Previous Article Next Article C'est un truc de dingue ! (Calendrier de l'Avent 18/24)
Posted in Culture Toys Enquêtes, reportages et interviews Histoire des jouets News

C'est un truc de dingue ! (Calendrier de l'Avent 18/24)

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
C'est un truc de dingue ! (Calendrier de l'Avent 18/24) Posted on 18 décembre 2012Leave a comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

De plus en plus de monde pour suivre tous les jours ce calendrier de tous les succès et même des commentaires multiples et variés, pertinents et documentés : MERCI.
On le redit quand même pour les petits nouveaux : Toyzmag a décidé de vous offrir quotidiennement avant Noël, à la manière des petits calendriers de l’Avent dont on ouvre chaque jour une fenêtre jusqu’au 24 décembre, un petit bonus de Noël vintage pour éclairer votre journée.
Le principe est simple : tous les matins, au réveil (ou le soir avant de vous coucher), vous venez “ouvrir” votre calendrier de l’Avent-Toyzmag de la manière suivante : vous vous connectez sur www.toyzmag.com : une icone vous présente le visuel d’un catalogue ou magazine de jouets vintage assez rare. Cliquez sur l’article et vous voici au cœur d’une image étonnante qui enchantera votre journée. Pour reconstituer tout, il vous faudra patienter jusqu’à Noël, comme en vrai !!!
Quoi de mieux que de se replonger avec tendresse et nostalgie sur ces petits cadeaux visuels qu’on appréciait tout particulièrement étant gamins ? Ces imprimés, magazines, catalogues qui parlaient de nos “jouets de l’espace“, Star Wars et les autres, parfois avec des erreurs et des maladresses mais toujours avec passion sont aujourd’hui comme des petites douceurs chocolatées qu’il est plaisant de déguster en cette période hivernale…
Prêt à déguster votre ami Ricoré ?
Ah, une dernière chose : sachez que comme vous êtes un public exigeant -et que vous avez bien raison de l’être, cette dernière ligne droite avant Noël vous réservera d’ultimes surprises et petits bonus qui ne devraient pas vous déplaîre… Nous avons notamment fait des recherches poussées à l’Ina !!!

 
Aujourd’hui : catalogue PRINTEMPS de noël 1979 : la planète des jouets

Remarque préliminaire : je me suis toujours demandé comment un magasin qui s’appelle Le Printemps tenait le coup en hiver… Mais bon, je referme la parenthèse.
Ce catalogue ne contient pas de Guerre des Etoiles semble-t-il mais n’en est pas moins digne d’intérêt : on y voit ce qui, de la part de Miro (juste avant de fusionner avec Meccano) êtait son incursion dans le monde de l’Espace : les jouets Tenté. Malheureusement, malgré une campagne d’ampleur dans la presse et même à la télé, le succès ne fut pas au rendez-vous de cet environnement techno-industriel de l’espace et la gamme rapidement abandonnée : difficile de rivaliser avec les Lego Space (pour l’aspect construction) et les Playmo Space (pour la jouabilité et la personnalisation des univers)… Les petits spationautes blancs uniformisés étaient sans doute trop anonymes et manquaient d’âme par rapport aux gentils sourires des personnages danois et allemands…
Tenté aura tenté (ha ha !) néanmoins une expérience intéressante qui a marqué quelques esprits et les jouets sont encore dénichables de nos jours à des prix raisonnables. Il faut ausi revoir cette belle publicité sur une musique de Jean-Michel Jarre…

Face à Tenté dans le catalogue : on trouve les impressionnants monstres de l’Espace GALAXY vendus par Atlantic. Il y a même une Star Base psychédélique du plus bel effet ! Curieusement, ces personnages peu articulés étaient montrés repeints dans la publicité d’époque (oui : ils étaient bien “VU A LA TELE” !!). On pouvait en acheter plusieurs, il y a avait des différence de peinture aléatoires mais seuls 4 moules différents existaient : l’insecte à tête de fourmis, le monstre au sac à dos à cornes, le bug et l’homme casqué façon Guy l’Eclair . Le look était proche des monstres de BD dessinés par Moebius, Druillet ou Mézières dans Pilote. Là encore, dur de rivaliser avec d’autres jouets comme les Star Wars mais un certain charme se dégage encore aujourd’hui de ces créatures…
Flippant, non ?
A DEMAIN !!
(merci spécial à Michael et Stéphane ainsi qu’au Musée du Jouet de Poissy)
 
Résumé des épisodes précédents…

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.