Creatureplica : review de Horrorhound

Deuxième review pour la wave 1 des figurines Creatureplica aujourd’hui sur ToyzMag.

Découvrons ensemble l’autre loup-garou de la série dû au talent de Jean St. Jean.

creatureplica-horrorhound-4

 

Au premier abord on pourrait être tenté de croire qu’il s’agit d’un simple repaint du Rougarou déjà passé à la moulinette dans nos colonnes (lire l’article), mais il n’en est rien et on s’empresse de dévoiler les détails sanguinolents de cette créature très étrange due à l’imagination de Aaron Crowell et Nathan Hanneman, deux auteurs de la revue éponyme.

creatureplica-horrorhound-18

Horrorhound, le limier de l’horreur, est une créature hybride de type loup-garou créé par les nazis au cours d’expérimentations sur un prisonnier de guerre américain (un certain Warren). Il hanterait désormais l’Ohio depuis que son corps a été rapatrié aux Etats-Unis.

A l’intérieur du blister, immense, on retrouve le fameux plateau.

creatureplica-horrorhound-1

Le socle est magnifique, il représente un cimetière avec la pierre tombale d’un certain Warren, justement comme le GI mutilé par les nazis !

creatureplica-horrorhound-2

creatureplica-horrorhound-3

Le socle comprend lui aussi trois picots pour positionner les pieds du loup-garou zombie. Notez les articulations crantées, bienvenues sur ce type de design complexe.

creatureplica-horrorhound-16

Assez rapidement on passe à la figurine en s’attachant à découvrir les différences avec le Louisiana Rougarou.

Pour faire simple, on va lister les points communs pour les évacuer : épaules, biceps et jambes (sauf la partie inférieure de sa cuisse droite) sont similaires.

L’articulation ne connaît presque pas de différence, bien qu’elle soit simplifiée pour tenir compte de la complexité accrue du sculpt.

On remarque que les épaules sont peu mobiles, mais la coordination des autres articulations compense quasi intégralement la rigidité exagérée de ces POA. le balljoint (pivot-boule plutôt) est pourtant visible et permet quelques mouvements.

creatureplica-horrorhound-17

L’abdomen n’est plus aussi mobile, la mâchoire inférieure et les oreilles sont elles fixes.

creatureplica-horrorhound-13

 

Les membres sont les éléments qui ont assez peu changé, Jean St. Jean a ajouté des détails comme des cicatrices et des agrafes chirurgicales pour donner un côté créature de Frankenstein à ce lycanthrope.

La tête, le bassin et le torse sont donc les parties les plus originales. Une partie du torse a été resculptée sur la même base que le Rougarou, c’est flagrant au niveau du cou.

creatureplica-horrorhound-14

Le Torse est couvert de détails sanguinolents : peau arrachée par endroits, cicatrices, plaies laissées par des balles… L’abdomen et le haut du bassin  sont des plaies ouvertes, les cotes sont brisées et mises à nu comme les intestins.

creatureplica-horrorhound-15

Autre modification notable par rapport au Rougarou, le Horrorhound n’a pas de queue.

creatureplica-horrorhound-10

Son allure menaçante cadre bien avec ces détails gore. La présence de la pierre tombale complète le tableau d’horreur.

On est face à un jouet de collection de très haute qualité et ça se sent.

 

creatureplica-horrorhound-12

 

C’est certainement le cryptide le plus flippant du lot. Le genre qu’on aimerait pas croiser dans un cimetière de l’Ohio au cours d’une nuit de pleine lune !

creatureplica-horrorhound-9 creatureplica-horrorhound-6 creatureplica-horrorhound-8 creatureplica-horrorhound-7

 

Tags: ,

Commentaires fermés











































Copyright © 2011-2018 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.