Previous Article Next Article Review Marvel Universe : BLACK PANTHER
Posted in Reviews Super Héros Super-héros

Review Marvel Universe : BLACK PANTHER

C'est comme les gens qui s'imaginent qu'ils seront plus heureux en allant vivre ailleurs, mais qui apprennent que ça ne marche pas comme ça. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi.
Review Marvel Universe : BLACK PANTHER Posted on 23 mars 2011Leave a comment
C'est comme les gens qui s'imaginent qu'ils seront plus heureux en allant vivre ailleurs, mais qui apprennent que ça ne marche pas comme ça. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi.

1ère Review de Toyz Mag pour la gamme MARVEL UNIVERSE “NICK FURY FILES” 3″3/4 de Hasbro.
BLACK PANTHER, plus connu en France sous le nom de la Panthère Noire est un héros de l’univers Marvel qui est lié au groupe de super héros LES VENGEURS.

La figurine :
Très bien articulée : bras, poignets, torse au niveau de la ceinture pour ce personnage (alors que normalement c’est au niveau du thorax), jambes multi articulations cheville, genoux et rotule à 360°.
Ce qui permet de mettre la figurine dans de nombreuses positions !
On notera la position de la main gauche qui respecte le côté griffu sauvage du personnage !

Review Marvel Universe : BLACK PANTHER
Niveau sculpture, on reconnaît bien le personnage, Hasbro à fait un bel effort, le corps est musclé ,mais il donne un côté souple et noueux que l’on retrouve chez les félins.

Sont également sculptées sur les figurines les multiples rayures verticales des gants et des bottes.
C’est assez appréciable que celles-ci soient à même le moule et non un rajout de peinture.

Côté accessoires : Black Panther est équipé d’une hampe à lame, plutôt bien sculptée, très détaillée et surtout peinte ! ce qui change des figs Hasbro où les armes sont plutôt uni-color

A ceci s’ajoute le dossier de Nick Fury : une filecard.

Review Marvel Universe : BLACK PANTHER

Review Marvel Universe : BLACK PANTHER

Review Marvel Universe : BLACK PANTHER

 

C'est comme les gens qui s'imaginent qu'ils seront plus heureux en allant vivre ailleurs, mais qui apprennent que ça ne marche pas comme ça. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi.

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.