Marché du jouet : quelle place pour les collectionneurs ?

Quelle place pour les collectionneurs dans le marché du jouet ? C’est une antienne, un refrain que la rédaction de ToyzMag connaît bien et qui ressurgit à deux mois de Noël grâce à, ou plutôt à cause d’une mère américaine qui visiblement a un souci avec la distribution de jouets pour collectionneurs dans son magasin Toys R Us de Floride.

Cette dame reproche à l’enseigne de distribuer des jouets Mezco sur la licence Breaking Bad – de peur  certainement que ses enfants les achètent car, bien entendu, ils font leurs achats seuls chez TRU,  connaissent la série et risquent donc de se mettre à créer un meth lab dans le garage familial.

mezco-reaking-bad-toy-fair-only-exclu-600x495

Image d’illustration – figurine Breaking Bad par Mezco

 

Saluons la contre initiative lancée par Daniel Picket de ActionFIgureInsider qui a préféré répondre par une pétition en faveur du maintien de ces jouets pour adultes dans les rayons que nous connaissons et appelant à la responsabilité des parents quand il s’agit de ce que regardent ou de ce avec quoi jouent leurs enfants.

D’habitude notre rapport de collectionneurs au marché du jouet se résume à des débats sans fin avec Mattel et Hasbro sur la validité de cette cible pour leurs produits.

Alors certes, tout cela nous semble très américain – avec en toile de fond la question de la dilution de la responsabilité parentale voire individuelle via une mise en cause des responsabilités collectives (le fabricant, le magasin, les pouvoirs publics, la société dans son ensemble…), mais cela pose également la question de la survie de nombreuses entreprises indépendantes dans un secteur hautement concurrentiel et voué à la concentration aux mains que 3-4 géants industriels… On pourrait se dire que nous sommes assez peu concernés en France : les jouets Mezco, Bif Bang Pow! (souvenez-vous des jouets sur la série Dexter), NECA ou McFarlane ne courent pas les allées de nos TRU, mais quel sort pourrait alors être réservé à certaines licences japonaises même grand public comme One Piece ou Saint Seiya ? Qu’adviendrait-il de nos jouets Call of Duty par Mega Bloks ?

 

Le débat continue sur la toile avec entre autres le hashtag désormais de rigueur pour tout campagne : #TRULovesCollectors.

Tags: , , , , ,

9 Responses à " Marché du jouet : quelle place pour les collectionneurs ? "

  1. dokho88 dit :

    Il serait chez nous ces jouets qu’on serait heureux de les accueillir. A l’arrivée, cette dame va réussir à faire que les magasins de jouets ressemblent à des vidéo club avec un rayon spécial adulte caché dans un coin du magasin à l’abri des yeux des enfants. Mais à la base pour connaitre ces figurines, faut regarder la série, donc Maman coupe la TV avant.

  2. Ji-Day dit :

    Si ça continue, les TRU américains vont ressembler aux français!

    Les pauvres…

  3. Fansolo dit :

    Elle a bien raison !!
    Le pistolet à prout de MM&M2, y’a qu’ça d’vrai !

    • mindmaster dit :

      T’as raison Fansolo ! Et les Cradogs aussi ! A mon dernier passage au TRU, je voyais des adultes en train de glousser devant les bruits émis par ces bestioles… 8 ans d’âge mental. Et pour un « bidule » (je n’ose pas dire jouet) à 30 ou 40 euros tout de même. Moi, je peux faire les mêmes bruits pour beaucoup moins cher.

      Quant aux gens qui « pensent » pour leurs enfants, ça commence selon moi bien en deçà. Combien de fois n’ai-je pas entendu un parent traîner sa fille hors du rayon garçon (ou l’inverse), au cri de « regarde pas, c’est pas pour toi ! »

  4. guillaume dit :

    tous ces parents bien-pensants quant à la soi-disante préservation à tout prix de l’innocence de leur chère progéniture m’emm…ent au plus haut point! qu’ils s’occupent de leur éducation correctement sans en faire des petits monarques, leur apprennent à distinguer le bien du mal et assument leurs rôles de vrais parents au lieu de toujours chercher toutes les causes de leurs maux dans la société qui les entoure… je sais, discours un peu simpliste, mais ces croisades contre les jeux vidéos, les films d’horreur, etc, et maintenant certains types de figurines m’insupportent! mais le débat est beaucoup trop long…
    moi je les envie les clients des Toys’rUs aux US, je me souviens d’un temps lointain où j’avais acheté mes 1ères figurines Movie Maniacs de chez McFarlane au Toys’rUs de Lyon…doux souvenir!
    PS: qu’ils ne s’avisent pas de s’en prendre aux Call of Duty de chez Mega Bloks grrrr! 😉

  5. Nicko dit :

    L’ Amérique puritaine! lol

  6. sith dit :

    En France aussi (et ailleurs) y’en a des tas de gens qui « pensent » pour leurs enfants….Combien de mères qui refusent l’entrée à la maison d’un jouet plastique (mon dieu sacrilège si c’est pas du bois !) ou d’un petit pistolet et j’en passe…Le pire, c’est que l’enfant en est d’autant plus frustré…Ce n’est pas forcémnet une histoire de frontière mais plutôt de bêtise et elle, elle est sans limite.

    • Hachiman dit :

      A force de vouloir tout intellecutaliser et interpréter les faits et gestes de leurs enfants, certains parents ont oublié qu’ils ont eux aussi été des enfants. Quand on est gamin qu’on a un flingue en plastoc, qu’on part sauver sa princesse des mechants mutants de l’espace c’est pour s’ amuser, vivre des aventures, et revenir en héros… Mais non, pour certains parents c’est une forme de vulgarisation de la violence, la haine de l’autre, la soumission de l’autre par la force. Bref tout ca pour dire, recevoir un jouet en bois sur le coin de la gueule ca fait vachement beaucoup plus mal qu’un jouet en plastoc…

  7. Hachiman dit :

    C’est assez surprenant comme demarche. J’ai l’impression qu’il est vital de responsabiliser l’autre au détriment du bon sens. Un magasin de jouets regorge de produits pour les tous petits au plus âgé comme nous. C’est au consommateur final, celui qui paye et passe à la caisse de faire les bons choix pour ses cheres tetes blondes et non l’inverse. En mettant dans ses lineaires un produit breaking bad et tout ce qu’il peut vehiculer toys r us vise une cible qui sera l’adolescent ou l’adulte collectionneur et pas un marmot de 3 ans! Ca va pas plus loin. Libre aux parents d’expliquer a leurs gamins que ce produit n’est pas pour eux et point barre.































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.