Previous Article Next Article G.I. Joe 30A : Review de Road Pig
Posted in News

G.I. Joe 30A : Review de Road Pig

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...
G.I. Joe 30A : Review de Road Pig Posted on 12 avril 2012Leave a comment
Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

Cette version de Road Pig (Bruto en VF) est la première réédition moderne de ce dreadnok (matamore en VF) apparu assez tardivement. Il fait partie d’un pack exclusif à la boutique en ligne Entertainment Earth appelé Dreadnoks Battle Set.

Sculpture : Hasbro a fait le choix du recyclage pour cette fig, mais intelligemment. Road Pig/Bruto est une armoire à glace et le corps du Night Adder (ROC) se prête merveilleusement bien à ce type de perso. On aurait peut-être aimé une fig plus large dans l’idée du Heavy Duty de 2009  (ROC, toujours), mais ça le fait. Autre petit détail du vintage qui aurait mérité d’être présent : les fléchettes sur la cuisse, elles sont superflues vu que l’arbalète ne fait pas partie des accessoires, mais ça aurait été cool d’avoir les deux. Sinon, rayon nouveauté, on a droit à une magnifique tête inédite bien plus intéressante que la vintage avec son air bêta…

 
Articulation : Du lourd et du solide comme G.I. Joe en a l’habitude. Pas de balljoint aux poignets mais c’est pas nécessaire tant la fig est de qualité.

Peinture : un petit bijou malgré la simplicité du corps repeint. Quelques tatouages Cobra et dreadnoks donnent une jolie finition.

Accessoires : C’est Noël ! On a droit à une massue fabriquée avec un parpaing comme dans les années 80 avec en plus des détails de dingue tant au niveau de la sculpture que de la peinture (le manche en bois est magnifique, même si j’aurais plutôt imaginé un tube de plomb pour cet accessoire). L’armure/protection du torse est très bien détaillée (les maillons sont hallucinants) , bien plus que la version vintage. Elle conserve un aspect très Mad Max 2. Mais le joyau de ces accessoires c’est le bouclier de notre brute qui se monte en deux partie. Il s’agit carrément d’une plaque de rue marquée “Alligator Alley” toute cabossée ! Non mais c’est dingue ce que c’est cool comme accessoire ! Certainement mon accessoire préféré de toute la gamme de type 25th Anniversary. Il reste un autre accessoire dont je ne sais que penser : une espèce de sabre qui se place dans le dos de la fig et qui irait mieux à Zanzibar, mais qui se retrouve avec notre dreadnok schizophrène. A ce propos, la filecard ne mentionne plus ce dédoublement de personnalité dont sont familiers les amateurs du comics Marvel. Allez savoir pourquoi…

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

0 comments

  1. Je te suis totalement sur la qualité de cette figurine qui trone au fond de mon display Dreadnoks. Concernant le format, je le trouve nickel de mon coté, il est nettement plus grand que ses potes. Et oui si le sabre parait incongru le personnage en utilise un parfois dans les comics. Par contre je ne te suis pas sur le fait qu’il irait mieux à Zanzibar, puisque est plus enclin a magner un sabre de pirate comme celui qui l’accompagne dans le coffret. Roadpig est assurément (avec Gnaw) mon dreadnok préféré dans ce pack que je conseille fortement à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.