Résultats : Mattel chute, Hasbro grimpe

Grosse actu pour les géants du jouet.

Les deux plus grands fabricants américains de jouets viennent de publier leurs résultats commerciaux pour le premier trimestre 2017 et on peut dire que si Mattel souffre, Hasbro s’en sort encore bien.

images

Le chiffre d’affaires aux US et Canada de Hasbro augmente de 2% (451,6 M$) par rapport à l’an dernier, mais le licensing connaît un sacré coup de boost avec +24% (52,7 M$). Le reste du monde est flat à 345 M$.

 

Les marques sous franchise (Nerf, Transformers, Monopoly) connaissent une faible croissance alignée sur celle du CA du groupe sur l’Amérique du Nord (+2% à 423 M$). Sans surprise, après Noël, ce sont les marques partenaires (Star Wars et Marvel) qui souffrent le plus en ce début d’année : -18% à 213 M$. L’attente de nouveaux films (ce mois-ci pour Marvel GotG Vol. 2, puis à l’automne pour Thor 3 et enfin à Noël pour l’Episode VIII) est à ce prix. Il semble que Hasbro compense avec un bon niveau des ventes de Beyblade et Trolls, mais sans éviter une chute de 18% du CA sur ce segment. Notons toutefois que derrière le communiqué de presse de Hasbro se cache une petite arnaque sémantique, car pour autant que nous nous en rappelons, le T1 2016 se trouvait dans la même configuration pour ce qui concerne le rythme de sortie des films Star Wars et Marvel…

Les jeux de société se portent plutôt bien avec une croissance insolente de +43% par rapport à 2016 (142 M$).

 

Au contraire, Mattel boit (encore) la tasse et son cours de bourse s’en ressent. Ce trimestre, le groupe a perdu 113 millions de dollars (15% du CA) du fait notamment d’une chute des ventes de jouets (y compris Fisher Price) de 16% (441 M$). Le segment des jeux de construction (dont fait partie Mega Bloks) s’effondre avec -38% de CA (38,5 M$). La tentative de relancher Barbie semble avoir fait long feu : les ventes de la poupée mannequin chutent encore de 13%, malgré un relooking extrême (lire notre article de 2016).

 

Tags: , , ,

4 Responses à " Résultats : Mattel chute, Hasbro grimpe "

  1. jp dit :

    Si mattel avait penser à faire des boutiques en ligne aux us et europe façon amazon, ils auraient vendu beaucoup de MOTU et encore plus de Mega bloks qui sont quasi absents sur le territoire français.

    • sith dit :

      MOTUC est un marché de niche. Pas du mass market.
      Je ne pense pas que ça aurait suffi à renouer avec les bénéfices surtout qu’il n’y pas de support dessin animé film etc….
      J’espère qu’il vont (comme Hasbro l’an dernier) se pencher sur des gammes anciennes qui ont fait leurs grandes heures pour relancer tout ça.

  2. sebastator dit :

    oui : pour Mattel, la baisse d’intérêt du public sur certaines licences s’en ressent chez Mégablock. de plus, Mattel avait une vache à lait de taille qui aujourd’hui rapporte de moins en moins : Barbie.
    Leur business model en dépend encore beaucoup trop.
    Enfin, la concurrence sur les jouets premier âge a fait beaucoup de mal à Fisher price. Il n’y a qu’à comparer la taille des linéaires accordés à cette marque avec celles d’il y a 10 ans…

  3. Blaster dit :

    Je suis très très circonspect sur l’argu d’Hasbro concernant la baisse des ventes au T1 2017 par rapport à 2016, à moins de dire que les ventes de Rogue one n’aient pas perduré au-delà de Noël (contrairement à TFA)…

    Ou alors les stocks étaient moins importants qu’en 2016 et les ventes se sont taries naturellement.

Commentaires

Une erreur dans l’article ? Proposez-nous une correction

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite, diffamatoire, injurieux, grossier, produits pirates, liens vers des sites commerciaux) ou à but purement polémique ou de trolling sera supprimé et son auteur sera blacklisté définitivement.





























Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.