Previous Article Next Article Cadeau du mardi 4 décembre (Calendrier de l'Avent 4/24)
Posted in Enquêtes, reportages et interviews Insolite

Cadeau du mardi 4 décembre (Calendrier de l'Avent 4/24)

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
Cadeau du mardi 4 décembre (Calendrier de l'Avent 4/24) Posted on 4 décembre 2012Leave a comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

Quatrième jour et vous le savez maintenant, Toyzmag a décidé de vous offrir quotidiennement avant Noël, à la manière des petits calendriers de l’Avent dont on ouvre chaque jour une fenêtre jusqu’au 24 décembre, un petit bonus de Noël vintage pour éclairer votre journée.
Le principe est simple : tous les matins, au réveil (ou le soir avant de vous coucher), vous venez “ouvrir” votre calendrier de l’Avent-Toyzmag de la manière suivante : vous vous connectez sur www.toyzmag.com : une icone vous présente le visuel d’un catalogue ou magazine de jouets vintage assez rare. Cliquez sur l’article et vous voici au coeur d’une image étonnante qui enchantera votre journée. Pour reconstituer tous les visuels, il vous faudra patienter jusqu’à Noël, comme en vrai !!!
Quoi de mieux que de se replonger avec tendresse et nostalgie sur ces petits cadeaux visuels qu’on appréciait tout particulièrement étant gamins ? Ces imprimés, magazines, catalogues qui parlaient de nos “jouets  de l’espace“, Star Wars et autres, parfois avec des erreurs et des maladresses mais toujours avec passion sont aujourd’hui comme des petites douceurs chocolatées qu’il est plaisant de déguster en cette période hivernale
Retrouvez avec nous ces madeleines de Proust au pied du sapin. Vous êtes prêts ?

Aujourd’hui : le catalogue Prisunic de Noël 1981 :


Sauf erreur, vous ne trouverez pas de Guerre des Etoiles dans ce petit catalogue mais une belle double page s’étend sur notre fameuse thématique des jouets de l’Espace pour faire rêver les enfants. A droite, un “classique” robot à 75 Francs et  gauche, toute la clique du Capitaine Flam !
Rien n’est à l’échelle mais toute la légende des jouets Bandaï est là : les deux personnages “bendable” (à l’époque, on se contentait de dire “flexibles”) le cosmolem et surtout l’immense vaisseau Cyberlabe et Grag !
Deux pièces magiques et recherchées qui s’arrachent aujourd’hui sur la toile !
Contentons-nous donc en ce jour historique de reprendre tous en choeur : “Caaaaa-pi-tain’Flam-tu n’es paaaaa…”
Epatant, non ?

 
A DEMAIN !!
 
(Encore une fois un merci spécial à Michael et Stéphane ainsi qu’au Musée du Jouet de Poissy)

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.