Previous Article Next Article Le Musée Fabre accueille l’art numérique et le jeu vidéo
Posted in Agenda Evénements PopCulture - ciné-TV-Comics

Le Musée Fabre accueille l’art numérique et le jeu vidéo

C'est comme les gens qui s'imaginent qu'ils seront plus heureux en allant vivre ailleurs, mais qui apprennent que ça ne marche pas comme ça. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi.
Le Musée Fabre accueille l’art numérique et le jeu vidéo Posted on 27 novembre 2013Leave a comment
C'est comme les gens qui s'imaginent qu'ils seront plus heureux en allant vivre ailleurs, mais qui apprennent que ça ne marche pas comme ça. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi.

Pour la première fois, le musée Fabre de Montpellier Agglomération explore le travail artistique des game designers avec cet accrochage inédit dans ses salles dévolues aux arts graphiques.
Etudes préparatoires, concept art, character and stage design (étude du personnage), recherches artistiques… sont exposées pour faire découvrir au public les étapes de la conception d’un jeu vidéo et les liens forts entre pratiques traditionnelles (dessins, peintures) et les nouvelles technologies. Ces réalisations ne sont-elles pas ainsi désigner comme des « peinture numérique » ?

Géraud Soulié, Seasons after Fall - Nocturne (concept), 2013,  peinture numérique / © Géraud Soulié
Géraud Soulié, Seasons after Fall – Nocturne (concept), 2013,
peinture numérique / © Géraud Soulié

Parmi les studios représentés, Swing Swing submarine (Montpellier), explore avec Season After All (2011) les évolutions des saisons à travers les aventures d’un renard, personnage principal du jeu. Deux artworks du début de projet, réalisés par Gérard Soulié sont présentés dans l’accrochage du musée Fabre de Montpellier Agglomération. Très picturale, la couleur y a une très grande force d’évocation et permet de camper le décor onirique du jeu.
Esquisse couleur pour la couverture  1991, acrylique sur papier  Eric Chahi,  du jeu Another World,   © Eric Chahi
Esquisse couleur pour la couverture
1991, acrylique sur papier
Eric Chahi,
du jeu Another World,
© Eric Chahi

La sélection de visuels d’Ubisoft montre, quant à elle, les différentes étapes dans la création des jeux, avec notamment des études au crayon graphite du personnage du jeu Rayman, qui a connu depuis 1995 de très nombreux développements. Les dessins montrent la modélisation des gestes du personnage et son intégration dans un univers naturel. Rayman n’a ni bras, ni jambes, ni cou, mais possède des mains et des pieds, qui sont en mesure de se déplacer de façon autonome par rapport à son corps. C’est d’ailleurs l’originalité du personnage. Connu par des générations de joueurs, Rayman fait partie, avec le jeu Another World, des pionniers du secteur représentés dans l’accrochage au musée Fabre de Montpellier Agglomération.

Les 7 studios et indépendants exposants :

  • Swing Swing Submarine,
  • Eric Chahi,
  • The Game Bakers,
  • Ubisoft,
  • Casual Box,
  • Okugi Studio,
  • Wardenlight.

Informations pratiques :

Jeux vidéo et art numérique – 19 novembre 2013 – 5 janvier 2014

Horaires d’ouverture :

  • Du mardi au dimanche : de 10h à 18h,
  • Fermeture exceptionnelle les 25/12 et 1er/01.

Tarifs :

  • Exposition accessible avec le billet d’entrée aux collections permanentes
  • Plein tarif : 6€
  • Pass’Agglo : 5€
  • Tarif réduit : 4€
  • Gratuit le premier dimanche du mois (1er/12/2013 et 05/01/2014)

Accès

  • Musée Fabre de Montpellier Agglomération
  • 39, Bd Bonne Nouvelle – Montpellier
  • Tramway lignes 1 et 4 arrêt « Comédie » ou lignes 1,2 et 4 arrêt « Corum »
  • www.montpellier-agglo.com/museefabre
C'est comme les gens qui s'imaginent qu'ils seront plus heureux en allant vivre ailleurs, mais qui apprennent que ça ne marche pas comme ça. Où qu'on aille, on s'emmène avec soi.

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.