Previous Article Next Article Jouets & Actualités – Des Playmobil pour illustrer les mouvements de contestation citoyens
Posted in Autres jouets Culture Toys Editos & chroniques Enquêtes, reportages et interviews Industrie du jouet Insolite PopCulture - ciné-TV-Comics

Jouets & Actualités – Des Playmobil pour illustrer les mouvements de contestation citoyens

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
Jouets & Actualités – Des Playmobil pour illustrer les mouvements de contestation citoyens Posted on 24 janvier 2013Leave a comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

L’hebdomadaire Télérama du mercredi 23 janvier a choisi de consacrer un important dossier aux mouvements de contestation de citoyens sur des sujets d’actualité phares : le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes, la “malbouffe”, les dangers liés aux produits médicamenteux pharmaceutiques ou aux énergies telles que nucléaire, gaz de schiste, etc…
Autant de domaines où les citoyens, malgré les processus de consultation, concertation et démocratie participative qui peuvent exister ne trouvent pas leur compte. Tel est le sujet hautement politique traité sur plusieurs pages du magazine. “On a notre mot à dire !” titre le journal.
telerama playmobil
Ce qui est intéressant, et là où cela nous touche au delà de la thématique, c’est que le choix de la photo de couverture montre une série de Playmobil plus ou moins “customisés“. L’idée est audacieuse : la marque allemande qui produit des personnages souriants, standardisés et en masse est idéale pour illustrer l’effet de nombre, de multitude, de groupe avec qui il faut compter (dans tous les sens du terme).
A y regarder de plus près, l’image est subtile, voire ambigüe puisque les seuls Playmobil semblant être à peu près “dans la norme”, c’est à dire presque tels qu’on pourrait les trouver dans une boîte vendue en magasin, se trouvent être un Préfet et… un policier armé d’une matraque ! Deux représentants emblématiques de “l’autorité”, de l’ordre, auquel on peut ajouter ce qui semble être un maire, confiant au milieu de la page malgré les jets d’oeufs à proximité… Préfet et policier sont souriants et arborent la bouille classique du sourire Playmobil, les yeux ronds et la coupe de cheveux caractéristique à la Jean-Pierre Descombes…
Les autres, y compris l’élu à l’écharpe tricolore, sont des customs qui apparaissent de plus en plus déformés à mesure qu’on remonte le regard dans l’image. Certains font carrément “la gueule” et présentent même des bras courbés et non droits ce qui heurte le regard et les fins connaisseurs du jouet. Tout au fond, les personnages qui n’ont plus grand chose à voir avec des Playmobil en viennent même à cacher le titre de l’hebdo (mais pas le code-barre : faut pas exagérer !)
On voit bien que l’idée sous-jacente est de montrer que la diversité, le fait d’être tout à la fois nombreux, différents et “hors norme” constituent une force dont il faut bien tenir compte. Dont acte !
Mais ces Playmobil repeints, déformés et remodelés peut-être à grand coup de plastique fondu (et, osons le dire : moches !), des sortes de “faux” Playmobil, des hybrides (ou des “concurrents ? Airgames ou Play-Big ??) ne représentent-ils pas aussi paradoxalement des sortes de mutants, des “transgéniques” polymorphes déjà victimes des propres fléaux qu’ils dénoncent ?
Impuissants face au système, les Playmos ? Les modestes amateurs de jouets que nous sommes sont indubitablement interpelés par le sens multiple du message…
Le débat est ouvert : il est vertigineux !
Fansolo
Pour aller plus loin : le site où nous avons trouvé un agrandissement de cette “Une”
PRECISION : la couverture de ce numéro de Télérama est signée Corentin Maignien dit Lejam

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

0 comments

  1. bonjour
    l’idée de militer avec des playmobils est parti d’une idée du collectif anti aeroport de Brest qui diffuse des photos de “camille, le playmobil zadiste” et ses amis depuis fin décembre…allez voir sur http://www.flickr.com/nddl
    tous nos playmobils sont d’origine, non modifiés, juste customisés…

  2. Merci Camille pour ces précisions. Vos photos sont très belles et vos Playmobil sont très sympathiques au contraire de ceux du fond de la couverture de Télérama qui ont un petit côté dérangeant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.