­

Instant Vintage : Barbie et les Rock Stars (Mattel 1986)

Barbie et les Rock Stars (Barbie and the Rockers en V.O.) est une série de la gamme Barbie, produite par Mattel et commercialisée pour la France en 1986 et 1987. On ne présente plus la célèbre poupée blonde de 29 centimètres qui depuis les années 50 est la vedette de la marque et la star des petites filles. Barbie enfile donc ses habits de lumière et devient la chanteuse de Barbie et les Rock Stars.

Cette année, comme She-Ra Princesse du Pouvoir, Barbie et les Rock Stars a donc 30 ans, l’occasion de revenir sur le succès de cette ligne de jouets.

.

barbierockers (2)

mini catalogue Mattel France 1986

.

Les poupées et leurs accessoires

.

C‘est la mode des tenues fluo, maquillages flashy et crinières sauvages quand Mattel commercialise, au début de la seconde moitié des années 80, ses poupées Barbie et les Rock Stars. Barbie qui a déjà exercé plus d’une centaine d’activités devient alors leader d’un groupe de rock composé de Derek (l’hispanique et seul homme), Diva (la rousse), Dana (l’asiatique) et DeeDee (l’afro-américaine). Dana et DeeDee étant surtout produites pour les Etats-Unis afin d’avoir des membres de toutes les ethnies représentés dans la bande.

On peut penser que Mattel utilisant l’expression « Dazzling Superstars Ready to Rock » pour décrire sa nouvelle ligne de poupées, la lettre D par laquelle commence tous les prénoms des membres est en référence au D de « Dazzling » (« éblouissant » en français).

.

mini catalogue Mattel France 1986

mini catalogue Mattel France 1986

.

Comme évoqué précédemment, Dana et DeeDee ayant surtout été imaginées pour le marché américain, les visuels européens de la série 1 ne présentaient que trois personnages : Barbie, Diva et Derek.  C’est le cas entre autre au dos des boîtes des poupées ou dans le mini catalogue Mattel France 1986.

.

mini catalogue France Mattel 1987

mini catalogue France Mattel 1987

.

Un Ken blond et vraiment chevelu (contrairement à Derek qui a une chevelure plastique), arborant une coupe digne d’un soap-opéra, rejoint le groupe en deuxième année. Il apparait alors dans le mini catalogue Mattel France 1987 où l’on peut voir les poupées avec un nouveau look. Barbie et Ken ont des habillages rose et argent assortis alors que Diva et Derek sont tous les deux coordonnés en orange, vert et doré.

.

brock (3)Dans les boîtes de la première série, on trouve la poupée habillée accompagnée d’accessoires (micro, chaussures, tee-shirt souvenir et ornement poilu pour les cheveux) une notice, un encart avec photos et partitions cartonnées à découper ainsi qu’un vrai transfert à coller au fer à repasser sur un tee-shirt.

On peut aussi ajouter que Barbie (et seulement cette poupée) était vendue avec une cassette audio,  une similitude avec une autre gamme de poupées chanteuses vendues à l’époque.

.

barbierockers (56)

le transfert

.

Nous sommes en plein dans les années 80 et  Mattel ne lésine pas sur les modes qui marchent pour les habillages : étoiles, fluo, lamé argent ou doré, simili cuir, imprimés graphiques, fard à paupière à outrance. La marque s’inspire des stars du moment et met le paquet sur le look de ses poupées afin qu’elles n’aient rien à envier à leurs rivales : les fameuses Jem et les Hologrammes qui font rêver également les petites filles à la rentrée 1986.  Nous aborderons plus loin les ressemblances avec cette autre gamme.

.

Les brosses et les petits peignes pour les cheveux sont également fluo et assortis aux tenues. Les encarts cartonnés pré-découpés permettent d’avoir des accessoires en plus pour les poupées : partitions, photos, pochettes de disques ou tickets de concert. La notice et les accessoires cartonnés changent dans les boîtes de la deuxième année ainsi que les micros : d’abord blancs sur la première série, ils sont couleur argent dans la seconde édition.

.

.

.

Les poupées féminines de la deuxième vague Barbie et les Rock Stars ont pour spécificité de « danser ». En effet, en faisant tourner le ventre de gauche à droite, les bras bougent en même temps de bas en haut et la poupée s’agite comme si elle dansait. La publicité télévisée américaine ci-dessous permet de voir le mouvement Real Dancing Action des poupées.

.

 

.

.

Le packaging

.

barbierock (2)

source : https://www.flickr.com/photos/nicolenicoleofficial/

barbierock (1)

source : https://www.flickr.com/photos/nicolenicoleofficial/

.

Ce qui saute aux yeux c’est d’abord l’absence de la traditionnelle boîte rose qui enveloppe d’habitude la poupée. Cette fois-ci, Mattel joue sur un look totalement rock en misant, pour le continent américain, sur une boîte noire traversée de traits fluo. Cette couleur noire a certainement parut trop sombre pour le marché européen où en Occident, le noir est associé à la tristesse, à la peur et à l’austérité. En France entre autre et dans les pays annexes où la gamme est distribuée, les boîtes arborent donc une couleur violet tirant sur le bleu plus douce aux traits dégradés rose, bleu, jaune et blanc. Le violet étant une couleur  plutôt électrique mais sans connotation négative.

brsc (1).

Les boîtes vitrines permettent de voir la poupée en entier et ses accessoires. La boîte de Barbie série 1, mentionne bien la présence d’une cassette audio. Cette cassette audio était différente pour les versions US et Europe et ne contenait pas les mêmes titres. brsc (1)La cassette contenue dans la version américaine (notre visuel) contient quatre chansons : « The Rockers Theme » et « Dressin’ Up » (face A), « Born with a Mike » et  « Strechin’It » (face B). L’intégralité des chansons peut être écoutée sur YouTubeBarbie Rockers songs

.

.

Pour la deuxième série, les boîtes se différencient de la même manière : toujours de couleur noir pour les américaines et toujours violettes pour les européennes. Les boîtes nord-américaines des quatre personnages filles étaient notées Real Dancing Action alors que les boîtes des deux garçons étaient marquées Hot Rocking Fun. Les boîtes européennes quant à elles portaient la mention Dansante écrite en trois langues : Anglais, Français et Italien.

.

.

Il existe  également à l’échelle mondiale des éditions Brésiliennes, Péruviennes et Argentines de Barbie and the Rockers, à voir sur le groupe Flickr : Barbie Rockers FOREVER !

..

.

Un peu plus de Barbie et les Rock Stars ?

.

La gamme s’étoffe de tenues additives, de playsets (les instruments, le camping-car de la tournée, la scène et le salon notamment) et de peluches (deux chats et deux chiens). Le continent américain aura en plus des produits dérivés tels que des livres, des coloriages, des puzzles, des lunchbox avec thermos et divers produits destinés aux enfants.

 

.

.

Notre attention s’est portée sur le camping-car Hot Rockin’Van.  Un gros morceau de 90 centimètres de long basé sur le moule du populaire camping car jaune Barbie : Star Traveler # 9794 sorti en 1976 et qui traversera la décennie des années 80. La version européenne du van Rock Stars est exclusive et différente de la version américaine. Il est équipé d’un élément extérieur, fixé sur le côté du véhicule, qui se déplie et devient la scène de concert pour la tournée du groupe.

.

hotrockin van

.

.
.

 .

Barbie Rock Stars et Panini

.

Un album de vignettes autocollantes Panini est distribué dans certains pays. L’exclusivité du thème Rock Stars  est à souligner car d’habitude les albums Barbie sortis chez Panini ne ciblent pas une seule série alors que là, il s’agit d’un album uniquement centré sur la ligne Barbie Rock Stars. Toyzmag vous partage ci-dessous la version Finlandaise de cet album. (source : Nhtpirate)

.

 .

.

 

.

Barbie, Jem et compagnie

.

jembrs

Les Misfits (Jem et les Hologrammes)

.

Bien entendu, et cela n’aura échappé à personne : Barbie et les Rock Stars et Jem et les Hologrammes sont quand même très ressemblantes. On peut donc se demander qui de Jem et les Hologrammes ou de Barbie était la première sur le marché de la poupée rock ? Concernant la fameuse guerre entre Mattel et Hasbro, il semble bien que ce soit Jem qui devait être la première sur le marché. Toutefois, Mattel a été plus rapide a sortir sa gamme du fait que la société disposait déjà des moules des poupées et playsets alors que Hasbro a dû tout fabriquer de A à Z pour produire ses Jem et les Hologrammes. (source info : totallyjem.jemmagic.com)

.

Jem & les Hologrammes - Catalogue Joué Club 1986

Jem & les Hologrammes – Catalogue Joué Club 1986

.

La mode des poupées Glam and Rock lancée, elle inspirera plusieurs marques et notamment les Français, avec l’exemple de la société Delavennat qui sortira en 1987  sa propre série de poupées Rock dans sa gamme de poupées Perle.

.

.

Toujours en 1987, aux Etats-Unis, la marque Creata sort également ses poupées Lace placée elles aussi sous le signe du rock et de l’extravagance. Même si Lace tient plus de Jem pour les chevelures colorées et l’allure générale, on remarque néanmoins les boîtes noires aux traits fluo qui ne sont pas sans rappeler celles des Rockers.

De plus, les inscriptions sur la boîte indiquent que Lace peut sans problème porter les tenues de Barbie et la mention « Barbie est une marque de Mattel » apparait au dos des boîtes. La comparaison est alors évidente.

.

 

.

.

02_tour_barbie_top_details07_tour_the_rockersLes similitudes ne s’arrêtent pas là puisque tout comme Jem, Barbie a bénéficié de son dessin animé sous forme d’un film appelé Barbie and the Rockers: Out of this World, suivi de Barbie and The Sensations : Rockin’ Back to Earth.

En France, ces deux films sont sortis en cassettes vidéo sous les titres  Barbie : une Star dans les Etoiles et Barbie : un Voyage à travers le Rock aux éditions Billy Clap Video. (source images : djangodurango.com)

.

La série de poupées Barbie and the Sensations sortira dans la foulée. Comme on peut le voir sur les visuels ci-dessus, la série de poupées s’appelle les BiBops sur le marché international. Barbie reste le même, Belinda ne sera pas commercialisée chez nous, Becky devient Bibi et Bopsy change son nom pour la version domestique Becky. Avec la disparition de Belinda, le personnage masculin de Bobby est ajouté. Il est important de noter que la ligne BiBops était disponible en France, Allemagne, Royaume-Uni et Italie, mais Bobby fut seulement disponible en France et est difficile à trouver localement. (source : manbehindthedoll.com)

.

mini catalogue Mattel France 1988

mini catalogue Mattel France 1988

Dépliant Barbie 1988

Dépliant Barbie

.

 

Barbie Rock Stars aujourd’hui

.

Barbie Rock Stars a marqué son temps et semble incontournable encore de nos jours. Elle fait partie des poupées qui sont restées dans les mémoires et qui continuent d’exister au travers de rééditions et de nouveaux produits.

En 2009, pour les 50 ans de Barbie, la poupée Rockers a été rééditée dans un coffret collector contenant une reproduction du modèle d’origine et d’une tenue additive.

Pour 2016, Barbie Rockers fera partie des Barbie emblématiques qui seront distribuées par  dès le mois de juin dans les Mistery Minis. Mais également dans les Rock Candy de la marque, comme nous vous l’avions montré dans notre article sur la Toy Fair 2016.

.

.

.

.

Souvenirs et collections

 ..

Collection de Camille Harlé

Collection de Camille Harlé

BRC (3)

Collection de Camille Harlé

BRC (5)

Collection de Camille Harlé

.

12986455_10209158391707616_264262607_oJoséphine alias Fifi : « L’une de mes premières Barbie avait été DeeDee de la collection Rockers. Je l’aimais beaucoup car s’était ma première Barbie afro et j’adorais sa tenue orange qui se démarquait pas mal des autres. D’ailleurs c’est la seul poupée qui ne s’est pas fait rebaptisée : c’était DeeDee, un nom presque musical et parfait pour une danseuse. J’aimais beaucoup son corps qui permettait de la faire danser, du coup quand je regardais la télévision, je me rappelle que je la faisais danser sur le bras du fauteuil. Avec les musiques de Barbie et autres, qui passaient dans mon lecteur cassette, je la faisais souvent danser dessus aussi.  J’ai eu une Barbie aussi dans cette série mais c’est DeeDee qui m’a marqué et qui avait ma préférence. »

 .

la collection de Julien alias Anubislebo

la collection de Julien alias Anubislebo

.

Frédérique alias Phyllis : « J’ai eu la chance d’avoir en cadeau (comme ça, pour rien) la Barbie Rockers pendant nos vacances familiales en Autriche, (été 1986 je crois) et je n’ai pas eu le droit de la déballer jusqu’à notre retour en France. J’ai passé tout le trajet du retour avec ma poupée dans sa boîte, sur les genoux, à la bouffer des yeux à l’arrière de la CX Vomito édition limitée pendant 900 bornes… Ca m’a marqué car pourtant, j’étais déjà très Jem à la même période !… Quelques photos de ma collection ci-dessous. »

.

.

Merci à Julien, Joséphine, Frédérique, Fabienne, Jordan,

Aude et Maxime pour leur participation à cet Instant Vintage.

.

.

Tags: ,

7 Responses à " Instant Vintage : Barbie et les Rock Stars (Mattel 1986) "

  1. Greg dit :

    Très très bon dossier ! Bravo pour la recherche documentaires, les témoignages !

    D’ailleurs les poupées Barbie & Rockers sont actuellement exposées à l’Expo Barbie qui a lieu actuellement aux musées des Atrs et métiers de Paris.

    Et pour l’anecdote : Ma sœur avait eu la Barbie Rockers (sa dernière poupée), et du coup ma sœur m’avait offert Dereck. On en a passé du temps à passer des disques en faisant jouer ces poupées sur des scènes !

    2 photo prises à l’arrache via mon mobile lors de l’expo Barbie,je les avait envoyé à ma soeur pour lui rappeler nos souvenirs 😉
    IMG_1253

    IMG_1262

  2. KissFan dit :

    Oh! Un retour des « Instants vintage » long format!! Une excellente chose!! Ah, les looks Pop-Glam des années 80!! On y reviendra peut-être un jour, mais j’ignorais que Barbie en avait été aussi l’ambassadrice et qu’elle avait même bénéficié d’une réédition en 2009!!
    J’aime beaucoup les témoignages souvenirs!
    Par contre, grosse peine en voyant l’épaisseur de cheveux du Ken blond de la gamme comparée à la mienne aujourd’hui 😛

  3. guillaume dit :

    dossier super impressionnant!! j’ai pris un grand plaisir à le lire et à voir toutes ces photos, et donc à connaître cette gamme totalement inconnue pour moi (j’adorais Jem étant petit, mais ne m’intéressais pas du tout aux autres gammes)!
    un immense merci pour ce partage et félicitations pour un tel travail!!

  4. Fansolo dit :

    Quel incroyable boulot Nath ! Et quel dossier de dingue ! Cette gamme de pile 30 ans a vieilli et en même temps c’est fou comme elle tient la route. Bravo pour ce travail d’équipe et ce résultat final qui mériterait presque une édition papier vu sa qualité !

  5. Ludosith dit :

    Un dossier bien 80’s comme on aime bravo!!

  6. Nhtpirate dit :

    Je remercie Camille Harlé pour ses photos qui ont été ajoutées aujourd’hui à l’article. Avec toutes mes excuses car elles étaient restées dans un message non lu.

    Image hébergée par servimg.com

    Image hébergée par servimg.com

  7. sylvain dit :

    Bravo Nath pour ce dossier tres complet!
    Ah cette belle periode des années 80…







































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.