Instant VintageSlash TMNT (Playmates Toys 1990)

Alors que nous avons fêté en 2014 les 30 ans des « Teenage Mutant Ninja Turtles » (traduit chez nous par « Tortues ninja »), Comic book original créé par Kevin Eastman et Peter Laird en 1984, le succès des aventures de nos quatre héros en carapace est toujours présent, notamment grâce à la nouvelle série de Nickelodeon qui débuta en 2012 et plus récemment au cinéma avec le film « Ninja Turtles » de Michael Bay.

L’instant Vintage a décidé de revenir sur ce qu’on appelle l’âge d’or de la License TMNT qui commença à la sortie de la gamme de jouets Playmates Toys en 1988 avec en parallèle la série animée sortie quelques mois plus tôt.

Slash blister+loose

Slash blister+loose

Et pour ce premier rendez vous axé sur la gamme vintage des Tortues Ninja, nous allons parler évidemment d’une tortue mais pas n’importe laquelle, (Nicko roulement de tambour !) il s’agit de SLASH (Bon ok c’était écrit dans le titre…), présenté aujourd’hui en blister version U.S dans la variante « black belt » (Ceinture noire) de chez Playmates Toys.

 

TMNT__logo

 

 

La gamme TMNT , distribuée à partir de l’été 1988 par Playmates toys,  a connu le succès qu’on lui connait notamment grâce à la diffusion de son dessin animée qui toucha un plus large public que le comic book.

Playmates toys, Inc., est une société industrielle qui fabrique des jouets basée à Hong Kong. Ils possédaient des bureaux dans le monde entier. Quand Mark Freedman (Agent de Eastman et Laird) décide d’essayer de vendre le concept TMNT comme une gamme de figurines pour garçons, sa première destination était le bureau de Playmates à New York City. Une des raisons principales pour laquelle Freedman les a choisis, venait du fait que c’était une société grandissante et croissante cherchant activement à entrer dans le monde de la production de l’action figure, bien que les ventes de la plupart des figurines éprouvent une récession globale. Bien sûr, vous pouvez deviner que le nouveau concept a prouvé l’exception à la règle quand il a marché à son lancement.
La légende dit que le jour où Freedman est allé chez Playmates, le New York Daily News avait publié une photo d’une demi-page d’un garçon à une convention de comics voisine brandissant la dernière édition du TMNT.

Pour promouvoir la gamme de jouets, qui a fait ses débuts dans tous les Etats-Unis en juin 1988, Playmates a financé les cinq premiers épisodes de la série animé diffusés en Décembre 1987. Le partenariat était mutuellement avantageux et marque le début du phénomène de merchandising TMNT tout entier après que cette nouvelle ligne de jouets soit devenue le succès de la foire internationale américaine du jouet, tenue annuellement à New YorkEastman et Laird continuèrent de concevoir de nouveaux personnages pour cette société et aimaient particulièrement le coté coloré et passionnant des jouets. La ligne de jouets de Playmates a été un succès étonnant, plaçant la marque régulièrement parmi les dix premières des ventes.

Parlons un peu de Slash dans la série animée! Il est à l’origine la tortue domestique de Bebop, celui-ci s’est retrouvé, avec son acolyte Rocksteady, de corvée de ménage dans le Technodrome. Afin d’éviter cette tâche, (Oui le Technodrome c’est très grand…), les deux compères ont l’idée de faire muter la tortue grâce au Mutagen pour en faire leur larbin et ainsi lui ordonner de faire le ménage à leur place. Slash n’a d’yeux que pour son palmier, seul objet présent dans son aquarium, et une fois que Bebop égare ce palmier, Slash devient incontrôlable  et s’échappe du Technodrome  via un portail, en prenant au passage deux épées dans l’armurerie de Shredder, pour atterrir sur terre. Autant il est très bête, autant il est très puissant et peut vaincre les quatre tortues à lui seul. Nos héros arriveront à se débarrasser de lui par la ruse en l’envoyant dans l’espace à bord d’une fusée… Slash se consolera vite en retrouvant un petit palmier à l’intérieur de celle ci !

Slash DA

Slash DA

 

Il reviendra plus tard sur terre suite à une rencontre avec une race extra-terrestre qui l’a rendu intelligent grâce à une machine. Une fois sur terre et équipé d’armes à la technologie avancée, il a pour but de transformer la population en tortue et en devenir leur maitre. Donatello arrive finalement à le duper et suite au combat, il tombe sur la tête, ce qui le rend de nouveau bête, il fût une nouvelle fois renvoyé dans l’espace… (Palapapa papa !)

Il refera une troisième apparition au côté de plusieurs autres méchants recrutés par Shredder . Mais il finira par partir comme les autres en s’apercevant qu’il ne les payait pas.

Slash DA 2

Slash DA 2

 

Le jouet

Trêve de bavardage et parlons de ce qui nous intéresse vraiment, le jouet ! La communauté TMNT a pu recenser six variantes de ce personnage avec différents taux de rareté. Pour cet Instant Vintage Flash, nous allons vous présenter la variante la plus commune en blister U.S (Ceinture noire, S jaune et corps moutarde) et pour traiter en détail la figurine, nous avons à disposition la variante la plus rare (Ceinture violette, S rouge et corps jaune) en loose complète dans un état neuf parce qu’elle sort d’un blister !

Slash blister+loose

Slash blister+loose

 

Contrairement aux blisters européens distribués à l’époque par BANDAI, les blisters américains possèdent une carte personnalisée, chaque carte met en scène le personnage dont il est question avec trois artworks de toutes beautés sur un fond de mur de brique (cette formule est la même pour les autres personnages).

L’image se trouvant à gauche de la bulle  est  accompagné d’un texte, souvent une bulle de BD faisant parler le personnage, pour Slash qui n’aime pas les Pizzas,  il nous dit « Pizza Stinks » (La pizza ça pue…) en même temps vu les compositions des pizzas que Michaelangelo nous donne dans la série, ça ne donne franchement pas envie…

Artworks

Artworks

 

Vu que le blister lui est personnalisé, on y retrouve le nom du personnage ainsi qu’une petite phrase descriptive : SLASH The Evil Turtle From Dimension X. Juste à coté, un petit logo du Clan des Foot pour donner à l’enfant l’orientation du personnage (Logo des Foot pour les méchants, Logo d’une carapace pour les gentils)  Les blisters européens étant identiques pour tous les personnages d’une même série (Deux par série pour être précis, un avec des héros, l’autre avec des ennemis), on retrouve des stickers avec le nom du personnage collé sur les bulles…

En bas à droite de la carte, on retrouve bien évidement le logo Playmates, comme pour chaque jouet de la gamme ainsi qu’un petit message « WACKY WEAPONS » avec la liste des armes du personnage (Il manque souvent des noms quand il y a plus de deux armes, surement par soucis d’espace sur la carte).

Texte du blister

Texte du blister

 

Au dos de la carte, nous retrouvons plusieurs choses. La partie supérieure nous présente la gamme de figurine sortie au moment où Slash est sorti. Cette partie est scindée en deux camps, les gentils au dessus avec le logo de la carapace verte et les méchants juste en dessous avec la marque du pied rouge. On peut apercevoir tout en haut la gamme « Wacky action »  sortie en 1989, les gammes basiques de 1988 et 1989 ainsi que les six premières figurines sorties en 1990.

La partie inférieure de la carte est consacrée au personnage présent dans le blister. On peut y voir les différentes armes de Slash avec un petit texte pour chacune d’elle et un petit détail concernant sa ceinture. En bas à gauche, nous retrouvons une petite carte a découper (Même principe qu’une file card des blisters GiJoe) qui résume les choses à savoir sur le personnage comme son lieu de naissance, ces armes, son poids, sa taille etc…. Un petit récit sur son origine qui au passage n’a rien à voir avec ce qui se passe dans le dessin animé. Il faut savoir que les jouets ont été finalisés avant leurs apparitions dans le dessin animé ce qui explique beaucoup de différence entre le design des jouets et les personnages à l’écran.

Et pour finir, le traditionnel point à découper pour recevoir des cadeaux, le « PIZZA POINT »  avec les copyrights, le code barre et le logo Playmates.

Cardback

Cardback

 

Au premier coup d’œil, on s’aperçoit vite qu’il ne s’agit pas d’une tortue « gentille »,  bandeau noir, des griffes, des dents et des ongles acérés, des pointes aux genoux et aux coudes ainsi que sur toute sa carapace. Bref tous les détails pour caractériser le mal sont présents, un peu comme une tortue démoniaque.

Slash Archie Comics

Slash Archie Comics

Son design est très différent de  celui vu dans le dessin animé (voir plus haut), cette version est plus diabolique, contrairement à celle de la série qui fait plus gros lourdaud… (Son look ressemble plus à celui vu dans les Archie Comics dans lequel il devient même un allié par la suite mais il finira par mourir.) Son regard avec un œil plus petit que l’autre lui donne un coté psychopathe. On retrouve ce gros œil gauche tout jaune dans les deux designs,  et toujours cet œil blanc sans pupille qui nous rappelle le comic book d’origine avec ce look de ninja mystérieux !  Le bandana noir nous renvoie à  une parfaite opposition avec nos quatre chevaliers d’écaille. De plus il a le cou à la  verticale ce qui le rend plus « bestial ».
Au dos, on peut voir une carapace beaucoup plus imposante que celles des tortues de base sorties en 1988. Son cou fait que celle ci arrive quasiment à la même hauteur que sa tête. Petit détail, il a toujours sa queue de tortue apparente contrairement à ses homologues.

Parlons de la ceinture, la chose qui diffère le plus parmi les différentes variantes du personnage. Celle-ci est marquée d’un S inversé, surement pour symboliser qu’il est l’antagoniste de nos héros (Un peu comme Bizarro avec Superman), on y retrouve aussi des têtes de mort, symboles récurrents des méchants, une grenade et diverses petites poches moulées. On ne retrouve qu’un seul emplacement pour une arme, là c’est pour le Saï (Indication précisée au dos de la carte).

Au niveau de la manipulation de la figurine, on reste sur du classique de la gamme TMNT, une figurine de 10cm (Entre 10 et 12cm en moyenne), des articulations rotatives aux coudes et aux épaules, une tête qui pivote et des jambes fixées au corps avec des rotules.

Slash Front

Slash Front

Slash Back

Slash Back

 

Du coté des accessoires, on peut dire qu’il est armé jusqu’aux dents ! Un arsenal de quatre armes variées. Armé de deux lames chinoises dans la série, on le retrouve ici avec des armes qui nous rappellent étrangement celles des tortues ninja, mais en plus barbare, voir plus bourrin… En effet, avec pour les plus évidents, le « Nasty nunchaku » et le « Psycho saï » qui nous renvoient aux armes de Raphael et Michaelangelo, le « Razor-spiked gnarly knife » pour la lame de Leonardo et la « Mutant Mace » pour le Bô de Donatello. En plus de ça, Slash est doté de griffes fixées sur ses mains, un peu comme Shredder, et deux petites protections aux niveaux des épaules représentant des bouts de bois ficelés (La petite touche Japon Féodal fort présent dans TMNT) contrairement aux fausses épaulettes métalliques toutes moches de l’animé…

Armes de Slash

Armes de Slash

 

Pour finir cette review déjà bien remplie sur Slash, son corps fût réutilisé pour une autre tortue méchante sortie deux ans plus tard, j’ai nommé : TOKKA ! Les seules différences mis à part les couleurs sont : la tête, les avants bras, les deux protections au niveau des épaules et le logo du Clan des Foot sur la ceinture. En parlant du logo de la ceinture, une des variantes de Slash possède la même ceinture, serait ce une réédition pour qui on aurait utilisé un moule destiné à Tokka vu qu’ils sont similaire ??? Si ça ce n’est pas du recyclage…

De plus, on retrouvera aussi trois des quatre armes réparties parmi les Tortues en version « Troll » sorties plus tard aux Etats-Unis et uniquement disponible avec les points pizza chez nous.

Slash et Tokka

Slash et Tokka

 

Ce premier Instant Vintage Flash consacré aux Tortues ninja de chez Playmates est à présent fini ! Il fût très long  mais étant donné que c’est une gamme riche en détail, les principes de base devaient être abordés pour plus de compréhension pour la suite ! Il y a tellement à dire sur ces figurines qui ont fait rêver beaucoup d’enfants aux débuts des années 90 alors que l’Action Figure perdait de plus en plus d’intérêt commercialement après la grosse période des années 80 et ce florilège de jouets et de dessin animé… La License TMNT de Playmates a su redonner cet intérêt qui commençait à s’essouffler grâce à tous ces personnages hauts en couleur, aux physiques atypiques et leurs véhicules et accessoires déjantés jumelés au succès du dessin animé ! Je vous donne rendez-vous pour un prochain numéro basé sur nos chevaliers d’écaille et…. De vinyle !!! (Tortues ninja… Tortues ninja… Tortues ninja…)

Cette review est dédicacé à Nicko sans qui elle n’existerait pas…

Tags: , , , , , ,

23 Responses à " Instant VintageSlash TMNT (Playmates Toys 1990) "

  1. mikachu dit :

    Yeah sensei ,très bon article ,concernant la figurine je préfère largement la version commune a celle a ceinture violette.Maintenant comme avec nicko pour klone de blackstar je vais te harceler pour avoir un instant vintage de mon lapin pas crétin préféré Usagi.

    • Jouck dit :

      Merci Mon poto! 🙂
      C’est vrai que la purple belt fait un peu flashy! Je préfère aussi la version black belt!
      Pour Usagi pourquoi pas! J’ai de la matière pour faire un truc sympa! Patience mon petit Mika!

      Merci pour ta lecture! 😉

  2. Obione76 dit :

    Cool ! moi qui adore cette gamme de jouets 🙂 Merci pour l’article !

    • Jouck dit :

      Merci pour le message! N’hésites pas à partager un souvenir sur la gamme, ça pourrait me donner des idées sur un futur article! 😉

  3. Nicko dit :

    Très très bon article! Ton taux de Midi – Chloriens augmente jeune padaslip… La force du Slip dans ton parcours sera… Bon travail Jouckette!

  4. guillaume dit :

    excellent ce dossier, merci pour ce superbe partage! l’histoire du début est passionnante, j’adore lire ces anecdotes sur la naissance d’une gamme 🙂 et surtout, tu mets en valeur quelque chose d’essentiel : la qualité des blisters! quand on voit la quantité incroyable de détails recto et et verso, on comprend pourquoi on collectionne autant ces figurines MOC! je vais pas faire mon vieux grincheux à dire que « c’était mieux avant » car les jouets d’aujourd’hui, en eux-même, ont aussi un sacré charme (notamment les tmnt nickelodeon vraiment bien réussies), mais le packaging de ces années d’ « âge d’or » du jouet reste im-batt-able! point! 😉
    et Slash était excellent comme choix de personnage, hors des principaux que l’on connait tous, pour une review avec son look bien badass!! (et perso, je préfère aussi les couleurs de la version regular)
    hâte de lire tes prochaines reviews 🙂
    ps: p’tite question en rapport, quelqu’un se souvient des bonbons gelifiés tmnt? des trucs tout mous, translucides et vendus dans une petite barquette en plastique dont on retirait l’opercule et une odeur chimique de folie s’en dégageait (proche de celle des shtroumpfs Haribo)…je paierais cher pour ressentir cette fameuse odeur… gros capital nostalgie pour le coup 🙂

    • Jouck dit :

      Merci Guillaume, merci pour ta lecture!
      Comme je le dis, les détails sur cette gamme sont légions, je ne peux pas tout dire sur une seule review mais j’essayerai d’en dire un peu à chaque fois! Je suis un grand fan des cartes américaines car elles sont sublimes et regorgent de détails en tout genre!
      Pour les gélatines, bien sur que je m’en souviens, j’en ai mangé des tas! Ce petit « blister » moulé transparent, on ouvrait le dos et on gobait ça. La bonne époque…..

  5. ryuzo dit :

    Sympa cet article sur les Tortues Ninja, que de bons souvenirs.

  6. Gus dit :

    Geniale cette review. Et truffée de détails.
    Je ne saurais dire que : une autre une autre une autre.
    Je ne connais que de loin cette gamme. Super travail de recherche qui m’en a appris pas mal.
    Bravo Jouck. Belle réussite.
    Ça m’a permis de retrouver à qui son ses accessoires en loose chez moi.
    Au plaisir de relire.

    • Jouck dit :

      Merci Gus! On va dire que pour certains détails historiques, j’ai les bons ouvrages à dispositions pour donner quelques détails croustillants!
      Méfies toi car ces armes ont été réutilisé pour les troll, mais je crois qu’ils ont été aussi utilisé pour les versions tortues préhistoriques!

    • Gus dit :

      oui je crois que les accessoires que j’ai sont orange et donc viennent de la série préhistoire.
      Merci pour l’info.

  7. Fansolo dit :

    Superbe revue vraiment. J’ai appris des tas de trucs : mention spéciale aux « points pizza » qui ne permettent pas d’en commander de vraies 😉
    Bravo Jouck !

    • Jouck dit :

      Merci pour le com! 😉
      Helas non les pizza point ne permettait pas d’avoir des pizza gratuite… Mais on pouvait avoir des trucs sympas comme les tortues trolls comme j’ai cité, et d’autres goodies. Pour ma part j’ai toujours l’objet que j’ai reçu à l’époque avec ces points.

  8. KissFan dit :

    Un vrai plaisir à lire! Je connais peu la gamme Tortues Ninja mais je me souviens que le dessin-animé était très sympa, la plupart des personnages étaient attachants que ce soit côté gentils ou méchants.
    La figurine de Slash fait carrément peur, le titre original de « tortue mutante » est bien senti pour désigner un personnage comme ça, à mille lieux finalement de sa représentation dans le dessin-animé. J’avais eu ce sentiment pour des gammes comme MDLU ou Bravestarr ou les jouets ainsi que leur packaging avaient parfois un aspect plus effrayant que leur homologue du dessin-animé. Je ne savais pas qu’un tel ressenti pouvait s’appliquer pour la gamme Tortues Ninja. Merci Jouck 😉

    • Jouck dit :

      Merci pour ta lecture Pascal!
      C’est une gamme très riche en détail et assez chaotique comme Nicko aime bien le dire au niveau de la distribution.
      Je traiterais sur un prochain instant vintage comment les studios Mirakami Wolf ont pu donner ce coté attachant dont tu parles, mais ça ce sera pour un prochain numéro 😉

  9. Matsu dit :

    Quand je vois l’arrière de cette boite, je constate que j’ai réussi à conserver la quasi-intégralité de ces figurines 🙂
    d’autres ont trépassées à l’insu de mon plein gré !

  10. Matsu dit :

    Bel article en tous cas 😉
    J’attendrai la suite !

  11. Akira57 dit :

    Très bel article Joucky! Tu parles de Playmates… mais où sont-elles?? ^^

    • Jouck dit :

      Hahaha! Merci mon petit Aurel! Je ferais une review sur April si tu veux, tellement de variante celle là… En plus ils ont grossi volontairement sa poitrine par la suite les petits cochons! 😀













Copyright © 2011-2018 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.