Agenda Week-end : Toymania

Le jouet ancien n’en finit pas de prouver son éternelle jeunesse. Après une édition d’hiver qui fut sans doute la plus belle de ces dix dernières années, l’équipe de Toymania s’est remise au travail pour être en mesure de présenter une édition de printemps qui ne décevra pas son public.

De retour au Palais des Congrès de Paris le 2 juin prochain, les jouets anciens se rendront maîtres des lieux. Près de 200 exposants internationaux attendus parmi lesquels les meilleurs spécialistes mondiaux venus des USA et d’Europe. Si les Français sont encore les plus nombreux, 75% environ des marchands, Allemands, Belges, Italiens et Espagnols accourent en nombre.

On peut donc encore trouver les plus belles pièces que l’industrie du jouet a produites depuis le milieu du XIXe siècle aux années 70 : autos, trains, bateaux, soldats, poupées, robots et autres grands classiques feront le bonheur des collectionneurs et des promeneurs.

Mais outre ces milliers de jouets mis à la vente,le salon Toymania est aussi l’occasion de découvrir un thème particulier.Ce printemps, ce sera au tour des jouets Porsche de se mettre en valeur à l’occasion du cinquantième anniversaire de la mythique 911.

Les 50 ans de la Porsche 911

En 1963, dans les cours d’écoles, on dit de la nouvelle Porsche 911, qu’elle est une auto d’hommes. Succédant à une 356 exiguë et techniquement dépassée, la nouvelle Porsche dessinée par Ferdinand Alexander Porsche se caractérise par un châssis court, un moteur arrière six-cylindres à plat 2,0 l développant 130 chevaux et une ligne anguleuse à l’arrière fuyant.
Pas particulièrement innovante sur le plan technique, sujette à de brusques dérobades du train avant, instable à grande vitesse, elle ne semble pas offrir de prime abord les garanties d’une grande longévité. Pourtant, elle est bourrée de caractère, sa transmission à propulsion en fait une des meilleures références au départ arrêté de cette époque et elle nécessite un mode d’emploi, « un manuel de survie » diront certains, qui élève tout conducteur à son bord au rang de pilote.
Le mythe est né. Il faut pourtant corriger les défauts de jeunesse rapidement. C’est ce à quoi s’emploie le constructeur allemand depuis 50 ans pour, au fil des générations, atteindre une certaine perfection et surtout, une quasi-immortalité. La septième et dernière génération née en 2011, la type 991, ressemble encore comme deux gouttes d’eau à son ancêtre même si elle a largement cédé aux impératifs de la modernité avec le refroidissement liquide du moteur et un tas d’aides à la conduite qui la mettent à l’abri des déconvenues vécues par les premiers thuriféraires.

Au cœur d’une telle histoire, les jouets reproduisant l’icône 911 n’eurent aucun mal à capter l’attention des enfants. A piles, filoguidée, à friction, miniature ou simples sculptures, la 911 en a vu de toutes les couleurs. Heureusement pour nous, l’incroyable diversité des jouets qui lui furent consacrés n’est pas perdue. La 911 et les jouets Porsche en général ont fait naître chez Rolland Figuiera une passion dévorante.Depuis 30 ans, cet ancien croupier monégasque amasse patiemment les reproductions de son icône pour un résultat étonnant : il possède aujourd’hui dans sa collection les plus rares et intéressants modèles que l’industrie du jouet a dédiés à cette icône.

Ce sont précisément ces modèles que les visiteurs de Toymania découvriront dans l’exposition « Les jouets Porsche » à l’occasion de la prochaine édition du salon, le dimanche 2 juin 2013 au Palais des Congrès de Paris.

Informations pratiques

Dimanche 2 juin 2013
Ouverture presse et exposants dès 8 heures
Palais des Congrès de Paris, Porte Maillot – Hall Paris
Horaires d’ouverture au public : de 10 heures à 17 heures
Entrées. Adultes : 10 euros – Moins de 15 ans : gratuit

 

toymania 2 juin 2013

Commentaires fermés













Copyright © 2011-2018 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.