Previous Article Next Article Captain America: Crossbones
Posted in Actu Jouets Reviews Super Héros Super-héros

Captain America: Crossbones

Gamer, ex-rôliste, pigiste chez FulguroPop.
Captain America: Crossbones Posted on 18 juin 2011Leave a comment
Gamer, ex-rôliste, pigiste chez FulguroPop.

Les figurines du film Captain America: The First Avenger étant déjà en rayon, on continue donc les reviews en s’intéressant cette fois-ci à Crossbones.
Crossbones – Brock Rumlow dans le civil – est un super vilain de l’univers Marvel. Il est apparu en 1989 dans le comics Captain America. Il intervient en tant qu’acolyte de Red Skull. C’est notamment Crossbones qui a mené à terme l’assassinat de Captain America.

La version de Hasbro pour le film

 
Crossbones, tel que Hasbro l’a produit, apparaît vêtu d’un uniforme militaire (boots, treillis et chemise), et porte en sus un gilet tactique (amovible). Il est massif! Mis à côté d’autres personnages, il est plus grand et plus large.
 
Les nombreuses poches arrières du gilet

Le gilet est amovible

 
 
La sculpture est fine et réussie. Le gilet comporte de très nombreuses poches, des fermetures, un couteau de survie, une cartouchière à la ceinture. Crossbones semble pouvoir se sortir de pas mal de situations.
Le reste de la figurine est à la hauteur: les boots sont de toute beauté, les genouillères ultra-convaincantes et on adorera le réalisme du holster et ses sangles autour de la cuisse.
Pour finir, la tête est tout simplement magnifique. Le regard est furieusement intimidant et l’expression froncée du visage très menaçante. Au moins, on sait tout de suite que ce perso est un vilain.
 
 
 
 
Au niveau peinture, c’est clean. Le personnage est représenté dans son uniforme gris anthracite. Le gilet est d’un gris plus clair, avec quelques accents argentés sur les boutons, boucle de ceinture et fermetures. Le blanc des genouillères rappelle le blanc du masque et confère un certain équilibre esthétique au personnage. Le masque est de toute beauté, noir et blanc comme il se doit. Deux points blancs pour les yeux transmettent le ton glacial du regard.
Crossbones dans le comics (crédits photo: Marvel Comics)

 
On regrettera cependant que les peintres de Hasbro n’aient pas eu l’idée de peindre les tibias (en Anglais, Crossbones signifie Tibias) que l’on retrouve sr le torse du personnage dans le comics. Ça aurait été un clin d’œil sympa sous la veste tactique.
Après tout, c’est le détail qui donne toute sa légitimité au nom du personnage.
 
 
 
 
Côté articulation, tout est très rigide, la stature est ferme, ce qui est appréciable. On trouve du ball joint au cou, aux épaules, au torse, aux coudes, aux hanches (ball joint + joint pivot), et aux pieds. Par ailleurs, on a du joint pivot aux poignets et à la taille; les genoux quant à eux sont dans le schéma moderne de double articulation (dessus et dessous).
Malgré tout ça, on reste un peu sur sa faim. Le personnage n’atteint pas tout son potentiel de poses, notamment à cause de sa stature imposante et de la nature de la sculpture: impossible par exemple de plier les cuisses à angle droit. On aurait largement préféré une articulation à base de t-bar pour les cuisses, telle qu’on la trouve sur les personnages G.I. Joe. C’est dommage.
 
Les accessoires fournis avec la figurine sont pas mal: on trouve trois armes dans le blister. Un M4 avec lance-grenades, et deux pistolets mitrailleurs qui ressemblent à un URU. Ça reste le strict minimum mais c’est déjà ça.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En conclusion, une figurine sympa et très bien réalisée pour la partie sculpture et peinture, qui pêche un peu pour son articulation pas optimale, mais qui trouvera néanmoins sa place parmi les vilains de votre collection.
 

Gamer, ex-rôliste, pigiste chez FulguroPop.

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.