Instant Vintage Evol Beast Machines PowerLords (Ceji 1984)

Pour ce nouveau numéro de l’Instant Vintage, nous repassons par une gamme sacrée des années 80, les Power Lords ! Nous vous proposons une petite analyse du personnage/véhicule Evol appartenant à la série ô combien atypique des Beast Machines avec également un passage en revue de son packaging, le tout distribué par Ceji en 1984.

evol beast machines

 

power lords

 

 

Revell_logo

Logo Revell

La gamme Power Lords est à la fois atypique dans le design de ses figurines et véhicules mais également sur l’origine de sa création. C’est sous la marque Revell que la gamme sera distribuée au départ aux U.S. Revell a été fondée en 1943, comme une entreprise de moulage plastique en Californie aux États-Unis par Lewis H. Glaser et Jacques Fresco. La firme va rapidement se spécialiser dans les maquettes automobiles, ferroviaires ainsi qu’aériennes. Rien ne laisse donc présager que cette entreprise créerait des figurines articulées… Il faudra attendre le tout début de l’année 1980, qui connaitra une certaine perte de vitesse dans l’intérêt pour le modélisme, et donc de gros problèmes financiers pour l’entreprise Revell qui sera rachetée par la Compagnie générale du Jouet, société française

ceji

Logo Ceji

La Compagnie générale du jouet opérait sous différentes marques dont Ceji, Joustra, Jouef, Interlude… Le groupe français avait pour ambition d’être un acteur majeur dans le monde des jeux et des jouets. Il a donc racheté différentes sociétés du secteur pour constituer un conglomérat opérant sur l’ensemble des segments du marché (garçons, filles, jeux de société). On retrouve donc la marque Revell qui sera à l’origine de la création de la gamme de jouets Power Lords et Ceji pour la distribution en France.

En 1984, la gamme Power Lords voit débarquer quatre personnages hybrides, mi-hommes, mi-machines, sous la faction des Beast Machines. Cette nouvelle collection est novatrice dans le design jusque là présent dans la ligne de jouets. En effet, les designers de la gamme introduisent de manière claire la notion de Biomécanisme dans leurs créations avec des monstres machines aux sculptures particulièrement agressives. Les autres personnages ou véhicules de la gamme étaient soit clairement biologiques, soit clairement mécaniques.

Beast Machines Power Lords

Beast Machines Power Lords

 

evol

Evol Beast Machines Power Lords

 

Ce nouveau type de design ne fait pas l’unanimité. Il sera justifié par le fait que les quatre Beast Machines proviennent d’une planète étrangère. La thématique extraterrestre phare de la gamme est donc toujours omni – présente. Le concept est identique pour les quatre personnages: un buste monté sur des chenilles à la façon d’un centaure mécanique avec des armes éjectables et quelques petites action feature que nous verrons plus bas. Evol, que nous allons passer en revue, n’échappe pas à toutes ces spécificités.

 

 

Evol Beast Machines

Evol Beast Machines

 

 

 

 

Le Packaging

La boite reprend le code couleur de la gamme Power Lords à savoir le bleu sur fond arborant des sortes de bulles ou pastilles façon 70’s. Première chose notable, le logo de la faction Beast Machines, qui comporte deux typographies bien distinctes: le Beast avec des lettres faisant référence à un animal (griffes, dents, textures de peau veineuse, rouge sang) et le Machines avec des caractères métalliques (broches de connexion, vis, rivets). Le concepteur du logo a clairement voulu mettre en exergue l’aspect Biomécanique des quatre jouets dont nous parlions un peu plus haut

Logo Beast Machines Power Lords

Logo Beast Machines Power Lords

 

 

Autre point notable important, nous sommes sur un packaging de type européen. Les boites Ceji ont eues de multiples traductions, particularité que l’on retrouve sur le packaging du Vaisseau d’Adam ou encore du Trigore. Les blisters des personnages ont eux des traductions uniques en fonction du pays de distribution: Français (distribué par Ceji) ou U.S/Anglais (distribué par Revell) ou Allemand (Ceji également).

La boite d’Evol arbore une quadruple traduction des textes (à l’instar de boitages euro comme ceux des Maitres de l’Univers) sur la totalité de la boite. Ainsi nous retrouvons du français, de l’allemand, de l’anglais et une traduction pour le Benelux.

Evol Beast Machines quadruples traductions

Evol Beast Machines quadruples traductions

 

 

Le dos de la boite est particulièrement intéressant : il faut placer celle-ci à la verticale pour pouvoir admirer deux parties bien distinctes. La partie supérieure avec un très bel artwork des quatre Beast Machines, la partie inférieure avec une fiche technique des spécificités d’Evol. On note encore une fois la quadruple traduction des textes

Evol Beast Machines dos de boite

Evol Beast Machines dos de boite

 

Dos de boite partie supérieure

Dos de boite partie supérieure

 

Dos de boite partie inférieure

Dos de boite partie inférieure

 

 

 

 

Le Jouet

Autant dire immédiatement, la réalisation n’a pas bénéficiée d’un soin particulier. Le plastique fait très cheap, c’est creux, et le paintjob est plus que discutable avec des manques ainsi que des coulures. On note d’ailleurs des différences avec le modèle présenté sur la boite qui est certainement un prototype (trous d’assemblage aux épaules). Hormis tout ceci, on constate tout de même pas mal de détails de sculpture relevant l’ensemble ainsi que de petits mécanismes apportant un peu de jouabilité.

Evol vue de face

Evol, vue de face

 

Evol vue de profil

Evol, vue de profil

 

 

On note ci-dessous le buste qui est rotatif manuellement sur cliquetis. La massue qui est clipsée à l’avant entre les deux missiles est amovible et peut être placée dans les mains comme le bouclier. Les deux missiles « têtes à pointes » façon masse d’arme peuvent être éjectés via les boutons poussoir courbes du dessus. Enfin, seuls les bras sont articulés au niveau des coudes et des épaules

Evol vue de 3/4

Evol, vue de 3/4

 

Evol vue de 3/4 (2)

Evol, vue de 3/4 (2)

 

Evol  accessoires amovibles

Evol, accessoires amovibles

 

 

Petite action feature notable au niveau des roues sous le châssis qui, lorsqu’elles tournent, entrainent les cylindres verts présents sur les parties latérales des chenilles. On note également sur la vue arrière ainsi que sur celle de dessus les détails de sculpture présents un peu partout sur le personnage.

Evol  action feature des chenilles

Evol, action feature des chenilles

 

Evol vue du châssis

Evol, vue du châssis

 

Evol vue arrière

Evol, vue arrière

 

Evol vue de dessus

Evol, vue de dessus

 

 

Dernière action feature, une petite béquille présente sous le châssis est à déployer manuellement. Elle permet de maintenir le véhicule/personnage incliné et ainsi de donner une position de tir différente de celle d’origine. Cette petite spécificité est d’ailleurs mentionnée dans la fiche technique au dos de la boite. Il faut ensuite replier manuellement la béquille pour retrouver la position originale.

Evol système de béquille

Evol système de béquille

 

Evol, position de tir avec béquille

Evol position de tir avec béquille

 

 

Dernier point intéressant: les concepteurs des Beast Machines ont utilisés, ou plutôt repris, des couleurs déjà présentes sur certains modèles d’action figures de la gamme. Ainsi, on retrouve le bleu d’Adam sur Savor, le bordeaux de Bakatak sur Thrash, le rouge d’Arkus sur Warbot et enfin le vert de Dizguyzor sur Evol.

Evol et Disguyzor

Evol et Disguyzor

 

Evol et Disguyzor (2)

Evol et Disguyzor (2)

 

 

 

Pour terminer ce petit dossier sur Evol, deux visuels de Model Sheets, c’est à dire de planches de dessins ayant servies à la conception du personnage/véhicule Beast Machines.

Evol model sheet 1

Evol model sheet 1

 

Evol model sheet 2

Evol model sheet 2

 

 

 

Notre ToysFocus d’Evol s’achève ici. La gamme Power Lords reste une réussite absolue en terme de design. L’inspiration extraterrestre, notamment avec le travail de Wayne Barlowe, apporte un univers singulier à la gamme de jouets particulièrement fascinant. Nous vous suggérons de lire ou relire notre dossier complet sur la gamme dans sa totalité ainsi que le ToysFocus de Raygoth. Vous pouvez également trouver sur notre site des informations sur la gamme moderne des Power Lords. Rendez-vous samedi prochain pour un nouveau retour dans le passé à travers les jouets des années 80 et 90!

Ce dossier est spécialement dédié à Baby Doll

Tags: , ,

4 Responses à " Instant Vintage Evol Beast Machines PowerLords (Ceji 1984) "

  1. KissFan dit :

    Ces créatures sont … très spéciales. Tu écris « Ce nouveau type de design ne fait pas l’unanimité », et je le comprends … Ces personnages me font penser au façonneur de monde, personnage Marvel que j’ai découvert dans le comics de Hulk:http://www.marvel-world.com/encyclopedie-657-fiche-faconneur-de-mondes-le-biographie.html

    • Nicko dit :

      Merci Pascal pour ta lecture et ton intervention :)

      Ton lien n’est pas actif apriori, je suis allé voir directement sur Google image, j’avoue que la ressemblance est particulièrement frappante!

      En ce qui concerne le jouet c’est une évidence que comparé aux personnages des premières wave on est largement en dessous… Je pense que Wayne Barlowe n’a pas participé à la conception des Beast Machines. Cela dit il y a toujours un charme incontournable dans cette gamme, même pour les Beast Machines, ne serait – ce que pour les packaging avec leurs bulles bleues!

  2. guillaume dit :

    merci beaucoup Nicko pour cet article! ces Power Lords sont vraiment une gamme au design excellent, et perso, j’adore ces espèces de « Centaures »! certes, les action features ne sont pas des modèles d’ingéniosité mais le design est sévèrement burné je trouve :) il fallait oser à l’époque sortir ces grosses créatures biomécaniques bien cauchemardesques, et surtout, on sent que les concepteurs se sont fait plaisir sur le titre ornant les cartes, bien dégoutant et badass à souhait :) tu m’étonnes que cette gamme n’ait pas connu un grand succès…j’imagine d’ici les enfants trouvant ces jouets trop cools et implorant leurs parents, qui eux, n’y voyaient certainement que violence exacerbée et design horrifique… c’est comme si les designeurs avaient pensé avant tout aux enfants, avant de plaire aussi aux acheteurs, à savoir les parents… je n’en ai pas de souvenirs, mais si j’en ai croisé en rayons à l’époque, j’ai certainement tenté un caprice afin de m’en faire offrir une (visiblement sans succès…)! merci pour ce superbe article Nicko! je ne connaissais pas ces grosses bébêtes et ton article m’a donné envie d’en dénicher une 😉

    • Nicko dit :

      Merci beaucoup Guillaume pour ta lecture :)

      Power Lords, et je me répète, est une gamme fabuleuse. Je me souviens enfant avoir été réellement impressionné par le design des personnage, au sens ou ils me faisaient presque peur. Je les trouvais hideusement réussis! lol. Une vraie ligne de jouets atypiques qui mérite encore beaucoup de dossiers… 😉































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.