Marvel Legends : Review de The Wrecker (Marvel’s Wrecking Crew)

Depuis la sortie en 2012 de Thunderball (avec sa variante Pilediver), tous les membres du Wrecking Crew dans la gamme Marvel Legends ont eu droit à un terme générique. ce qui pouvait s’expliquer pour économiser sur l’emballage du duo alternatif Pilediver/Thunderball laisse un peu plus perplexe pour The Wrecker, personnage unique dans l’univers Marvel, introduit bien avant ses petits camarades comme un ennemi de Thor auquel il a donné bien du fil à retordre.

Sculpture

Comme pour Thunderball (dont la review est déjà en ligne depuis quelque temps sur ToyzMag), The Wrecker affiche une corps hyper massif qui fait de lui l’un des personnages les plus imposants de la gamme Marvel Legends. Comptez plus sur du 8″ que sur du 6″. C’est cohérent avec les représentations récentes du perso dans les comics, et je suis sûr que votre  cerveau de fanboy (ou de fangirl) peut très facilement trouver une explication liée – pourquoi pas ? – à la magie asgardienne.

marvel legends wrecker hasbro4

Il partage donc une grande partie du corps de PileDiver/Thunderball à l’exception notable du torse et de la tête. Cette dernière est parfaite, Dirk (c’est son prénom) a un air très agressif et les textures sont parfaitement rendues sur sa cagoule. A propos de textures, comme Thunderball, on note des différences entre les parties du corps, c’est encore plus notable pour Wrecker dont les bras (réutilisés directement) diffèrent du torse (nouveau), mais cela reste discret.

marvel legends wrecker hasbro7

 On remarque que le torse plus développé de Wrecker fonctionne mieux et donne des proportions plus réalistes, notamment au niveau des épaules. Wrecker est moins musclé que Thunderball, mais plus volumineux.

marvel legends wrecker hasbro2

Les textures du torse son très marquées ce qui tranche assez avec les bras du personnage. C’est un peu dommage.

Articulation

On retrouve la même palette exactement que pour Thunderball. On regrette toujours le manque d’un pivot au niveau des mollets/bottes et le fait que les bras massifs limitent à une charnière simple l’articulation des coudes.

marvel legends wrecker hasbro1 marvel legends wrecker hasbro5

Peinture

Les couleurs flashent et c’est exactement ce qu’il fallait pour véhiculer l’esprit du comics. Le violet légèrement rosé est magnifique et il rehausse bien le vert de la tenue du Wrecker. Notez que le plastique dans lequel est moulé le personnage est d’un vert plus foncé que celui utilisé pour Thunderball.

Le visage s’en sort bien, ce qui n’est pas toujours évident chez Hasbro de ce point de vue. Les gants ont un travail particulier qui donne des nuances plus claires, un peu comme un cuir travaillé ou usé à certains points de friction.

marvel legends wrecker hasbro6

Accessoires

The Wrecker est bien entendu accompagné de son fidèle pied-de-biche enchanté qui lui permet de tenir tête à Thor lui-même. L’outil est plutôt bien conçu et détaillé. Il tient bien dans la main géante de notre méchant cagoulé, ce qui me conduit à m’interroger sur l’échelle de l’accessoire dont je doute qu’il soit bien au 1/12.

marvel legends wrecker hasbro3

Autre bonus dans le blister, deux éléments pour compléter la BAF de 2013, Rocket Raccoon : la tête du raton-laveur galactique et son arme.

On n’attend plus que The Bulldozer pour compléter le Marvel’s Wrecking Crew.

marvel legends wrecker hasbro9 marvel legends wrecker hasbro8 marvel legends wrecker hasbro10

Tags: , , , ,

2 Responses à " Marvel Legends : Review de The Wrecker (Marvel’s Wrecking Crew) "

  1. Luc dit :

    Salut,
    il est sortie quand en vente en magasin?
    Ma femme était à Lax en mis – septembre 2013 et elle ne l’a pas trouvé.
    déçu 😉

    • Blaster dit :

      Je ne l’avais pas trouvé à New York en octobre non plus. J’ai dû m’en remettre à ebay.



































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.