Previous Article Next Article Review Mission Series : Star Destroyer (Vader + Seeker Droid)
Posted in News Reviews Reviews Star Wars Star Wars

Review Mission Series : Star Destroyer (Vader + Seeker Droid)

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
Review Mission Series : Star Destroyer (Vader + Seeker Droid) Posted on 14 septembre 2013Leave a comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

IMG_4873
La découverte dans les magasins français de cette “Mission Series” provoque un sentiment mitigé. En effet, extrêmement décriée outre-Atlantique en raison du manque d’articulation des personnages, le fait de trouver une nouvelle gamme pousse cependant le chroniqueur de Toyzmag à la curiosité : il faut en avoir le cœur net !
Malgré le prix (élevé pour ce que c’est), l’aspect rebutant et le quasi monopole de la prélogie, le choix se porte rapidement sur la mission “Star Destroyer” et le duo “Dark Vador & Seeker Droid” même si, du coup, ce deuxième “personnage” (voir plus bas) accentue le sentiment de s’être fait arnaquer en beauté !
Qu’à cela ne tienne, l’examen commence en vue de la Review et une première surprise liée au multilinguisme du packaging éclate : notre Dark Vador national devient “DARTH VADOR” au verso du blister alors qu’il reste 100% US au recto… Ce manque de rigueur dans la “doctrine” de la traduction consterne et traduit l’actuel “laisser-aller” perceptible chez Hasbro.
IMG_4871
En poursuivant l’examen attentif du packaging, un bon point peut-être décerné à l’image de Vader/Vador sur le côté du recto mais une sorte de pliure triangulaire de l’emballage cartonné est assez déconcertante. Cela permet toutefois d’ouvrir très proprement le blister et d’accéder aux figurines sans rien découper ce qui est assez exceptionnel pour être souligné !
Au verso, une photo censée illustrer la rencontre entre Vador et le “Seeker Droid” est carrément grotesque : on y voit une image tirée du film L’Empire Contre-Attaque sur laquelle le “Seeker” est ajouté avec du mauvais photoshop…  La différence de grain d’image, le sens du message : tout est mal fait et peu crédible.
Passons maintenant aux figurines proprement dites. Faut-il s’étendre sur le “Seeker” sans aucun intérêt et qui va vite combler un tiroir des droids et accessoires totalement inutiles ?
IMG_4877
Le Vador est intéressant en ceci que son manque d’articulations (5, pas plus) fait immédiatement penser au vintage. Une photo comparative ou pour les faire se rencontrer s’impose ! Au moins la vintage peut enlever sa cape et faire sortir son sabre laser ! Des petites aspérités de plastique mal découpé du moule, une cape froissée ont raison du brin d’enthousiasme initial…
IMG_4881
Bon, le travail de peinture, quoique minimaliste, sauve quand même la figurine du désastre.
IMG_4878
Bref, la messe est presque dite quand les yeux s’attardent sur la seconde cape du seigneur noir, la “jupette”. Celle-ci est en fait réalisée en trompe-l’œil comme les “jupes” vintage de l’Empereur ou de Bib Fortuna (voir photo).
IMG_4874

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

0 comments

  1. c’est vraiment honteux de la part d’hasbro de nous faire des figurine aussi peu articuler au point de revenir au vintage 1977, alors qu’il sorte en même temps les black séries qui sont exceptionnel
    ps: c’est sur que je n’acheterai pas

  2. Autant les packs de cette première vague des “Mission Series” ne m’inspirent rien tellement les figurines en sont hideuses (à part peut-être Jango Fett)… que ceux de la seconde vague, dispo en début d’année prochaine, m’inspirent un peu plus… notamment le Han+Chewie et 3PO+R2…
    Quoi qu’il en soit HAsbro a vraiment jouer au con avec ses figurines et no devrait vide les retrouver en solderie à prix cassé (et même là elles ne se vendront pas…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.