Previous Article Next Article 19 octobre 1983 – 19 octobre 2013 : 30ème anniversaire de la sortie française du RETOUR DU JEDI
Posted in Critiques livres & ciné Insolite PopCulture - ciné-TV-Comics Reviews Star Wars Star Wars

19 octobre 1983 – 19 octobre 2013 : 30ème anniversaire de la sortie française du RETOUR DU JEDI

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
19 octobre 1983 – 19 octobre 2013 : 30ème anniversaire de la sortie française du RETOUR DU JEDI Posted on 19 octobre 2013Leave a comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

“Il est de retour, pour un ultime affrontement avec les forces du mal…”
tmrotj1
Ainsi que le prouve ce numéro de Pariscope, le film est sorti dans les salles parisiennes il y a pile 30 ans. A l’époque, il arrivait que la province ne puisse découvrir les “exclusivités” sur les écrans qu’une semaine plus tard. Le RETOUR DU JEDI marqua durablement les esprits et les fans de jouets que nous étions…
Pour célébrer ce bel anniversaire, Toyzmag vous offre un petit cadeau et vous propose de découvrir 15 versions différentes du même “Storybook” du film, des versions US et anglaises (souples et rigides de différents éditeurs) à la version française en passant par les cases Canada, Israël, Brésil, Japon, Espagne, Allemagne, Italie, Pays Bas et Hongrie…
Cet exercice de style est une première dans une collection : il permet d’observer les petites différences, pas seulement linguistiques ou d’éditeur : packaging et mise en page peuvent varier autour de la photo de Luke Jedi. Observez le bandeau japonais qui vient sur une couverture US éditée par Sony, le bout de laser qui devient vert sur la version israélienne (notez que le livre s’ouvre dans l’autre sens !), le logo qui se transforme, le choix d’une toute autre photo chez nos voisins britanniques, etc, etc…
TMFrance

 
 

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.