­

RDV du collectionneur : Andrew Franks de Boss Fight Studio

Nouveau rendez-vous du collectionneur exceptionnel aujourd’hui. Exceptionnel par son créneau de publication (quoi ? un RDV du collectionneur le samedi ?!!?) et exceptionnel par son participant, nous accueillons en effet un nouveau professionnel du jouet qui nous ouvre les portes de sa collection.

Andrew Franks est l’un des membres fondateurs de Boss Fight Studio, l’une des jeunes sociétés indépendantes les plus dynamiques du moment sur ce secteur.

[International readers please scroll down to the middle of the page.]

Interview_img1

Pour toi, faut-il collectionner les jouets pour en créer ?

Je pense que ça aide. A tout le moins, il faut être conscient de ce qui se passe dans le secteur, son histoire, ses tendances générales. Je ne me verrais pas travailler dans cette industrie si la conception d’un jouet équivalait à celle d’une clé à douilles, il faut être un minimum passionné et investi. Il arrive certains jours que « rien » ne soit amusant dans ce métier, et il faut être passionné pour surmonter cette difficulté.

Etais-tu intéressé par les jouets avant de travailler dans cette branche ?

Beaucoup. Je ne suis jamais vraiment “sorti” des jouets et j’ai toujours conserve un orteil dans la collection même si cela ne concernait qu’une ou deux marques.

interview_img2

Quels univers t’ont inspiré au début de ta carrière ? T’inspirent-ils toujours aujourd’hui ?

J’ai été inspiré par une grande variété de produits, mais G.I. Joe et Transformers ont été omniprésents dans mon esprit et dans ma collection. J’ai eu la chance de pouvoir travailler un peu quand j’étais chez Hasbro. J’ai trouvé valorisant de pouvoir contribuer modestement à des marques et des personnages si significatifs. Je me tourne vers eux régulièrement pour chercher l’inspiration et à chaque fois je suis impressionné par ce que les personnes impliquées dans ces gammes ont été capables de créer. Et je ne veux pas minorer l’excellent travail réalisé par d’autres petites compagnies (Four Horsemen, October Toys, le concept Glyos). Savoir que ces gars sortaient des produits d’une qualité aussi dingue m’a donné la force de continuer dans les moments difficiles.

interview_img3

Quelles gammes et licences collectionnes-tu aujourd’hui ? Vintage ou modernes ? Figurines ou statuettes ?

J’en collectionne probablement trop. Je suis un grand fan de 3A et leur réalisation de déco incroyablement sophistiquées. Je suis carrément enthousiasmé par le travail de takara/Tomy avec la gamme Masterpiece Transformers. Le boulot accompli sur les Figma et Figuarts est incroyable. En premier lieu, je me concentre sur les figurines modernes, mais j’aime garder un œil sur le vintage. J’ai pas mal étudié les jouets Other World d’Arco, c’est ce qui s’est fait de plus dingue en plastique injecté. Il m’arrive d’apprécier les statuettes, mais pour moi, l’articulation est très importante.

interview_img4

Quel est ton objet préféré ? As-tu un Graal que tu recherches ?

J’en ai aucun en particulier, mais j’ai la collection complete des Hellboy version comics de Mezco et j’en suis assez fier. Le côté rugueux et inachevé de la sculpture colle parfaitement avec l’œuvre de Mignola que j’adore personnellement.

Interview_img5

Quelle licence aimerais-tu voir relancée ? 

Crystar de Remco pour son esthétique incroyable. Ce serait génial de voir ce concept revisité.

Pour finir, y a-t-il une licence en particulier sur laquelle tu aimerais travailler un jour  ?

Il y en a bien trop. Bien qu’avec Boss Fight Studio on s’investisse énormément dans nos propres créations, j’aimerais bien tenter quelques licences de comics. Mais je ne veux pas dévoiler trop de nos plans !

 

 

[English version starts here]

Does a toymaker always has to be a toy collector ?

I think it helps. At the very least, one should be aware of the industry, the history of it and general trends. I can’t imagine being in this industry if designing a toy is no different than designing a socket wrench – you need a certain amount of passion and investment. There are quite a few days where *nothing* about the job is fun, and you need that passion to push through the difficulty.

Were you into toys before you started working in the industry ?

Heavily. I never really got 100% ‘out of’ toys, and always kept a toe dipped into collecting, even if it was only one or two brands.

interview_img2

Which universe inspired you at the beginning of your carreer ? Do they still inspire you today ?

I’ve been inspired by a broad range of product, but GI Joe and Transformers have been omnipresent in my mind and my collection. I was lucky enough to be able to do a little work on both of them while I was at Hasbro and it was gratifying to be able to contribute in a small way to brands and characters I found meaningful. I still look back at them frequently for inspiration, and every time come away with a new sense of awe for what the people involved in those product lines were able to create.

interview_img3

Which lines and licenses are you collecting nowadays ? Vintage or modern toys ? Action figures or statues ?

Probably far too much. I’m a big fan of 3A and their ‘go for broke’ approach to making unbelievably sophisticated decos. Very excited about what’s being done on the Masterpiece Transformers line at Takara/Tomy. The work being done on the Figuarts and Figma brands is incredible. Primarily, I focus on modern action figures, but always like to keep an eye on vintage. I’ve been looking at a lot of Arco’s ‘Other World’ toyline, and that has to be the most bonkers thing to ever be injection molded. I can appreciate statues, but for me, it’s gotta have good articulation.

interview_img4

What is your favorite item in your collection ? Is there any particular item you’ve been looking for for a long time ?

Not a single item, but I’ve got a complete collection of Mezco’s comic-based Hellboy line that I’m quite proud of. The rough, unfinished look of the sculpts is such a perfect match for Mignola’s art, which I love.

Is there a particular line from the past that you’d like to be rebooted ? 

Remco’s Crystar has such an appealing aesthetic. It would be amazing to have a modern revisit of that concept.

Interview_img5

And finally, any particular license you’d like to work on someday ?

Too many! While Boss Fight Studio is currently very invested in our original IP’s, there’s quite a few comic book licenses that I’d love to take a stab at.  Don’t want to give too many of our future plans away!

 

 

 

Tags: , ,

5 Responses à " RDV du collectionneur : Andrew Franks de Boss Fight Studio "

  1. Manoix dit :

    C’est une belle collection !

    Et merci, grâce à cette article j’ai découvrir sur une photo les G.I.JOE Field Manual, et l’existence des magazines de Hobby Japan.

  2. sebastator dit :

    Très chouette interview !
    Et que penser s’il n’avait pas conservé un orteil mais plutôt un pied dans la collection…

  3. Greg dit :

    Un vrai passionné ! ET surtout une très belle collection avec des pièce de gamme assez confidentielles et peu connue comme la gamme Crystal de Remco !

    On voit également un beau blister Visionaries ( le Monsieur est un fin connaisseur les artworks des blister sont sublimes). Le gobot Fitor Jet est juste un pièce de dingue de grand malade (c’est un peu le plus charismatique des jouets Gobot donc chapeau bas) et les battel beast est un très bon choix, sans parler du blister MOTU vintage (il faut au moins en avoir un 😉 et du Joker Super power. Je me parlerai même pas de blister HE-Man new adventure et Captain Power qui montre que cette personne est un vrai fan de jouet et de bon goût !

  4. prince fred dit :

    belle collection

  5. guillaume dit :

    C’te collection mortelle!! j’adore, énormément de thèmes que je collectionne aussi (il a même des blisters Crystar!! comme j’en avais ch** à l’époque pour en choper de ceux là!)
    bref, bravo à vous pour cette interview et pour nous faire connaître un peu plus un des célèbres membres du Boss Fight Studio (rhâââ tous ces blisters Vitruvian Hacks derrière lui..)
    je le rejoins également quant à l’importance de la présence d’articulations dans les figurines (jamais réussi à vraiment accrocher à tout ce qui est statue…)







































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.