Le RDV du Collectionneur : Julien Tessier alias BIGJUL

Cette semaine Toyzmag est heureux d’accueillir dans son RDV du Collectionneur le dessinateur et peintre Julien Tessier alias BIGJUL.  Il s’est prêté à son tour au jeu des questions – réponses pour notre plus grand plaisir et nous sommes heureux de partager avec vous l’interview de Julien dans notre traditionnelle petite séquence du dimanche.

.

BIGJUL01

Photo par CARLOS OLMO

 

 

.

Toyzmag : Bonjour Julien , peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, Julien Tessier alias BIGJUL, 43 ans. J’ai un parcours professionnel assez varié. J’ai travaillé comme professionnel de l’image, dans le collectif 9 ème Concept pendant plusieurs années, et je suis maintenant enseignant. Je « collectionne » divers objets depuis plus de vingt ans, j’affectionne particulièrement les jouets rétro.

BIGJUL02

.

Toyzmag : Quand et comment t’es venue l’idée de collectionner des jouets en tant qu’adulte ?

L’idée naît vraiment au début des années 90. Je suis étudiant en Arts Plastiques, et un de mes amis dans la même faculté, ressort un jour un sac de ses jouets à la maison. C’est le point de départ ! J’ai envie de récupérer les miens, ce que j’ai fait et nous commençons à écumer les brocantes. A cette période nous y allions à la cool, plutôt tard dans la matinée, et même comme ça on avait souvent du mal a porter toutes nos trouvailles. Les bras nous manquaient, et parfois même un peu les sous pour assouvir toutes nos envies.

Du coup on se met à récolter tout ce qui nous fait envie, au delà de nos jouets d’enfance, toutes sortes de dérivés notamment ainsi que les premiers proders liés au manga qui arrivent dans la capitale. C’est l’invasion… D’autant qu’à la maison nous sommes deux à collectionner des jouets. Je cherche aussi dans les magasins de jouets les « vieux stocks d’époque ». Mais si je remonte un peu dans le temps et bien que cette anecdote reste une étincelle essentielle, je me souviens que déjà au lycée, donc quelques années auparavant, je collectionnais les Schtroumpfs. A 17-18 ans, j’en avais rassemblé près de 300 différents.

BIGJUL09

.

.

Toyzmag :  Quelles sont tes gammes favorites et pourquoi ? Lesquelles collectionnes-tu avec assiduité ?

Mes favoris restent les licences, c’est à dire les dérivés issus de la bande-dessinée ou des animés des années 60, 70 et 80. Mais aussi bien évidemment, les gammes de jouets que j’ai eu en tant qu’enfant, Starlux, Lego, Playmobil, Action Joe, Big Jim… A vrai dire les jouets de qualité, ceux qui ont été bien conçus, bien pensé et bien fabriqués. Ils sont souvent des jouets qui étaient coûteux d’ailleurs. Même si certains jouets de bazar, comme les primes sont très intéressants.

BIGJUL08

.

Aujourd’hui je ne me considère plus comme un « collectionneur ». Je n’en ai pas totalement fini avec cela, et je pense que je pourrais accumuler des tas d’objets toutes ma vie, mais je n’ai plus les mêmes envies qu’il y a vingt ans. Je continue de chiner bien sûr et de suivre ce qui se passe sur le net, mais je reste beaucoup plus sélectif. Comme beaucoup je suis allé tout azimut, donc je n’ai pas de thème phare. Le dernier qui m’a interpellé concerne les revolvers à amorces. J’ai découvert une annonce sur le net, cela à attisé ma curiosité et du coup mon intérêt pour ce genre d’objet. Je n’ai pas d’amour pour les vraies armes, rien à voir, mais il est vrai que ces pistolets restent très rares et que je n’en avait jamais trouvé en vingt ans ! J’étais totalement passé à coté toutes ces années, il faut dire qu’il n’y a quasiment pas de marché en France !

BIGJUL04

révolvers à amorces

Cette gamme est précise, ce sont presque des répliques, de très bonnes qualités de production, avec des mécanismes élaborés, des jouets qui n’ont pas toujours survécus aux jeux des enfants. De retour chez moi avec ce premier coffret que je venais d’acquérir, j’ai cherché des références sur le net, et c’est là j’ai découvert que tout se jouait aux USA ! Forcément, ces Colts « Western » ont une vraie résonance dans la culture américaine. Les premiers ont étés proposés à la fin de la guerre de sécession ! L’âge d’or reste les années 50, puis le déclin avec la fin des films Western dans les années 70. Je crois que c’est tout cela qui me plait, cet ancrage à l’histoire. Je ne peux pas en acheter facilement, car ils ont très chers de nos jours, et pas facile à faire venir des USA.

J’ai vu des collections sublimes et immenses, de personne qui ont 70 ou 80 ans maintenant, normal ils sont tombés sous le charme depuis leur enfance, et ils ont pu accumuler ces jouets quand les prix étaient abordables, tout au long de leur vie, sans compter les fins de stock soldés ! J’en ai un peu et c’est bien comme ça. Le dernier que j’ai trouvé n’est pas un revolver mais un Space Gun. Il a aussi sont importance, tout d’abord ce n’est pas un objet facile à trouver en France, il date des années 30, avec un superbe Design Art déco qui reste encore très « moderne ». Les matériaux sont de qualité, de plus c’est l’un des tout premiers modèles de Space Gun de l’histoire du jouet, tiré de la série Buck Rogers 25th Century. Une merveille !

 

BIGJUL04

Space Gun Buck Rogers 25th Century

.

9

Toyzmag : Peux-tu nous raconter une anecdote de ton enfance liée aux jouets ?

J’ai grandi à l’étranger, de 5 à 16 ans. Jusqu’à 13 ans j’ai vécu à Madagascar, il n’y avait pas la possibilité d’avoir de nouveaux jouets pendant l’année, rien n’étais distribué là-bas à cette époque, je n’en ai pas souffert, mais quand nous revenions en France, chaque été, je restais des heures dans les magasins de jouets, j’avais envie de tout observer, tout découvrir, je n’avais pas spécialement envie de tout, il m’était presque impossible de me décider à choisir.

En 1978, je crois, et n’ayant pas du tout été absorbé par le succès du film, que je n’avais pas vu, j’ai de suite craqué sur les figurines Star Wars, ma mère m’avait acheté les douze premières ! Je les adorais, pourtant quelques années après je les ai échangées. Je découvrais également tout les jouets de mon cousin, cela me permettait de me mettre un peu à la page. Du coup, quand je suis revenu en France pour mes études dans un lycée, je me suis rendu compte qu’il y avait tout un pan de la culture populaire enfantine européenne qui me manquait. Tout ceci pourrait constituer de bonnes raisons pour tenter d’expliquer de comprendre ma démarche de collectionneur.

BIGJUL07

.

Toyzmag : Si tu devais rencontrer tes héros, qui seraient-ils ?

Je n’ai vraiment aucun héros de référence. Je n’ai jamais été idolâtre concernant des individus, musiciens, comédiens, artistes par exemple, et je pense que mon idolâtrie pour les objets est déjà bien développée, cela me suffit.

Par contre j’ai souvent utilisé des jouets dans mes créations. Cela représentait une grande source d’inspiration, et surtout des motifs dessinés qu’on ne voyait pas trop à l’époque. Evidemment je suis resté très incompris, mais l’important et que cela ai existé. Je crois que cela ma permis de rendre hommage aux créateurs de toutes ces créatures qui nous plaisent tant.

BIGJUL10

.

Toyzmag :  Souhaites-tu ajouter quelque chose ?

En fait, ce qui m’a vraiment intéressé au delà de la possession de l’objet désiré, c’est aussi l’aspect sociologique, culturel. Car toutes nos collections correspondent a des référents précis. Comme je le dis plus haut, j’aime l’aspect purement historique des revolvers aux USA. On connaît tous l’importance des armes à feux dans l’histoire du pays, autant dans le passé que de nos jours, pourtant ces jouets restent une vraie invitation, une réelle initiation à l’utilisation des armes. Je ne blâme personne c’est juste un constat.

BIGJUL10

On connaît tous l’importance et l’évolution de la poupée. il est vrai que les canons esthétiques ne sont pas les mêmes dans tous les pays. Pourtant les pays occidentaux subissent encore la « révolution » de la poupée Barbie, même si cette dernière reste une « copie » de Bild Lilly. Barbie femme moderne ? Et le statut de la femme dans le monde qu’en est il aujourd’hui ? La poupée demeure je crois le lien essentiel, certes elle représente une miniaturisation du corps humain, mais sa destination comme jouet reste très flou. Son origine semble liée à l’idolâtrie » religieuse », ou en tout cas liée aux croyances, puisqu’on trouve des figurines articulées datant de l’antiquité. Ces statuettes retrouvées nues, mais parfois accompagnées d’accessoires, pouvaient sûrement être habillées. Objet de culte ou ludique ? J’ai bien l’impression qu’il y a un peu des deux. Cela sera d’ailleurs confirmé plus tard dans les cours d’Europe avec les poupées mannequins qui permettent de véhiculer les tendances de la mode, mais qui sont également utilisées dans les ateliers d’Artistes peintres pour les compositions de tableaux ou l’étude de mouvements. Je ne peux pas m’empêcher de penser aux statuettes callipyges de la préhistoire. Quelle était vraiment leur destination ?1

.

BIGJUL03

.

Ce qui me plait particulièrement dans « l’objet jouet« , c’est sa création par le monde adulte pour le jeu des enfants, mais aussi l’aspect « artistique » de sa réalisation, car chacun reste représentatif de son époque en tant qu’objet technique par son « design ». De fait, je n’aime pas du tout les « collectors » modernes, non pas par snobisme, car ils sont souvent très bien conçus et parfois mieux fait que ceux qu’on a eu dans notre enfance, mais tout simplement parce qu’ils leur manque, je trouve, cette notion essentiel lié à l’aspect ludique. Pourtant je dois bien reconnaître que je n’ai plus du tout la même façon de jouer que quand j’étais enfant. Ne serait ce pas dans l’envie de collectionner, que j’ai trouvé une nouvelle manière de jouer ?.

.BIGJUL06

.

BIGJUL12

L’autre grande question reste, qu’est ce que la collection ? Si tout ceci réside en une accumulation d’objets, alors beaucoup de gens sont des collectionneurs qui ne se l’avouent pas ! Il y a bien des aspects dans l’idée de regrouper des objets, ou des thèmes. C’est pour cela que je ne me considère pas vraiment comme un collectionneur, j’ai parfois trop l’impression que tout ceci n’a ni queue, ni tête… Si je devais tout recommencer, je m’attacherais à regrouper uniquement les jouets que l’on m’a offert enfant. Voilà je trouve, un beau thème de collection, les retrouver en boîte comme ce jour fabuleux ou je les ai reçus en cadeau.

Les objets en boîte se raréfient, pourtant je reste parfois dubitatif devant la côte de certains jouets, qui restent des objets de grande production. Je sais bien que le marché fluctue en fonction de l’offre et de la demande, mais je trouve cela assez absurde.

Pour finir le devenir de ma collection, je ne le sais pas moi même. Certains jours j’aimerais me débarrasser de tout ! Passer à autre chose, mais mon fils aimerait bien conserver tout ça… Ou j’aimerais bien en faire un livre, mais je n’ai pas d’idée, de concept clé… Donc pour l’instant ils dorment tous bien tranquillement et je vais les redécouvrir de temps en temps.

.

BIGJUL15

.

Toyzmag te remercie beaucoup Julien de nous avoir consacré de ton temps pour ce RDV du Collectionneur. Vous pouvez retrouver les dessins et créations de notre invité sur le groupe Facebook : BIGJUL / Julien Tessier.

.

……..

En attendant, bon dimanche à toutes et à tous,

et à bientôt avec la découverte d’un nouveau collectionneur !

.

Tags: ,

9 Responses à " Le RDV du Collectionneur : Julien Tessier alias BIGJUL "

  1. prince fred dit :

    belle collection.

  2. semias dit :

    Une fois le trésor atteint on a parfois tendance à « couper » l’envie de continuer.

    En tout cas c’est une belle collection

  3. KissFan dit :

    Davantage que la collection c’est l’interview qui me plaît, riche, argumentée, très intéressante. Merci Julien.

  4. guillaume dit :

    Interview dense et très intéressante à lire, et très belle collection évidemment!

  5. sith dit :

    Belle collection en effet. Pour l’Europe, il y a eu (et il y a toujours)edison Giocattoli qui fabrique de très belles répliques d’armes pour enfant. Son âge d’or c’était le début des années 80 avec de magnifiques pièces. Oui, bizarrement il y a une certaine fierté à porter un holster bien lourd : le pouvoir d’attraction de l’aventure dans le jardin quand on a 10 ans je pense ! Après je ne suis pas sûr qu’il s’agisse d’une invitation à passer sur des vraies….

  6. Ludosith dit :

    Très belle collection et interview très intéressante

  7. Momo chan dit :

    « Si je devais tout recommencer, je m’attacherais à regrouper uniquement les jouets que l’on m’a offert enfant(…)les retrouver en boîte comme ce jour fabuleux ou je les ai reçus en cadeau. » J’y pense souvent aussi..
    On attend toujours la sérigraphie en édition limitée :) , elle est « mortel »le!!

  8. Muriel alias Jerrica dit :

    Waouh !!! Mon frangin avait la masque de Mightor… que de souvenir. Et puis, j’ai eu la poupée Batgirl… oh là là, j’adore ta collec !

  9. Kenyfleury dit :

    Belle collection.
    Elle aura un successeur attentionné j’espère :-)



































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.