Previous Article Next Article Culture Geek : Hello Geekette
Posted in PopCulture - ciné-TV-Comics

Culture Geek : Hello Geekette

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...
Culture Geek : Hello Geekette Posted on 25 août 2012Leave a comment
Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

 

Alors que notre rubrique pop culture sur ToyzMag est assez marquée par les comics et les blockbusters, accordons-nous un petit crochet par une production audiovisuelle artisanale, la websérie Hello Geekette. Enfin websérie, plus tout à fait depuis que le groupe AB a diffusé (fin 2011) sur la chaîne thématique Mangas les deux premières saisons de la série… Néanmoins, la production étant conçue comme un programme court (cinq minutes environ pour la saison 1, le double pour les deux suivantes) pour le web, on peut toujours la considérer comme telle.

 
Mais revenons à nos moutons.

Le pitch de la série

Hello Geekette est une série qui met en scène le choc des cultures entre deux colocataires (d’ailleurs la baseline est sans mystère : “Ils ne se seraient jamais rencontrés, s’ils n’étaient pas colocataires !”), une femme et un homme, l’une geek et l’autre pas du tout. Le décor principal est le salon de nos deux amis dont les murs sont recouverts de posters de films comme on les aime d‘Iron Man à Star Wars.

Et les jouets dans tout ça ?

On en voit dans certains épisodes :  un Star Destroyer et un TIE Advanced en Lego Star Wars  ou un Jabba le Hutt vintage sur une étagère, une peluche Gizmo de Gremlins, un Hercule Marvel Legend en créature de Frankenstein dans l’épisode “2 créatures de rêve” (un remake du film Une Créature de rêve de John Hughes en 1985 et de sa série dérivée dans les années 90 Code Lisa)…

A voir en ligne sur le site Hello Geekette ou sur Dailymotion ou directement en DVD (pour les saisons 1 et 2 pour un prix modique : 2€)

 

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.