Previous Article Next Article Le Seigneur des Anneaux : Berserker Uruk Hai par Toy Biz
Posted in Figurines de films et séries Review autres jouets

Le Seigneur des Anneaux : Berserker Uruk Hai par Toy Biz

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...
Le Seigneur des Anneaux : Berserker Uruk Hai par Toy Biz Posted on 11 décembre 2012Leave a comment
Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

La défunte société canadienne de jouets Toy Biz a produit au début des années 2000 des figurines 6″ (officiellement, en fait elles mesurent plus 7″ soit 17cm au lieu de 15cm) inspirés par les adaptations cinématographiques du Seigneur des anneaux.
Aujourd’hui, ToyzMag vous offre une review du Berserker Uruk Hai.
 
Orc créé par Saroumane pour assouvir sa soif de pouvoir et conquérir l’Anneau, cet Uruk Hai est aperçu pendant le siège de Fort-le-Cor dans le gouffre de Helm. Il n’existe que dans le film Les deux tours  où avec ses semblables, il sert de troupe d’assaut et de kamikaze pour allumer la mine posée sous le mur du fort. Berserker est un terme issu du vieux norrois et qui décrit des guerriers en état de transe, probablement drogués et qui combattent jusqu’à leur dernier souffle avec une énergie et une endurance effrayantes.

Venons-en à la figurine.

Un Uruk plus vrai que nature

La sculpture du Uruk est absolument géniale. Musclé et texturé son corps est recouvert d’un pagne et de sandales très bien conçus et joliment réalisés. Détail qui a son importance, cet Uruk a droit à un action feature sous la forme d’un bouton dans le dos qui fait s’abattre les bras du personnage quand on le presse. Si c’est un peu disgracieux vu de dos, la figurine ne souffre pas trop de cet ajout (voir ci-dessous).

Articulation, quel est le secret de Toy Biz ?

Le niveau d’articulation de cette figurine est excellent comme pour la plupart des figurines de cette échelle. On autant droit à du balljoint qu’à du pivot avec des charnières très bien placées qui assurent un maximum de posabilité. Même l’action feature d’habitude abhorré par votre serviteur ne pénalise pas trop l’articulation, tout au plus a-t-on un effet de cliquet quand les bras sont bougés verticalement.

Peinture dégoutante et fascinante : un bien bel orque

Qu’il s’agisse du visage (et notamment de ces yeux fascinants) ou du corps on a bien droit à une figurine de qualité, bien peinte avec des détails très bien rendus sans être aussi dégoulinants et gores que dans le film. Les différentes textures et effet sur ses maigres vêtements sont d’aussi bonne qualité. On apprécie les lavis et le drybrushing.

Léger bémol : le symbole de Saroumane (la main blanche) est trop nettement appliqué en mode pochoir. On est assez éloigné de l’application artisanale effectuée par les Uruk Hai eux-même dans le premier film.

Accessoires : le soin apporté aux détails

L’épée, malgré un plastique mou sujet à la déformation, est fidèle au film et agréablement détaillée d’encoches et de traces laissées certainement par les forgerons d’Isengard. A certains endroits, on croirait presque qu’il s’agit de runes. Le casque est magnifique avec une jugulaire dotée d’un boucle détaillée. On aurait peut-être aimé avoir une torche pour allumer une mine, comme dans le film, mais on ne fera pas la fine bouche.
 
uruk hai berserker toybiz lotr two towers 6
 
 
 
 


 

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.