Exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs

C’est la première fois que Barbie fait l’objet d’une véritable invitation dans une institution muséale française. Connu pour ses collections de design et de mode, de jouets et de publicité, le musée des Arts décoratifs est le lieu idéal pour mettre à l’honneur cette poupée iconique dont l’histoire se nourrit de sources multiples, en l’inscrivant pleinement dans une histoire culturelle et sociale du jouet aux XXe et XXIe siècles. 700 Poupées Barbie sont ainsi déployées sur 1500m², en regard d’oeuvres issues des collections du musée (poupées anciennes , robes ), mais aussi d’oeuvres d’artistes contemporains, de documents, journaux, photos, vidéo, qui contextualisent les « vies de Barbie ».

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

L’exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

Puisant également dans les archives inédites de la maison Mattel, mettant en valeur un patrimoine historique encore méconnu, l’exposition s’efforce d’offrir deux lectures possibles, pour les enfants en évoquant la pure jubilation d’un jouet universellement connu, pour les adultes en replaçant cette figure phare depuis 1959 dans une perspective historique et sociologique.

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

Au-delà d’être un jouet, Barbie est le reflet d’une culture et de son évolution.

On l’a d’abord associée à l’American way of life avant d’incarner une dimension plus universelle, reflétant les changements sociaux, politiques, culturels. Elle évolue dans le confort moderne tout en épousant de nouvelles causes, questionnant les stéréotypes, haïe pour ce qu’elle représenterait d’une femme idéalisée, et pourtant autonome et indépendante, adoptant toutes ambitions de l’époque contemporaine.

Dès son lancement en 1959, Barbie et sa longue silhouette galbée sont une révolution dans un monde de poupons et autres baigneurs. C’est en regardant sa fille Barbara jouer avec des poupées de papier, lointaines descendantes des gravures de mode de la fin du XVIIIème siècle et des premières poupées en papier pour adultes du XIXème siècle, que Ruth Handler, l’une des fondatrices de Mattel, se met à rêver d’une poupée de mode en trois dimensions, d’une poupée mannequin.

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

Dans leurs jeux, Barbara et ses amies ne sont pas du tout intéressées par les poupées représentant des enfants mais uniquement par celles représentant des femmes. Elles s’imaginent plus dans leur vie future de jeunes femmes, que dans celle de mères ou de femmes au foyer.

La détermination de Ruth a fini par convaincre les équipes de Mattel, alors exclusivement composées d’hommes, de fabriquer une telle poupée. Inspirée de la poupée publicitaire allemande Lilli, Barbie est lancée, accompagnée d’une mythologie : originaire du Wisconsin, Barbara Millicient Roberts a une famille et des amis clairement identifiés. Son âge reste volontairement flou afin de pouvoir incarner aussi bien une adolescente qu’une jeune femme. Elle est tout à la fois lycéenne, étudiante, nurse ou jeune hôtesse de l’air avant d’embrasser plus de 150 métiers, des plus classiques aux plus avant-gardistes.

 

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

Barbie a été vétérinaire à plusieurs reprises, mais aussi paléontologue, et informaticienne, pilote de course, professeur, médecin, danseuse étoile, officier de police… et on l’oublie peut-être mais Barbie a été candidate à la présidence quatre fois, comme elle a été astronaute en 1965 alors que Neil Armstrong a attendu 1969. A ses côtés, son petit ami Ken, apparu en 1961, est tout aussi célèbre.

Ses silhouettes, ses coiffures, ses costumes, sont le fruit de quelques secrets de fabrication dont certains sont révélés pour l’occasion à travers maquettes ou témoignages de ceux qui font le succès de Barbie. Un succès qui tient à la capacité de la poupée à suivre l’évolution de son époque pour se renouveler tout en restant la même.

Un succès qui imprègne la culture populaire depuis sa création jusqu’à nos jours, mais qui inspire aussi les artistes.

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

Certains, comme Andy Warhol, en ont fait le portrait quand d’autres l’ont largement détourné. Nombreux sont les créateurs qui ont croisé son chemin de passionnée de mode, pour laquelle chacun a déjà imaginé les tenues les plus extravagantes ou les plus élégantes.

Quelques-unes de ses robes de collections sont ainsi signées par des couturiers, parmi lesquels Thierry Mugler, Christian Lacroix, Jean Paul Gaultier, Agnès b, Cacharel ou encore Christian Louboutin. Sa garde-robe déployée pour l’occasion sur plusieurs mètres de cimaises n’est autre que le reflet de la mode dont le musée sortira en contrepoint quelques-unes des pièces les plus parlantes.

 

Le livre

Puisant dans les archives inédites de la maison Mattel, mettant en valeur un patrimoine historique méconnu, ce livre très illustré, à la fois sérieux et léger, instructif et décalé, éclaire la poupée star sous des angles inattendus.
N’évitant pas les clichés mais essayant plutôt de les mettre en perspective, il étudie la place de Barbie dans l’histoire du jouet et l’inscrit plus largement dans une histoire culturelle et sociale des XXe et XXIe siècles. Il évoque également la famille de Barbie et sa vie amoureuse, son goût pour la mode – qui à son tour a inspiré des créateurs comme Christian Louboutin ou Jeremy Scott –, mais aussi les coulisses de sa fabrication ou ce rose qui ne la quitte pas. Ce livre contient même une interview exclusive de Barbie par Frédéric Beigbeder !
Ce sont tous les paradoxes de Barbie, ses ambiguïtés et son éclectisme qui font de ce jouet unique le siège de nos enthousiasmes ou de nos réticences.

Les auteurs
Sous la direction d’Anne Monier, conservatrice au musée des Arts décoratifs à Paris, département des jouets.
Textes de : Anne Monier Aurore Bayle-Loudet, historienne de l’art ; Frédéric Beigbeder, écrivain ; Denis Bruna, conservateur au musée des Arts décoratifs à Paris, collections mode et textiles ; Michel Pastoureau, historien médiéviste, spécialiste de la symbolique des couleurs, des emblèmes et de l’héraldique.

128 pages, 100 illustrations, Format : 17 x 23 c, Broché , 25€, Édition Les Arts Décoratifs

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

 

 

Concours « Habille Barbie »

L’exposition est l’occasion pour le musée des Arts décoratifs et Mattel de lancer un concours proposé à tous les élèves majeurs de lycées, écoles d’art, écoles d’arts appliqués, universités. À eux d’imaginer une tenue pour Barbie.

12 poupées sélectionnées  présentées dans l’exposition !
Le jury, composé d’Olivier Gabet, directeur des musées des Arts décoratifs, Anne Monier, commissaire de l’exposition Barbie et conservatrice du département des jouets, Besma Bagdadli, Mattel, Nathalie Crinière et Hélène Lecarpentier, scénographes de l’exposition Barbie et de Monique Mehrez, Self image a retenu 12 poupées parmi les 199 propositions reçues.

 

27 écoles, lycées et universités ont participé au concours. Les dossiers provenant de 6 pays contenant les planches dessinées et les prises de vue des Barbie étaient accompagnés de textes, notes, anecdotes, souvenirs, offrant un panorama de la créativité transmise dans les écoles des plus remarquables.

« Ne pas manquer le talent de demain » était un des voeux de ces jurés réunis, avec également le souhait d’accompagner les projets les plus séduisants, de récompenser les plus audacieux, de valoriser l’accompagnement des enseignants.

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

Scénographie

Nathalie Crinière est diplômée de l’Ecole Boulle en architecture intérieure et de l’Ecole Nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris en design industriel.
Elle a également étudié à la Georgia Tech Institute of Technology d’Atlanta en Géorgie, USA. Puis elle passe une année à Barcelone dans l’agence de Pepe Cortes, architecte d’intérieur.
Elle fonde sa propre agence en 2000 aujourd’hui constituée d’une dizaine de collaborateurs.
L’agence NC explore toutes les mises en scène d’expositions et de parcours muséographiques : qu’ils soient permanents, temporaires, petits ou grands, patrimoniaux ou thématiques, modestes ou spectaculaires, culturels ou événementiels, la signature de l’agence s’applique à une grande diversité de projets.
Matériaux, couleurs, espace, lumière, contenus, dispositifs composent sa palette de scénographe. Son activité rayonne sur les grands lieux culturels, en France et à l’étranger, mais aussi sur une clientèle privée. Son coeur de métier couvre aussi l’aménagement intérieur.
Portée par l’intuition et la curiosité, l ’Agence NC apporte sa touche singulière à une discipline encore jeune, qui conjugue l’art de l’éphémère, la connaissance, le patrimoine, le divertissement.
Elle y inscrit sa propre quête, toujours à l’écoute du « grand public » : mettre l’enchantement au service de l’art de transmettre.
Dans ce cadre l’agence a réalisé de nombreuses scénographies d’exposition en France comme à l’étranger ; parmi les plus récentes on peut citer : « Mapplethorpe Rodin » au Musée Rodin, « L e cinéma inventé » au Grand Palais, « G ustave Doré, L’imaginaire au pouvoir » au Musée d’Orsay.

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

 

Scénographie de l’exposition Barbie
« Barbie arrive au musée ! Barbie expose et s’expose. Ses origines, son style de vie, ses amis, ses goûts, ses loisirs, sa carrière professionnelle, sa garde-robe, ses amis artistes… Chaque vitrine fera l’objet d’une véritable installation pour conter son histoire. Mais un musée, ce sont des vitrines, des mises à distances, des cartels ! Qu’en faire lorsque l’on mesure 29 cm et qu’on a pour habitude de prendre ses aises. S’émanciper! Se jouer des vitrines, les traverser, en sortir, les conquérir !
Une Barbie guide se charge tout au long du parcours de guider le visiteur.
Placé sur un ruban rose qui sinue sur les 2 étages, la Barbie guide se fait fort de rompre la glace. Plus de dehors ni de dedans mais un ensemble de petits théâtres animés au sein d’un univers vivant coloré. Placé au centre de l’espace à la dominante bleutée, Barbie s’expose peut-être mais Barbie ne se muséifie pas. L’exposition est vivante et gaie. Les dispositifs animés renforcent l’idée d’une Barbie toujours active et inventive. Au fil du ruban Barbie se dévoile mais surtout Barbie continue à vivre avec ses nouveaux complices que sont désormais tous les visiteurs du musée
».

 

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

 

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

 

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

Activités pour enfants

Habille Barbie
La découverte de l’incroyable garderobe de Barbie amène les enfants à réaliser une tenue pour leur poupée. 4-6 et 7-10 ans

Barbie magazine
Cet atelier invite à mettre en scène le personnage de Barbie dans différents décors, univers pour la réalisation d’un magazine dédié à la star des poupées. 7-10 ans

La maison de Barbie
Des années 1960 à nos jours, Barbie et ses accessoires témoignent de l’évolution du goût pour les objets de la maison. En atelier chacun fabrique le mobilier cartonné de sa maison de poupée. 4-6 et 7-10 ans

Le cahier de style de Barbie
Ce stage propose la création d’un véritable cahier de tendances pour Barbie. Univers, matières, couleurs sont proposés par dessin, collage, broderie… Les premiers pas dans la mode pour de jeunes stylistes ! 5 séances de 2h / 11-14 ans

 

L'exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs du 10 mars au 18 septembre 2016

Info pratiques :

  • L’exposition Barbie
  • Musée des Arts Décoratifs
  • du 10 mars au 18 septembre 2016
  • 107, rue de Rivoli – 75001 Paris
  • Métro : Palais-Royal, Pyramides, Tuileries
  • Ouverts du mardi au dimanche de 11h à 18h; (Nocturne le jeudi jusqu’à 21h : Seules les expositions temporaires et la galerie des bijoux sont ouvertes)
  • entrée : plein tarif : 11 €
  • entrée : tarif réduit : 8,50 €

 

 

Tags: , , ,

Commentaires fermés



































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.