­

Livres : Star Wars – Darth Plagueis

Tout juste sorti aux USA, le roman Darth Plagueis se voit décortiqué sur ToyzMag…

Ecrit par James Luceno à qui l’on devait déjà Labyrinth of Evil et Cloak of Deception, Darth Plagueis raconte l’histoire méconnue de Darth Plagueis The Wise, le maître Sith de Darth Sidious alias Palpatine. La tâche était ardue, James Luceno avait d’ailleurs reporté de plusieurs mois la sortie de ce roman, mais le résultat est à la hauteur de nos attentes.

L’écriture est fluide et bien rythmée, on reconnaît assez facilement la structure narrative de Luceno, mais la volonté de renouer tous les éléments déjà publiés sur la période et les personnages (principaux comme secondaires) donne une impression un peu trop scolaire qui frôle le name dropping. Il faut avouer que vu l’importance des sources sur la chute de la République, il aurait été vite reproché à l’auteur quelque oubli ou méprise. On a donc l’impression relativement agréable pour le coup d’une sorte de canonisation des sources, une synthèse assez pratique pour les lecteurs (et les rédacteurs de wookieepedia) fans occasionnels ou inconditionnels.

SPOILER – Attention le texte qui suit dévoile une partie de l’intrigue que vous pouvez préférer ignorer tant que vous n’avez pas lu ou vu les différents ouvrages évoqués

Les mystères résolus

Darth Plagueis, on l’avait compris depuis quelques années, est un Muun (de l’espèce qui dirige l’Intergalactic Banking Clan vu dans l’Episode 2) richissime appelé Hego Damask et qui a la main sur la plupart des acteurs majeurs du commerce et de la politique galactiques. Les Sith préparent depuis 1000 ans, selon les préceptes de Darth Bane (ce seigneur a fait l’objet d’une BD et de trois romans, si ça vous intéresse…) leur revanche. Pour cela ils ont acquis des positions de pouvoirs au fil des générations. Après avoir éliminé son maître, Plagueis se concentre sur l’achèvement du plan Sith via le recrutement d’un jeune apprenti. Ce sera Palpatine le futur Darth Sidious. On apprend dans ce roman pourquoi Palpatine ne porte pas de prénom et on saisit un peut mieux ce personnage que bizarrement les films ne nous ont guère livré.

Plagueis est fasciné par la manipulation des midi-chloriens et rêve de vivre éternellement. Cette obsession va le conduire à des expériences morbides y compris pour créer la vie via la Force sans fécondation naturelle. C’est tout le délire de 2005 qui voudrait qu’Anakin soit le fruit de cette expérience et qui est ici balayée puisque dans le roman Plagueis estime que la naissance de l’Elu ne peut-être qu’une action spontanée de la Force en répercussion à ses propres expériences. Ce système de balancier est intéressant car 1/ il est au coeur de la prophétie Jedi et 2/il permet de faire le lien avec un très ancien roman Star Wars, Trève à Bakura, où certaines personnes redoutaient les Jedi car leur utilisation de la Force impliquait un appauvrissement de celle-ci à la manière de vases communicants.

On connaît enfin le mode de recrutement de Dooku, la chronologie approximative de succession des apprentis Sith et le moment ou Sidious devient son propre maître. C’est d’ailleurs avec surprise qu’on découvre qu’il ne tue Plagueis qu’à la veille de devenir chancelier. Autre précision apportée par l’ouvrage : le mode de contact des Kaminoëns et l’utilisation (laissée en suspens) de Sifo-Dyas.

On comprend également pourquoi Maul semble si à part dans la galerie des Seigneurs Sith qui nous est présentée depuis 1999.

D’une manière intéressante, l’auteur nous offre également une mise en perspective sur plus de 50 ans de l’action des Sith et de la façon dont ils ont manipulé les différentes factions pour arriver à leurs fins. Chose qui n’était pas immédiatement compréhensible au simple visionage de la prélogie et qui permet au lecteur intéressé, mais pas acharné d’éviter d’avoir à lire les dizaines de romans et de BD dédiés à la période.

Les sources synthétisées

Parmi les oeuvres que Luceno relie entre elles on peut citer bien entendu les comics Republic (depuis la première mini-série avec Ki-Adi-Mundi jusque Bloodlines notamment), les romans Cloak of Deception ou Darth Maul (et le comics aussi mettant en scène ce perso), les comics Jedi Council : Act of War ou Jango Fett : Open Seasons. L’auteur arrive même à arrimer les derniers développements de la série animée The Clone Wars.

 

Tags: , ,

Commentaires fermés







































Copyright © 2011-2017 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.