Previous Article Next Article Corolle : l'histoire de la marque
Posted in Histoire des jouets Industrie du jouet

Corolle : l'histoire de la marque

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...
Corolle : l'histoire de la marque Posted on 10 mai 2013Leave a comment
Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

Emblème de la poupée de qualité depuis près de 35 ans, la poupée Corolle est une marque française aujourd’hui propriété du groupe Mattel.

logo_header

Historique Corolle

1979 : Création de la poupée Corolle.
1980 : Création du premier poupon Corolle ” Bébé Chéri”.
1984 : Création du premier bébé ethnique de Corolle.
1987 : Lancement des doudous Corolle avec la ligne ”Babi Corolle”.
1989 : Rachat de la société Corolle par Mattel.
1995 : Création du premier poupon Câlin de 30 cm au corps souple.
2005 : Invention du concept de goûters ludiques et instructif.
2012 : Lancement de la boutique en ligne Corolle.

L’internationalisation de Corolle

Le rachat par Mattel est présenté par la société comme un atout. On imagine qu’il aurait été difficile d’écrire autre chose, mais la société conserve une marge d’autonomie. D’abord, elle existe en propre sous forme de société par actions simplifiée dont le siège social est toujours situé en Touraine (à Langeais). Ensuite, elle demeure décisionnaire en matière de création et de marketing. Enfin, son affiliation au géant américain du jouet a certainement joué dans son ouverture aux marchés internationaux. Vecteur certes de croissance rapide pour la petite entreprise française, mais à coup sûr élément de fragilisation de l’emploi local.
En effet, e 1998, la production était encore assurée partiellement en France à hauteur d’un tiers (source : “Corolle, les poupées passent à l’attaque” in Marketing Magazine N°29 – 01/04/1998). Le reste de la production étant sous-traitée à part égale en Europe et en Asie.
En 15 ans, bien de choses on changé.  Selon Corolle.com (dossier de presse), 70 personnes travaillent aujourd’hui pour la société. Elle ne réalise plus sa propre fabrication comme le montre la répartition des effectifs entre les fonction suivantes : création recherche et développement, commercial, marketing, finances et achats, logistique. L’impact de cette délocalisation complète de la production se retrouve dans les effectifs qui étaient de 185 en 1998 contre 70 en 2012.
 
 

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.