a perdu l’équilibre plus d’une fois pendant la séance photo et le pire a été évité de peu. Se rater à ce point sur un élément aussi important pour un jouet de cette fragilité est surprenant. Voici d’ailleurs une image assez représentative de la séance photo, capturée par l’appareil en mode auto. Ça n’est pas une mise en scène, c’est réellement arrivé dans ces conditions. Imaginez le robot posé sur une étagère, chez vous, à un mètre cinquante du sol…

P1040452

Mais rendons tout de même à Cesar ce qui lui appartient, et finissons en parlant du Combiner Mode, ce pourquoi la majorité des gens vont l’acheter.

Friendship combine!

Visuellement parlant, le King Robo a été plutôt bien pensé. Seul le choix de l’utilisation de Minnie est peut-être un peu étrange. En effet, une fois en mode Combiner, Minne se retrouve toute seule, dans le dos du robot, tel un vulgaire sac à dos dont on a un peu honte. Et en plus, elle est obligée de relever sa jupe. Niveau classe, c’est pas top, et par ce temps c’est un coup à chopper la mort…

P1040460

Du coup, quand on regarde de Cho Gattai King Robo de face, on ne voit que 5 des 6 robots qui le composent et c’est quand même bien dommage. Surtout que Minnie est un des robots les plus jolis. Et comme son assemblage est obligatoire à la stabilité du reste de la poitrine, on ne peut même pas s’en passer et la poser à coté. La pauvre Minnie est condamnée à rester derrière, seule…

P1040457

Notez que le set est proposé avec deux paires de mains (une ouverte et une fermée), afin de pouvoir théoriquement en changer à loisir. Maintenant, vu la fragilité des balljoints des mains, mieux vaut en choisir une paire et s’y tenir.

Si l’on se concentre juste sur l’aspect esthétique, le King Robo est un superbe objet. Et chose assez rare pour un combiner, il est beau en mode King Robo, mais aussi avec chaque véhicule séparé. L’équipe qui s’est chargée du design a fait un superbe travail et on peut se demander si ce n’est pas ce respect d’un design hyper poussé qui aurait contribué à créer les problèmes technique que rencontre ce set (fragilité, instabilité…).

On trouve aujourd’hui le King Robot assez facilement sur Internet et à un prix relativement proche de son tarif de lancement. Comptez environ 160€ si vous n’êtes pas du genre à fouiller. Pour référence, celui de la review a été payé 110€, port compris. Et c’est déjà un beau budget, pour un robot qui va vivre sa vie sur une étagère.

P1040459

En définitive

Voici donc, pour résumer, ce qui ressort du Bandai Tamashii Nations Cho Gattai King Robo Mickey and Friends :

+ Le design qui défonce
+ Un souci du détail visuel assez impressionnant
+ Packaging de luxe
+ Les 6 robots sont tous superbes indépendamment et bien articulés
+ Les couleurs
+ 2 univers qui n’avaient rien en commun, et ça fonctionne grave
+ Il est lourd et à l’air solide

– Seulement il n’a QUE l’air solide…
– Casse dès la première utilisation (et une vérification sur le Net montre que ça n’est pas un cas isolé)
– Pas stable, même en position classique
– La niche de Pluto, une blague dès qu’on la regarde autrement que de face
– Le bouclier moche et pas pratique

– Le montage en stress après les premières casses, de peur de péter des trucs
– Le prix, qui pique un peu les yeux… et les poches
– Daisy qui s’est complètement désintégrée lors de la seconde sortie de boite. Scandaleux.

———————————————-

C’est donc un avis plutôt négatif qui ressort de tout ça. Oui c’est un superbe robot (un des plus beaux sortis ces dernières années, sans aucun doute), et oui le croisement entre les deux univers fonctionne parfaitement. Mais on aurait aimé un peu plus de métal et un peu plus de soin dans les articulations. Casser un poing de son robot dès la première utilisation en le bougeant comme indiqué dans la notice, ça la fout mal pour un toy à 150 balles.
Si vous pensiez jouer avec, oubliez tout de suite. Si par contre l’idée c’était de l’exposer dans une vitrine, à l’abri des chutes (mortelles vu sa fragilité), alors oui, vous pouvez vous faire plaisir. Nous vous conseillons toutefois de prendre son temps pour le trouver à un tarif plus raisonnable que son prix moyen, ses nombreux défauts faisant qu’il ne vaut pas les 150€ que vous pourriez lâcher pour l’avoir vite. Après, si vous êtes fans de crossovers un peu barrés et de trucs aux couleurs qui pètent (et que vous avez un peu d’argent de coté avec la vente de votre second rein), alors oui, faites-vous plaisir. Mais sachez qu’il ne survivra peut-être même pas à sa première transformation.

Quel dommage de rater à ce point un truc avec un tel potentiel…

Tags: , ,

3 Responses à " Toy Review : Cho Gattai King Robo Mickey and Friends – 1+1+1… = 0 ? "

  1. guillaume dit :

    Quel dommage!! merci infiniment pour cette super review! ce magnifique joujou m’a fait de l’oeil pendant très longtemps et j’ai toujours hésité à me le prendre (je suis complètement fan du design mais il ne s’accorde pas vraiment avec mes collections et je ne souhaite pas m’éparpiller…). Bein finalement, je suis content d’avoir attendu!
    Je n’aurais jamais cru qu’il était fragile à ce point, Bandai m’a toujours donné l’impression de fournir des produits solides et de qualité (les Myth Cloth, les Figuarts ou même les récents Thundercats sont des modèles de qualité par exemple!)… Certes je vais économiser pas mal, mais je suis quand même super déçu de voir une si faible solidité pour l’ensemble…dommage!
    En tout cas je compatis sincèrement pour tous ceux qui l’ont acheté, grosse déception!
    Je viens de m’offrir mon tout 1er Soul of Chogokin (le gx39 Baikanfu), j’espère que je ne rencontrerai pas autant de soucis…maintenant je stress à l’idée de recevoir et d’ouvrir la boîte pour voir le tout s’effriter lol!

    • Fury dit :

      Ca fait froid dans le dos effectivement.
      Pour les Soul of Chogokin et en particulier Baikufu (que je possède avec d’autres), ne t’inquiète pas.
      Il est résistant, le seul petit truc à reprocher serait les épaules de Rom qui sont un peu lâches (difficile de faire tenir le bras en l’air brandissant l’épée).
      On va mettre ce MechaDisney de côté, et fonce sur les SoC, aucune inquiétude à avoir.

  2. neo54 dit :

    Très jolie robot que je possède et malheureusement moi aussi j’ai cassé une petite pièce lors du montage.







































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.