Star Wars – Black Series : du proto au produit fini

« Il n’y a pas loin du Capitole à la roche tarpéienne », mais un gouffre sépare le proto du jouet. Ce pourrait presque être la devise d’un collectionneur de jouet.

Selon nos confrères de Yakface sur Facebook, citant le revendeur chinois qui propose sur Ebay la figurine 6″ de Bossk, la mâchoire de ce personnage ne serait plus mobile à la différence du prototype exposé par Hasbro en marge du New York Comic Con et présenté dans les images diffusées à la presse.

star-wars-black-series-deluxe-press-7

Crédit photo : Hasbro

boss ebay

Crédit Photo : DR – ebay.com

Ce n’est pas la première fois qu’un jouet diffère de son prototype. C’est même une habitude. La peinture et les matériaux diffèrent, c’est une évidence puisque la production de série ne saurait être aussi détaillée qu’un exemplaire unique ou presque. On constate régulièrement que les figurines humaines de la gamme Star Wars The Black Series souffrent d’une peinture négligée (Luke Skywalker Bespin et Jedi, Obi-Wan Kenobi…) et il est arrivé au début de la gamme que les différences dans les modes de fabrication entre le proto et le produit fini impose un rendu totalement différent. Ce fut le cas pour R2-D2 pour qui le passage de moules en silicone à des moules en acier ne s’est pas fait sans casse.

Il arrive également que le produit fini doivent s’éloigner des projets d’origine pour des raisons pratiques ou budgétaires. La fonctionnalité de l’articulation de la mâchoire de Bossk était peut-être en cause et Hasbro a alors changé son fusil d’épaule une fois les premiers exemplaires de test sortis des chaînes de fabrication. Il est également possible que les articulations superflues aient été supprimées pour faire des économies. Toutes ces hypothèses sont valables.

 

Pour être complètement honnête, Hasbro n’est pas le seul fabricant à souffrir de ce problème. Son grand rival Mattel rencontre les mêmes difficultés en matière de jouets de collection. L’incroyable talent de designers indépendants (Gentle Giant pour les Black Series et les Four Horsemen pour MOTUC) met peut-être la barre un peu trop haut pour une production industrielle moderne.

 

 

 

 

 

Tags: , , , , , , , ,

3 Responses à " Star Wars – Black Series : du proto au produit fini "

  1. Fansolo dit :

    Excellente analyse que je partage pleinement. C’est vraiment dommage ce renoncement à la mâchoire articulée de Bossk. D’une part parce que c’est un gimmick du film et d’autre part parce que ça aurait été un petit clin d’œil à la figurine vintage d’EV-9D9 et sa petite surprise qui combla les fans vers 1985.

  2. Luke23 dit :

    C’est bien dommage, la perte de cette articulation… J’ai aussi remarqué sur les photos Ebay que le orange de la combinaison à l’air beaucoup plus clair que celui de Luke (Série 1)… ce serait bien dommage aussi…

  3. Luke23 dit :

    Autant pour moi, après vérifs, c’est normal la différence de couleurs…

Commentaires

Une erreur dans l’article ? Proposez-nous une correction

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite, diffamatoire, injurieux, grossier, produits pirates, liens vers des sites commerciaux) ou à but purement polémique ou de trolling sera supprimé et son auteur sera blacklisté définitivement.

Copyright © 2011-2019 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.