Star Wars Episode 7 Le réveil de la Force – vu par Fansolo

sw7

SPOILER ALERT !! Attention, ne lisez évidemment pas ces lignes si vous n’avez pas encore vu le film. Je vais essayer de critiquer, sans trop spoiler, le Réveil de la Force vu par deux fois mercredi jour de sortie (en VO et en deux dimensions, comme au bon vieux temps puis en VF et 3D) dans un petit cinéma qui projeta quand même un ciel étoilé avec un décompte des secondes pendant 5 minutes mais pas de Fox Fanfare, Disney oblige… Sur mes tickets de ciné, le titre complet ne tient pas et je peux lire « STAR WARS : LE REVE », c’est exactement ça !

En quelques mots, ce film c’est une sorte de Retour du Jedi qu’on aurait aimé voir en 1983. J’y ai retrouvé le même état d’esprit, et donc la filiation, présente dans Un nouvel Espoir (1977) et l’Empire Contre-Attaque. Le scénario n’est rien d’autre qu’un mixage de ces deux films, savant mélange et dosage de gags décalés et de références plus ou moins cachées.

billet

Une sorte de Retour du Jedi qu’on aurait aimé voir en 1983

Oui, L’humour est là, entendez celui de Kerschner de Lucas (du 1er Star Wars) et de… Kasdan (normal, il est co-scénariste) : on rit beaucoup tout au long de ce film et rien que cet aspect fait oublier la prélogie à la noirceur pesante. Non seulement de multiples gags et clins d’œil obligés aux fans (« J’ai un mauvais pressentiment ») émaillent le film mais aussi certaines petites libertés tactiques et habiles qui cassent la « normalité » et le dogme lucasien : un Stormtrooper qui se rebelle et qui finit par savoir manier le sabre laser sans a priori avoir la qualité de Jedi. On repense un instant au dialogue entre Anakin gamin et Qui-Gon dans la Menace Fantôme : seuls les Jedi ont des sabres laser pour le futur Vador et quand on lui suggère qu’un sabre pourrait être volé il ne croit pas cela possible. JJ Abrams a compris qu’il fallait s’éloigner de la prélogie, y compris visuellement : exit les grandes toiles numériques d’univers super urbanisés, place aux paysages beaux mais dépouillés, aux petits villages et environnements modestes, à l’exception de l’énième « Death Star » (cette fois c’est carrément une planète PLUS des soleils qui font office d’arme absolue !). Et pour rompre définitivement avec la « prélo », il y a même une scène au cours de laquelle, sans que ce soit explicitement dit, on détruit carrément la planète Coruscant, dans une scène rappelant le début du Superman de 1978 !

A force d’apporter toutes les 30 secondes 1000 doses de bonheur aux fans, on se demande parfois si ce Star Wars est encore un film ou une énorme madeleine de Proust garnie de Nutella-Carambar ? Il y a malgré tout de grands moments de cinéma à l’écran : un face à face muet de quelques secondes entre Kylo Ren et un Stormtrooper qui prend conscience de l’horreur du monde, sur fond de tir de blaster en sustentation dans l’air ; une scène de pure « démonstration de Force » sans aucun effets spéciaux entre Rey et Ren dans laquelle seul le jeu des acteurs (et le son) donnent des indices sur ce qui est en train de se passer. Et puis il y a la toute dernière scène du film (que nous ne révélerons pas), tout en regards et mouvements de caméra qui reste longtemps gravée dans les mémoires… Rien qu’avec elle, Disney est assuré de faire revenir chaque spectateur au prochain numéro ! On l’aura compris, les moments de calme intense ou de silence contemplatif font partie des meilleurs atouts du film : cette scène où Rey se repose à l’ombre d’un AT-AT couché et enfile un casque de pilote rebelle est somptueuse. On se demande d’ailleurs un instant si Hoth n’aurait pas viré en 30 ans de la neige au désert et serait devenue Jakku… Le réchauffement climatique dans une lointaine galaxie aussi ?

tfa

STAR WARS : LE REVE… Est-ce encore un film ?

Un clin d’œil spécial et (sans doute) totalement involontaire juste pour la France : le héros du film s’appelle FN-2187 (prononcer éfenn vingt-et-un quatre-vingt-sept ou éfenn twenty-one eighty-seven en VO). Il est noir, déserteur, résistant et profondément horrifié par la violence et la guerre… Beau contre-pied à l’actualité et beau sujet pour les critiques cinématographiques qui cherchent souvent un message politique dans les films 😉

Bon, parlons maintenant un peu de ce qui fâche, à commencer par une scène clef, que là encore, nous ne dévoilerons pas. Elle aurait pu être poignante, touchante à souhait et, disons-le, elle nous a fait un (tout petit) effet lors du premier visionnage. Elle est en même temps d’une telle évidence quand on y repense, quasi « téléphonée » depuis 1983 même (voire 1977, je me comprends…), qu’elle surprend à peine. Surtout, un personnage sans son masque déroute un peu le public lorsqu’il apparaît. J’ai même entendu des rires dans le public et certains qui pouffent… Son physique tout droit sorti d’un Vincent Lacoste dans Les Beaux Gosses peine à effrayer visuellement. Pourtant l’horreur est bien là dans ce visage adolescent et juvénile et nous n’irons pas à jusqu’à affirmer, comme quelques critiques, qu’il s’agit d’une « erreur de casting » : quiconque côtoie la jeunesse perçoit bien le tourment et le basculement qui peut survenir à tout moment chez un jeune en quête d’affirmation. Là encore, l’actualité récente nous donne hélas également quelques exemples…

sw baby

N’est pas Voldemor qui veut… mais Ford EST Solo !

Il n’en reste pas moins que ce « bad guy » n’est pas forcément le plus réussi même si, tout du moins, il perturbe. On préférera deux autres « méchants » qui, malheureusement, sont moins présents à l’écran : Hux et Phasma. Un dernier grand vilain, vu uniquement sous forme d’hologramme et ayant les traits, via la « motion capture », d’Andy Serkis, déçoit profondément. Je n’en dirais pas plus mais… N’est pas Voldemor qui veut…

Derniers (petits) points faibles du film : la nouvelle partition musicale de John Williams qui peine à trouver un air nouveau qu’on puisse retenir aisément comme la marche impériale. On note aussi quelques faux raccords (seront-ils corrigés ultérieurement ? Ça c’est une bonne question !) : Poe qui se retrouve sans casque d’un plan à l’autre, Finn avec ou sans gouttes de sueur, un sabre laser qui bascule d’un angle de 90° à un moment fatidique du film de manière peu cohérente, etc…

A part ça, un grand, un immense, un fabuleux Harrison Ford qu’on avait plus vu aussi bon depuis très longtemps. Dommage qu’il soit appelé Han et pas Yan dans la VF (formidable Richard Darbois !). Le grand Ford nous a fait penser au Gary Cooper du Train Sifflera Trois Fois. Il possède un charisme évident dans chaque plan et fait preuve d’un fantastique jeu d’acteur qu’on ne reverra peut-être pas de sitôt… Oups !

ticket

 

Antoine BARDET

Tags:

21 Responses à " Star Wars Episode 7 Le réveil de la Force – vu par Fansolo "

  1. dokho88 dit :

    Bon film, c’est clair.
    Moi j’ai aimé le premier passage de Ç3po, culte pour les vieux comme nous.
    Phasma, j espère en voir plus dans les prochains, car le design de la figurine est sympa et on en attend plus…

    • Fansolo dit :

      Une super liberté est prise dans le doublage français à la fin quand le droïd doré se présente : en V.O. il dit qu’on risque de ne pas le reconnaître car il a le bras rouge. en VF, il dit s’appeler « Z-6PO ou C-3PO ». Je trouve cette phrase énorme car elle permet de mettre tout le monde d’accord et d’avancer. on avait déjà connu cela avec les disques vinyles, quand Dominique Paturel parlait de « l’Etoile noire ou Etoile de la mort ». Très très habile de la part de Disney sur ce coup-là !

  2. bernie45 dit :

    Film à voir, mais déçu en sortant de la projection….ne pas lire la suite si vous n’avez pas vu ce « Réveil de la force »…
    C’est toujours la même histoire, on confie un message à un droïde (tiens du déjà vu), une étoile noire encore plus impressionnante que les résistants doivent détruire (vu et revu)…des combats aux sabres lasers décevants…pour moi c’est un remake du « Nouvel Espoir » avec de nouveaux personnages (que j’ai adoré, dont le fameux bb8), pour pouvoir refaire une trilogie et touché une nouvelle génération de fans…. C’est dommage que les scénaristes ne se sont pas creusés un peu plus les méninges. Allez que la force soit avec nous pour l’épisode 8.

    • Fansolo dit :

      Merci Bernie45.
      Je partage ton point de vue mais je n’en tire pas la même conclusion : pour moi ce n’est pas un message décevant mais bien la conclusion que Star Wars a dépassé le cadre du simple film cinématographique pour devenir un mythe et une histoire universelle de laquelle on peut difficilement sortir, un éternel recommencement condition sine qua non si on veut plaire aux fans. Ce « réveil », c’est retour vers le futur 2 : on retourne la bonne année au bon moment pour « passer le flambeau » proprement !
      L’essentiel est dans les « à côtés » qu’apporte JJ Abrams pour construire une suite, une nouvelle saga : Finn, Rey, Poe : 3 nouveaux héros qui vont pouvoir amorcer autre chose… ce n’est que le début, mais c’est un bon début !

  3. Kid dit :

    Ce n’est pas coruscant (j’y ai cru aussi). C’est le système Hosnien qui est détruit (dans la République post Empire, le siège de la bureaucratie est nomade afin de ne pas créer de schisme séparatiste).

    Pour le reste : ce film est un hommage. C’est le film qu’attendant ceux qui réclamaient du SW mais étaient déçu par la prélogie. S’il n’y avait pas autant de fan service, on aurait crier au sacrilège.

    Par contre, je crois que c’est un mal pour un bien : en proposant un quasi remake, ils ont tué le père. Le prochain film n’aura pas besoin de porter cet aspect hommage.

    Une nouvelle génération est née.

    • Worklive dit :

      Absoluement

    • Fansolo dit :

      Merci Kid pour la précision sur Coruscant 😉 Même si c’est effectivement une autre planète qui est détruite, j’ai vu quand même une sorte de message d’Abrams : on tourne la page symboliquement et on en finit avec ces planètes-ville propres à la prélogie…

  4. Seb Ulba dit :

    Super analyse du film Fansolo !

    Je suis d’accord avec toi sur la partition de Williams qui m’a déçu par l’absence de thèmes nouveaux mémorables, là où les épisodes 1, 2, 3 assuraient la relève avec brio. Peut-être que l’écoute de la B.O. nous révèlera des perles (bien) cachées.

    Et puis, c’est vrai : est-ce encore un film ??? Ce qui est sûr c’est que c’est un produit pour les fans de la trilogie originale. Les fans de la prélogie seront sûrement déçus… Pour moi, il manque quand même la « folie » de G. Lucas : la course de modules, l’arène de Géonosis, le duel dans le sénat+dans un volcan… Le rythme starwarsien manque : vous savez quand les évènements s’enchaînent non-stop pendant 30min.

    Par contre, le film est captivant et l’on ne voit pas le temps passer.
    YAN Solo est super (son meilleur rôle dans Star Wars ?)

    Les nouveaux persos sont extras : Rey, Finn et bb-8. Et trouve Kylo Ren extra : jeune certes, mais imprévisible. Il a déjà conquis les enfants !!!

    Vivement l’épisode VIII !

    • Fansolo dit :

      Merci Seb Ulba !
      J’y crois même pas : je trouve DEJA sur youtube des vidéos sur la scène clef du film… Il y a quandmême des sacrés enfoirés sans scrupules et sans morale…

  5. K-mu dit :

    Je suis vraiment satisfait de ce film que j’ai adoré. Etant un vieux fan des épisodes IV V et VI, j’ai vraiment eu l’impression d’un réel retour aux sources au niveau de la magie et des effets spéciaux qui avaient sans doute été dénaturés dans les épisodes I II et III que j’avais beaucoup moins aimé….Les personnages de Rey et Finn sont vraiment attachants et j’ai hâte de les revoir dans le prochain épisode. Harrisson Ford lui, toujours aussi énorme, un immense acteur!

    Pour la trame du film, c’est du tout bon aussi, mais par contre, je pense qu’ils auraient peut-être du nous trouver autre chose qu’une nouvelle étoile noire, ça fait un peu réchauffé pour le coup. ^^

    Puis pour finir, Capitaine Phasma….on nous la vendait comme un personnage redoutable et au final son rôle est limite le perso ridiculisé (un peu comme Boba Fett remarque si on réfléchit bien).

    Vivement le VIII avec le retour de Luke!

    • Fansolo dit :

      Merci pour ce commentaire, K-mu
      La nouvelle nouvelle Etoile Noire répond au vieil adage « bigger is better » et permet un joli gag rendant hommage au briefing rebelle du Retour du Jedi. Je vous accorde que c’est TRES réchauffé mais n’oublions pas que :
      1) c’est dans les vieux plats qu’on fait les meilleures soupes (réchauffées)
      2) on est a peu près assuré que dans les prochains épisodes il n’y aura PAS de planète arme absolue à détruire… (ou sinon je ne comprends plus rien !)

  6. sith dit :

    Merci Fansolo pour ce tour d’horizon !
    perso, je trouve ce film dépouillé, nu, brut. J’entends par là que les acteurs ont repris leur place à la différence de cette « prélogie » complètement ratée où la débauche d’effets spéciaux, d’acteurs en roue libre ne touche personne…Cela apparaît encore plus clairement depuis ce 16 décembre. Je descends le Lucas 1999/2005 ? Oui. Avec cet EP 7, quand Rey pleure, on y croit !! Le regard de Luke aussi, on y croit ! Harrison Ford > MONUMENTAL: beaucoup d’émotion avec juste le minimum….Un vrai régal.
    3 points négatifs où je te rejoint complètement :
    – Je n’ai rien retenu de la musique.
    – Dommage que les designers de vaisseaux ne se soient pas foulés ! Aucune nouveauté…ou si peu !(pas de A,B,Y wings, trop peu d’aliens connus !)
    – Un « supreme Leader » pas assez travaillé.

    En conclusion : un bon scénario, une vision différente de SW qui fait quand même la part belle aux « madeleines et un gros « blues » en sortant (lié au triste sort de l’un des personnages…)

    • Fansolo dit :

      Merci Sith,
      Allez, je la spoile avant qu’un américain vulgarise la vanne sur Twitter (comme ça vous témoignerez que je suis le premier à l’avoir sorti) :
      HAN DIES FIRST
      Je pense qu’Abrams était OBLIGÉ de tuer le père, symboliquement. Je m’explique : après avoir démontré durant les 3/4 du film qu’il tenait son « Buddy movie » et que 3 jeunes savaient faire le job au niveau de l’humour (Poe, Rey, Finn) acoompagné du joker BB8 sans oublier le Wookie (qui a froid !), il pouvait se permettre un gros coup et accomplir ce que Lucas n’avait jamais osé faire au personnage de Solo (alors que Ford lui réclamait déjà en 1983 de faire mourir son personnage…).

      Mais je pense aussi que la saga familiale nous réserve ENCORE de grosses surprises : Finn qui change de camp et qui est black, ça ne vous rappelle rien ? Ne serait-il pas digne fils de son père, un certain… ?

  7. Worklive dit :

    très bonne critique, je pense la meme chose. Un grand mystère reste pour moi, je ne me souviens pas avoir vu dans le film le desert landspeeder et le first order snow trooper speeder édité en jouet par hasbro, les avez vous vu ?

    • Fansolo dit :

      Un grand merci. Non, j’avoue ne pas avoir bien vu ces « jouets » qui me semblent plus relever du « mini-rig » hors écran que d’un concept « on-screen ». pour être franc, même après deux visionnages, je n’ai pas remarqué distinctement Constable Zuvio ou d’autres figurines… Comme à l’époque du vintage, je pense qu’Hasbro nous sort finalement beaucoup de personnages de second plan mais que très vite nous devrions trouver quelques poids lourds symboliques comme Luke, Leia, Ackbar ou Ren sans son casque par exemple…

    • volfog dit :

      il me semble que l’on voit Zuvio un court instant pendant les visions de Rey

    • Worklive dit :

      merci de votre réponse, je suis rassuré j’ai encore ma tete… : )

    • Worklive dit :

      @ Volfog, oui pour Zuvio, il me semble aussi

  8. Tyler dit :

    Je te rejoins globalement dans tout ce que tu as dit.
    Mais personnellement ce qui m’a le plus choqué (en bien) en sortant du film c’est d’avoir vu un Star Wars ! Car c’est vraiment ça le plus incroyable, le film n’était ni meilleur ni moins bon qu’un des anciens Star Wars, il était tout aussi bon. Quand je me rappelle comme JJ (ouais je l’appelle comme si c’était mon pote) a été critiqué quand on a annoncé qu’il ferait l’épisode VII ! On le surnommait Jar Jar Abrahms, on disait que l’on verrait des effets de lense flare partout, etc. Au final Lucas aurait très bien pu faire ce film ! Alors certes il tient plus de la première trilogie et est un gros mélange des épisodes IV, V, VI mais il réussi à faire ce tour de force tout en plaçant la nouvelle génération ! J’ai adoré Rey et je trouve que l’actrice a réussi à imposer son personnage féminin comme la nouvelle force(oh ce jeu de mots) de l’équipe.
    Mes seuls bémols sont Captain Phasma qui est clairement absent du film, la scène où il est captif a d’ailleurs tué son charisme.
    Et ensuite Kylo Ren, j’ai beaucoup de mal avec la gueule de l’acteur (pas du fait de son âge mais vraiment de sa gueule) et je trouve dommage qu’on le voit sans le masque. A la rigueur ok pour la première fois mais après je trouve que c’est lui donner un côté trop humain, il perd son statut de grand méchant du film. J’ai eu l’impression de revoir les problèmes des acteurs que j’appelle les acteurs qui ne jouent pas le jeu, comme Storm Shadow dans G.I. Joe qui voulait absolument que l’on voit son visage. Quand tu joues un personnage masqué, il convient de le rester à contrario comme Snake Eyes…
    Enfin j’ai adoré malgré tout le moment où Rey dévoile la peur de Kylo Ren en disant tu as peur de ne pas être à la hauteur de Dark Vador ! Je trouve que cette phrase représente totalement l’état d’esprit de la plupart des gens, Kylo Ren saura t’il transcender Dark Vador ?

  9. guillaume dit :

    super ta critique de sortie de film Fansolo 🙂

    SPOILERS INSIDE !!!!

    j’ai bien ri en lisant en lisant la comparaison de Kylo avec Vincent Lacoste car j’ai pensé aussi à ça sur le coup (un mix entre lui et la doublure cascade de John Snow…) mais au final, je trouve ça sacrément bien trouvé! Kylo est violent, brutal et carrément imprévisible (beaucoup moins de sang froid qu’un Vader) et je trouve que ce physique juvénil et « dérangeant » colle très bien, c’est un bon pari et bien qu’étant osé, c’est un bien meilleur choix que d’avoir pris un jeune Hollywoodien élevé au grain qui nous aurai fait une tête de vilain méchant énervé tout rouge avec le niveau d’acting qu’on connait tous dans toutes les sagas destinées aux ados d’aujourd’hui!
    vraiment, bons acteurs (Oscar Isaac a un charisme énorme, ce mec peut tout jouer! Rey et Finn, alors que j’avais un peu peur sont contre toute attente ultra attachants, Carrie Fisher est née pour être Leïa, Ford est réellement au top, bref tout le monde est bon) qui jouent réellement, on sent que la direction n’a pas été négligée! moi j’ai beaucoup aimé les nouveaux thèmes (celui de Rey est très sympa lorsqu’elle glisse sur la dune de sable) et les musiques habituelles me collent toujours autant de frissons! Bref j’en suis ressorti heu-reux avec la satisfaction d’avoir vu un excellent Star Wars, bourré d’humour, de noirceur, de clins d’oeil (les héros de « The Raid » en chefs de contrebandiers), une histoire simple et épique à la fois, des bons sentiments, une naïveté calculée juste comme il faut, le bonheur pour ma part 🙂 avec évidemment l’envie pressante de voir la suite!!
    Allez, 2 points pour chipoter:
    le grand empereur maléfique tout en CGI est TRES mal rendu, il dénote complètement avec le reste du film, choix incompréhensible pour ma part et grosse faute de goût, tant le reste est maîtrisé!
    la mort de Solo qui, même si on la voit venir, aurait mérité plus d’émotion, je la trouve un peu expédiée…
    Ah enfin, j’ai bien ri devant le sort de Phasma! on s’est tous touchés devant le personnage, moi le 1er, qui la voyait comme un T1000 in-arretable, brute et sans pitié qui allait traquer les resistants comme un char d’assaut…et la pauvre se retrouve malmenée (ridiculisée?) pour finir au fond du compacteur à ordures! je m’attendais limite à les voir la pousser dans le dos et elle tomber en poussant un « cri de Wilhelm » 🙂 le charisme de la figurine en prend un coup quand même…

  10. Alex dit :

    À vous tous :
    C’est sur ce site que j’ai trouvé les critiques à la fois les plus justes et les plus passionnées, merci pour cette lecture!

    Pour ma part, grosse claque pendant le film, j’avais échappé au pire spoilers qui soit…!

    Pour revenir sur ce génial Kylo j’ai justement adoré le voir sans masque : c’est la que se dévoile sa vraie nature, à fleur de peau et effrayé par le côté obscur autant qu’il en est fasciné. Troublant personnage.

    constable Zuvio :
    Je ne pense pas qu’il soit dans la vision de Rey bien que le lok soit approchant. Une photo officielle le dévoilait comme ‘ »policier » de jakku.

    D’ailleurs, au vues de toutes ces scènes absente du film (par rapport aux bandes annonces) pensez vous que nous aurons droit à une version longue, un directors cut ou encore des scène coupées (correctes pour une fois?!)













Copyright © 2011-2018 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.