Previous Article Next Article Marché du jouet : les chiffres 2013 en France
Posted in Industrie du jouet News

Marché du jouet : les chiffres 2013 en France

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...
Marché du jouet : les chiffres 2013 en France Posted on 24 octobre 2013Leave a comment
Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

A l’ouverture de la saison de Noël, la FJP (fédération française des industries du jouet et de la puériculture) fait le point sur l’état du marché français du jouet pour le début de l’année 2013.
logo-fjp
Comme prévu la locomotive des poupées mannequins (probablement boostée par les ventes de Monster High, les poupées Ever After High n’étant pas encore disponibles au moment de la conclusion de l’étude), tire tout le marché avec +22% de ventes en plus par rapport à 2012.  Parmi les autres bonnes surprises de ce début d’année (janvier à août 2013) : les véhicules à énergie (+14%) et les jeux de construction (+12%).
Le segment préscolaire (+12%) semble bénéficier de la croissance du marché des tablettes et de sa généralisation dans la société y compris chez les plus jeunes, avec donc l’aval des parents. Les jeux de sociétés et de cartes semblent bien se porter à +8% par rapport à l’an dernier.
La FJP pose le postulat d’un recule du phénomène de maturité précoce (Kids getting older, younger) des enfants qui arrêtaient de jouer avec des jouets (de vrais jouets, pas des machins électroniques) vers huit ans. Elle voit dans cet accroissement un conséquence du glissement démographique (on devient parent plus tard avec donc un potentiellement un pouvoir d’achat supérieur) et du dynamisme démographique hexagonal.
Curieusement, la crise ne se fait pas trop sentir sur ce poste budgétaire pour les ménages. Mais comme avec les chiffres des ventes des fabricants (voir ceux de Mattel par exemple, ils sont relativement similaires, et pour cause), il faut voir la dynamique d’ensemble. En effet, si certains segments performent très très bien, ils masquent une croissance faible du marché en général : +2%.
On retrouve la même dynamique chez les fabricants. Les poupées, LEGO et les nouveautés techniques sauvent les meubles d’autres rayons pour lesquels les chiffres sont nettement moins bons pour ne pas dire en chute libre : les figurines ou les voitures par exemple.
 

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.