Previous Article Next Article Gary Cooper et Heidi de Comencini (1952) ont-il inspiré Han Solo et Leia Bespin ?
Posted in Insolite PopCulture - ciné-TV-Comics

Gary Cooper et Heidi de Comencini (1952) ont-il inspiré Han Solo et Leia Bespin ?

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
Gary Cooper et Heidi de Comencini (1952) ont-il inspiré Han Solo et Leia Bespin ? Posted on 11 juillet 20131 Comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

Insolite : nos archivistes ont retrouvé cet été lors de vide-greniers la trace de photos de films anciens qui présentent des ressemblances troublantes avec deux personnages cultes de Star Wars… A notre connaissance, et sous toute réserve, ces parallélismes iconographiques n’ont encore jamais été pointés par quiconque : ni dans le livre Star Wars la Magie du mythe ni par l’œil d’Alain Korkos (Arrêt sur Images).
inspiration2TM
 
Jusqu’à l’angle même de la posture sur la photo, la coïncidence est assez saisissante avec le Gary Cooper du “Train sifflera trois fois”. certes, le western a été vu et archi revu mais on peut justement se demander à quel point le malheureux sheriff n’a pas directement inspiré les costumier de Yan Solo ! En tout cas, ce qu’on a dit à juste titre, c’est que le lien avec le far-ouest est plus qu’évident.
inspiration1TM
Dans le cas du film de Luigi Comencini avec la petite Heidi, c’est assez incroyable de voir que la jeune fille relève ses nattes qu’elle accroche… exactement comme le fera Leia sur Bespin 28 ans plus tard ! Certes, les concepteurs de la coiffure de Carrie Fisher sur les 3 films n’ont jamais caché les influences bavaroises, voire “prussiennes” de sa coupe de cheveux : les macarons du premier film sont d’influence nordiques voire scandinaves. La coiffure sur Hoth s’inspire aussi de coiffes germaniques avec les nattes remontées. Mais là, la ressemblance avec la petite Elsbeth SIGMUND est frappante !
Autant d’influences incroyables qui réveillent des souvenirs nostalgiques…

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.