Previous Article Next Article STAR WARS CELEBRATION – le panel "From WW to Star Wars"
Posted in Conventions Culture Toys News PopCulture - ciné-TV-Comics Star Wars

STAR WARS CELEBRATION – le panel "From WW to Star Wars"

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
STAR WARS CELEBRATION – le panel "From WW to Star Wars" Posted on 11 août 2013Leave a comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

Dimanche 28 juillet au matin, j’ai pu assister à un des panels les plus surprenant qui soit : From WW to Star Wars. D’emblée, l’intervenant -brillant- prend les devants : attention sujet glissant ! Il s’appelle Cole Horton, il est américain, historien et très à l’aise mais il explique qu’aborder les liens entre les Guerres Mondiales (World War en anglais) et Star Wars, ici, en Allemagne, pays qui a connu le nazisme n’est pas une démarche facile.
IMG_4696
Pourtant la suite de son exposé démontrera devant un public conquis et enthousiaste que son sujet de recherche est non seulement très pertinent mais qu’il sait l’amener avec suffisamment de tact, d’humour et de diplomatie pour que “ça passe” devant toute sorte de public. En fait, Horton a rodé son panel lors de la précédente convention et parvient ici à capter l’attention par de savants détails et relations entre l’Histoire et Star Wars : ainsi nous fait-il d’abord écouter un morceau d’un compositeur des années 40 puis les thèmes de Star Wars composés par John Williams. Similitudes stupéfiantes ! S’ensuivent ensuite des anecdotes troublantes : Christopher Lee soldat pas loin de Tataouine en Tunisie (tournage du 1er Star Wars), Finse en Norvège (tournage de L’Empire Contre-Attaque) qui abrita une… base secrète des Allemands ! Le Playset Kenner n’avait rien inventé ! Le public est médusée !
WWtoSW(blogrecap)
Et puis intervient ensuite en renfort l’illustrateur Chris Trevas et là on entre encore dans une autre dimension : un plan d’époque de moteur d’avion est projeté. On y reconnaît des morceaux du canon de l’Etoile Noire, la tête d’IG-88 et d’autres détails encore ! Les décorateurs de Star Wars avaient manifestement des carcasses d’avions sous la main ! Le détail des armes : laser et blasters est également instructif et édifiant même si on le savait en partie déjà : presque tout est pris sur du matériel de la Seconde Guerre Mondiale…
Alors entre les influences, les anecdotes historiques et les emprunts divers, l’historien Cole Horton, sous un tonnerre d’applaudissement, n’hésite pas à conclure que son film de Guerre préféré n’est autre que La Guerre des Etoiles ! On le croit !
Pour aller plus loin : le site de Cole Horton

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.