Previous Article Next Article Made In Japan : Focus sur les Robots Japonais
Posted in Culture Toys Evénements Expositions Jouets Japanime PopCulture - ciné-TV-Comics

Made In Japan : Focus sur les Robots Japonais

C'est comme les gens qui s'imaginent qu'ils seront plus heureux en allant vivre ailleurs, mais qui apprennent que ça ne marche pas comme ça. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi.
Made In Japan : Focus sur les Robots Japonais Posted on 8 octobre 2013Leave a comment
C'est comme les gens qui s'imaginent qu'ils seront plus heureux en allant vivre ailleurs, mais qui apprennent que ça ne marche pas comme ça. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi.

Que serait une vente de jouets japonais des années 60-80 sans les fameux Robots de métal ? Toujours issue de la vente de Boisgirard-Antonini, Génération 60-80 Made In Japan, ToyzMag fait un focus sur les Robots !
Qu’ils soit en plastique ou en métal, les Robots Japonais ont touché une génération d’enfants français que cela soit à travers les films ou les catalogues de Noël reçus dans nos boites aux lettres, qui n’a pas passé de long moment devant les pages de ces futuristes robots qui parlaient et marchaient tout seul. Voici un florilège des jouets qui seront en vente samedi 12 octobre 2013 à  14h00 à l’Hôtel Drouot.
Certain reconnaitrons JEEG (de Go Nagai), mais surtout le fameux Rollet – Victor – Robot Gonflable et Radio-commandé (objet 121) qui a été vendu en France dans les années 80 (lire notre article)
Diffusé avec l’aimable autorisation des organisateurs,  les images ci-dessous sont issues du catalogue de la vente que vous pouvez découvrir ici  http://paris.boisgirard-antonini.com/flash/index.jsp?id=17180&idCp=88&lng=fr
 
Boisgirard-Antonini, Génération 60-80 Made In Japan
Boisgirard-Antonini, Génération 60-80 Made In Japan
Boisgirard-Antonini, Génération 60-80 Made In Japan
Boisgirard-Antonini, Génération 60-80 Made In Japan
Boisgirard-Antonini, Génération 60-80 Made In Japan
Boisgirard-Antonini, Génération 60-80 Made In Japan

C'est comme les gens qui s'imaginent qu'ils seront plus heureux en allant vivre ailleurs, mais qui apprennent que ça ne marche pas comme ça. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.