Previous Article Next Article Special Election US : "Liberty" by Playmobil
Posted in News

Special Election US : "Liberty" by Playmobil

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
Special Election US : "Liberty" by Playmobil Posted on 5 novembre 2012Leave a comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

Collons à l’actualité avec, une fois n’est pas coutume, une review d’une figurine emblématique… Playmobil ! il s’agit d’un des personnages de la série 3 des “Playmobil Figures”, petit Playmobil vendu sous sachet et “à l’aveugle” pour une somme modique (généralement autour de 2,50€). Lego et d’autres fabriquants font de même, renouant avec la tradition des cartes ou mini-figurines à collectionner qu’on trouvait dans le passé également chez le marchand de journaux, voire le boulanger !

Le concept est séduisant : 12 personnages masculins, 12 féminins qu’il faut essayer de dénicher en “laissant faire le hasard” ou, plus prosaïquement, en tentant de deviner les contours au toucher.

Pour Playmobil, c’est l’occasion de sortir quelques personnages qui se démarquent un peu, voire de viser des personnalités ou des quasi licences semi-officielles. Depuis la première série de ces “figures”, on a pu ainsi croiser des “clones” de Lady Gaga, un Horse Guard britannique,  Lara Croft, un footballeur américain, un “reggae man”, un joueur de pop-rock, Elvis, etc, etc…

A 24 heures des élections américaines, il nous a semblé insolite de passer en revue la Statue de la Liberté (format Playmobil !), sculpture d’Auguste Bartholdi sur armature de Gustave Eiffel, emblème de New York (durement frappé par l’ouragan Sandy) et de toute l’Amérique, don de la France aux Etats-Unis d’Amérique en 1880. Cette mini-réplique de plastique est encore plus petite que la version située à Paris sur la Seine, au pied de la Tour Eiffel, non loin de la Maison de la Radio.

Vous me direz : en quoi c’est un “proder” que ce jouet Playmobil ? Dois-je vous citer, de la Planète des Singes à Ghostbuster 2, les films où the Statue of Liberty apparaissent ?

Première surprise en ouvrant le petit sachet (rose, pour tenter de faire “jouet pour filles”, fausse bonne idée), tout est couleur vert pour reproduire la couleur “vert-de-gris” de la statue originale. Deuxième surprise : dans mon sachet, deux “flammes” au lieu d’une. Sans doute au cas où l’une viendrait à s’éteindre ?

La figurine est assez facile à monter. Le classique sourire de Playmobil est plus expressif que l’aspect impérturbable de l’original !

A noter que la chevelure, hormsi la couleur, a exactement la même forme que les chevelures des tous premiers personnages féminins Playmobil.

Une fois le corps monté, les bras fixés, la tête maintient le tout en faisant un “clic” caractéristique.

Le livre dans une main, la torche dans l’autre, la couronne (souple par sécurité) fixée sur la tête, Liberty est prête à “éclairer le Monde”.

Ce Playmobil a une touche vraiment particulière. La marque allemande a su frapper fort au moment de l’élection US et du duel Obama/Romney.

Assurément, un petit jouet bon marché, sympathique en temps de crise, symbole de l’année 2012. “Must-have” !

 

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.