E.Leclerc ouvre les festivités de Noël fin octobre avec un nouveau magasin jouet

capture

Les jouets incontournables de ce Noël 2016 seront disponibles dès le 25 octobre dans tous les magasins E.Leclerc et dans les concepts Jouet E.Leclerc. L’enseigne poursuit le développement de ces magasins spécialisés

Jouet E.Leclerc, le concept spécialisé de l’enseigne E.Leclerc
Après l’ouverture, au cours du 1er semestre 2016, de deux magasins spécialisés Jouet E.Leclerc à Avermes (03) et à Trie Château (60), l’enseigne poursuit le développement de son concept avec l’ouverture du troisième magasin à Caudry (59), sur une surface de plus de 650 m2 proposant jusqu’à 9 000 références lors des fêtes de fin d’année.

Plusieurs ouvertures sont attendues pour 2017 et E.Leclerc prévoit 50 magasins d’ici 2020.
Quelques chiffres clées de la vente de jouets à Noël

  • Le pic des ventes se situe la première semaine de décembre
  • Le budget cadeau moyen par enfant est de 186 euros (soit environ 80 % du budget annuel d’un montant de 235 euros3)
  • 5,4 % : La progression du CA du marché du Jouets à Noël en 2015.
  • Les licences représentaient 24 % des ventes de jouets en 2015
  • 58% du CA est réalisé en fin d’année dont 37 % en décembre

 

 

Comments

comments

Tags: , ,

20 Responses à " E.Leclerc ouvre les festivités de Noël fin octobre avec un nouveau magasin jouet "

  1. sith dit :

    Je suis toujours étonné de voir que le budget moyen n’est QUE de 186 euros par enfant !? Ok c’est une moyenne mais je trouve ça bas quand même,lorsqu’ on regarde les prix pratiqués….

    • Ludosith dit :

      Y’a des familles pour qui 186 euros par enfant c’est plus qu’énorme..donc ça me surprend pas

    • guillaume dit :

      c’est marrant, j’ai tilté aussi sur ce budget que, pour ma part, je trouve énorme! sachant qu’on parle ici d’un budget « moyen » et qui, je suppose, n’englobe peut être pas tout ce qui est multimédia (consoles, jeux, tablettes, etc), ça me paraît carrément pas mal du tout!!…surtout pour ce qu’ils en font une fois déballés en vrac sous le sapin… :p

    • sith dit :

      ?? reportez vous au total annuel les poulets ! 235e.

      Il reste quoi pour les 11 autres mois ? 50e par enfant?! ça ne tient pas debout…
      Je pense que le budget réel est bien supérieur à ces chiffres.

    • Ludosith dit :

      Alors ça dépend franchement ça dépend les régions parce que moi je vois pas beaucoup de familles qui peuvent se permettre de mettre une somme comme ça (Trop pauvre tu vois)

    • sith dit :

      ça doit dépendre des régions, j’entends bien….Mais sans parler de « pauvreté », regarde par rapport aux prix pratiqués >
      Si un enfant commande 1 gros cadeau exemple bateau pirate playmo, circuit scalectrix, playset ou je ne sais quoi, tu en a déjà pour 70/100 euros selon l’enseigne.
      Si tu ajoutes les figurines qui vont avec (5x 15e + le jeu de société traditionnel 50e + > t’as déjà pété le budget proposé (et franchement, mon exemple, c’est pas la mort du petit cheval).
      C’est pour cela que ça m’étonnait un peu….et comme dit Guillaume (on est hors consoles etc…) je dirais plutôt que le budget Noël MOYEN par enfant c’est 235e…..

    • Ludosith dit :

      235 ?? Donc pour 3 enfants on arrive à presque 700 euros en tout ?? Wouaw ça doit être des parents riches alors

    • Greg dit :

      on parle d’un budget globale = moyenne de la valeur des cadeaux par enfant…

  2. Picy dit :

    S’est qu’il aura un magazin jouet E.leclerc a coulommiers (77), il a que jouéclub et il est mal deservi. En île-de france il a pas beaucoup de magazin de jouet et autre magazin.

    • Greg dit :

      @Picy
      Un « magazine » se trouve dans un « magasin » de journaux, mais où se trouve le « z » ? Dans « magasin » ou dans « magazine » ? Rappelez-vous que « magazine » prend un « z » comme « gazette », et que le « s » de « magasin » se retrouve à l’initiale de « supermarché ».

  3. Speedor dit :

    Moi surtout ce qui m’énerve, c’est que Leclerc veut devenir monopole et écraser toute concurence… j’ai bossé pendant 15 ans en grande distribution alimentaire quand je vois comment on traite les gens c’est lamentable… aujourd’hui je travaille chez king jouet, et je susi un professionnel de ce monde quand à Leclerc il ferait mieux de s’occuper de ses boites de conserves et surtout de donner un peu plus à ses employés sans qui il ne serait rien…

  4. Greg dit :

    si je puis me permettre les chiffres présentés ici reposent sur une moyenne nationale des dépenses par enfant / noël.
    c’est une moyenne, cela implique que certains enfants ont plus et d’autre beaucoup moins, voir rien (il y a encore en France des enfants qui n’ont pas de jouets ou de cadeaux à Noël, et qui dépendent de dons à des asso malheureusement).

    Le budget cadeau moyen par enfant est de 186 euros (soit environ 80 % du budget annuel d’un montant de 235 euros) source Étude TNS Sofres de 2015.

    Pour plus d’information je vous invite à contacter directement la Fédération Française des Industries Jouet – Puériculture qui pourra vous communiquer des chiffres sur le marché du jouets en France.

    FJP
    4 Rue de Castellane, 75008 Paris
    Téléphone : 01 53 43 09 10

    http://www.fjp.fr/

    Selon FJP le montant des dépenses annuelles pour les enfants de 0 – 11ans : 295€.
    A lire également http://www.fjp.fr/wp-content/uploads/2014/02/M%C3%A9mento-stat.2015-OK.pdf

    On peut donc penser que le montant varie selon les études.

    • sith dit :

      J’ai bien compris, vous êtes pauvre et je suis riche. Fin de l’émission….

    • Greg dit :

      @sith je n’ai jamais écrit cela. Je cite juste 2 études. A aucun moment il n’y a un jugement de qui que cela soit.

      Je ne vois pas en quoi mon commentaire a pu être offansant envers toi. si tel est le cas je m’en excuse.

    • Ludosith dit :

      « C’est une moyenne, cela implique que certains enfants ont plus et d’autre beaucoup moins, voir rien (il y a encore en France des enfants qui n’ont pas de jouets ou de cadeaux à Noël, et qui dépendent de dons à des asso malheureusement ».
      Voila le passage important et que j’avais en tête depuis mon premier commentaire..et malheureusement ça se vérifie de plus en plus d’année en année.

    • sith dit :

      Non, non Greg, ce n’était pas pour toi (d’ailleurs ton commentaire est juste : d’une étude à l’autre ça doit franchement BEAUCOUP varier).
      Mon commentaire s’adressait à Ludo, qui me semble avoir été froissé intérieurement…On parlait chiffre….pas affectif)
      Encore une fois, je ne jugeais ni les pauvres, ni les riches, mais quand on voit :
      -les caddies plein
      – Les parents qui favorisent leurs enfants à leur dépends parfois
      -le fait qu’il s’agisse d’une fête très importante en occident
      -les prix (assez hauts 20 euros d’écart parfois) pratiqués dans les enseignes
      Les 186 euros me semblent erronés…..
      Après, j’entends bien que la région Nord pas de Calais ne doit pas avoir le mêmes « encourts » que Paris 16ème.
      Bien à vous:-)

  5. Greg dit :

    Autre info (date de 2011/12) mais j’ai pas de source sur les chiffres

    A l’occasion de Noel, il se vend plus de 61 millions de jouets. Avec 8,4 cadeaux par enfant, le marché des jouets pour enfants ne faiblit pas tandis que les cadeaux de Noel pour adultes souffrent de la crise. Les grands-parents français réalisent près d’un tiers des achats de jouets pour Noel. 45% des ventes de jeux et jouets à l’occasion de Noel sont effectués en magasins spécialisés.

  6. guillaume dit :

    Les gars, personne ne se cherche de noises ici! Je ne pense pas que Ludosith ait été froissé par ce que tu avances Sith, juste cette somme de 186€ avancée telle qu’elle qui impressionne, car, malgré tout, il s’agit objectivement d’une somme conséquente que beaucoup de ménages n’ont pas à disposition pour chacun de leurs enfants. Après je comprend évidemment ton point de vue vis à vis du budget annuel, ainsi que des prix pratiqués en général. Pour ma part, autant je pense que le budget de 235€ lissés sur une année est raisonnable, autant les 3/4 de ce budget d’un coup à Noël me paraît beaucoup…ou alors c’est que les gamins n’ont rien le restant de l’année!
    Chacun d’entre vous a raison à sa façon 😉

  7. Judge dit :

    Vu ce que m’ont pris les charges cette année…je risque de faire baisser la moyenne pour l’année prochaine. LOL

  8. mindmaster dit :

    Pour avoir entendu des chiffres similaires au fil des années, il me semble bien que ce budget est un budget cadeau global pour chaque enfant, et englobe donc en réalité les jeux vidéos et les consoles portables, dont le prix augmente donc fortement le chiffre moyen final. Pour les consoles de salon, ça dépend, car contrairement à ce qui se passait quand nous étions enfants, les parents achètent souvent une console et des jeux « pour la famille », et les enfants peuvent donc en profiter sans que leur budget cadeau n’en soit amputé.

    Il faut également relativiser l’importance des caddies pleins de jouets qu’on peut rencontrer aux caisses en période de fêtes : souvent, les parents profitent des promos de Noël pour faire les courses « en gros », achetant les cadeaux pour tous les enfants de la famille (donc aussi neveux / nièces, filleul…) ou au nom d’autres membres (les grands parents qui ne peuvent pas se déplacer, par exemple).

    Ceci étant, il me semble normal que ces chiffres suscitent de telles réactions, car au-delà du budget proprement dit, ils renvoient chacun de nous à ses pratiques éducatives, et à la dynamique « parents-enfants-argent » qu’il a instauré au sein de sa famille ou vécu quand il était lui-même enfant. Quand on lit ces chiffres, qu’on le veuille ou non on les interprète, on compare avec ce qu’on fait, et éventuellement on culpabilise. « Est-ce que j’en fais assez ? » « Mon enfant ne va-t-il pas se sentir frustré, malheureux, déclassé, surtout quand il va comparer à la rentrée avec ce qu’auront eu ses petits camarades ? ».

    De plus, c’est enfoncer une porte ouverte que de dire que depuis des années que nous vivons dans un climat de plus en plus anxiogène et avec un avenir incertain et qui semble toujours s’assombrir, la famille devient de plus en plus une valeur-refuge. Chacun se replie sur son cocon, les parents gâtent leurs enfants pour se faire plaisir par procuration, pour compenser leurs propres frustrations d’enfance ou pour que leurs enfants puissent profiter un maximum de leurs trop courtes années d’innocence avant de devoir faire face au chômage, à la morosité, à l’immobilisme et à l’inquiétude ambiants (et oui, il y a là encore un phénomène de projection).

    Cependant, ce n’est pas parce que les parents ont des ressources financières plus importantes que leurs enfants doivent nécessairement crouler sous les cadeaux hors de prix. Ça, c’est une question de pratique éducative et de conception des valeurs qu’on transmet à son enfant, pas de ressources financières. On pourrait très bien considérer comme formateur que l’enfant apprenne à gérer la frustration de ne pas avoir tout ce qu’il veut, et qu’il doive mériter ce qu’il obtient quel que soit le salaire des parents par ailleurs. Malheureusement, on a tendance à penser que l’importance qu’on accorde à quelqu’un doit forcément se traduire par l’importance (en nombre et en prix) des cadeaux qu’on lui fait. Pourtant le vieil adage « quand on aime, on ne compte pas » pourrait s’interpréter dans les 2 sens, et ce n’est pas parce qu’un cadeau coûte moins que la personne compte moins.

    Fils unique de 2 profs, je pense que ma famille se rangeait plutôt dans la catégorie des classes moyennes, et le budget cadeau pour mon Noël était à l’époque de 250 FRANCS. Je le sais très bien puisque, dès que j’ai arrêté de croire au père Noël, c’est moi qui pouvais choisir mes cadeaux dans la limite de ce budget (le même que pour mon anniversaire). Donc que ce soit jouets, jeux de société, jeux vidéos ou autres, tout devait être compris dedans. Et quand je comparais avec ce qu’avaient mes petits camarades, j’étais dans la moyenne. Alors je sais bien que c’était il y a plus de 25 ans, mais le prix des jouets et les salaires n’ont pas été multipliés par 6,5 depuis. Donc oui, 186 € par gamin, même au regard des prix actuels, ça me paraît une somme plus que conséquente, et qui confirme que les enfants d’aujourd’hui sont bien plus gâtés que nous ne l’étions à leurs âges. Car désolé, mais à mon sens, si un gamin a déjà un château Playmo (qui contient déjà des figurines, soit dit en passant), ou autre gros cadeau, il ne m’apparaît pas automatique du tout de lui offrir des figurines supplémentaires (il les achètera au fur et à mesure avec son argent de poche, ses bons résultats scolaire ou tout autre dispositif que ses parents auront mis en place), et encore moins un jeu de société (ce sera le cadeau fait par les grands-parents, un oncle / tante…).

Commentaires

Une erreur dans l’article ? Proposez-nous une correction

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite, diffamatoire, injurieux, grossier, produits pirates, liens vers des sites commerciaux) ou à but purement polémique ou de trolling sera supprimé et son auteur sera blacklisté définitivement.



















Copyright © 2011-2016 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.