Ce soir, c’est soupe de tortue : La review de Bebop & Rocksteady « Classics » (Playmates)

Cowabunga ! Les amateurs de la série de 1987 des Tortues Ninja vont très prochainement nager en plein bonheur. En effet, Bebop et Rocksteady, le fameux duo de bras droits (et accessoirement cassés) de Shredder, arrivent en France ! Qui ? Que ? Quoi ? Dont ? Où ?
Toutes les réponses, et plus encore, dans cette review !

P1040830

Sortie fin 2012 dans le monde et début 2013 chez nous, la gamme Classic éditée par Playmates, proposait de revisiter le design des Tortues Ninja de la série de 87 (la plus connue du commun des mortels) en conservant leur style si particulier, mais en l’adaptant à des figs 6 pouces hyper articulées. Le résultat ? Quatre tortues au look vintage mais à la playabilité (mot qui n’existe pas, mais dont vous avez compris le sens, c’est ça le talent) contemporaine. Il ne leur manquait qu’une seule chose : des ennemis dignes de ce nom à affronter sur vos étagères. Et c’est désormais chose faite, avec Bebop et Rocksteady, sans doute les deux hommes de main les plus populaires de la série !

P1040816

Déjà disponibles en import (Amazon) et en boutique spécialisée, Le célèbre phacochère et son acolyte rhinocéros vont dès à présent pouvoir en découdre avec les quatre tortues. Comptez une vingtaine d’Euros par personnage pour de l’import et un peu plus si vous passez par Album (Mais là, vous ne payez pas de frais de port). En gros, pas vraiment la peine d’attendre leur sortie officielle chez nous, vu le peu que vous allez économiser.

Voyons tout de suite ce qui vous attend !

P1040834

Bebop-a-luuuula…

Commençons avec Bebop, le plus costaud des deux. Niveau articulations, on est très proche des Tortues de cette gamme, si ce n’est que Bebop (et Rocksteady) ne sont pas articulés au niveau des doigts. Et au final, ça n’est pas plus mal, car même si l’idée était brillante sur les Tortues, ça n’était pas très pratique à l’utilisation. Ici, Bebop peut maintenir son arme parfaitement dans chacune de ses deux mains. L’articulation qui manque vraiment, c’est celle aux chevilles. Bebop et Rocksteady en sont dépourvus et cela vous privera de quelques poses dynamiques. Difficile de comprendre ce choix, d’autant qu’on l’a vu avec les tortues, ce genre d’articulation peut se faire discrète. Autre point concernant le articulations : elles sont dures, très dures pour certaines, et nous vous déconseillons de forcer sur celle se trouvant au niveau de son ventre. Il serait dommage de transformer Bebop et Be et Bop.

P1040808

Ses accessoires (grenades, lunettes, collier, bandoulière…) sont tous sculptés directement sur la figurine et peints. Rien n’est amovible. Puisqu’on parle de peinture, d’ailleurs, le boulot est plutôt bon pour un jouet qui se place dans cet ordre de prix et qu’on retrouve dans les rayons jouets des grandes surfaces. Les collectionneurs les plus tatillons trouveront par contre sans doute à redire sur certains détails, notamment sur Rocksteady (nous y reviendrons plus tard).

Mais globalement, c’est un gros coup de cœur que ce Bebop, dont les articulations permettent énormément de liberté et de possibilités.

Rocksteady’s my bayyyyyyby…

Et voici le mercenaire, le Dutch le Dur des Tortues Ninja : Rocksteady ! Cette figurine Classic lui rend un très bel hommage, en reprenant certains éléments du design du jouet de l’époque et du personnage du dessin animé. Le mix est excellent et on est vraiment face à une superbe figurine.

P1040813

Là encore, ses articulations permettent tout un tas de folies. Que vous souhaitiez le présenter comme une menace ou comme un crétin fini, vous trouverez très certainement LA pose qui vous conviendra sans trop de problèmes. Rocksteady est livré avec deux armes : Un fusil d’assaut sur pied et une machette. Autant le dire tout de suite, il n’est pas là pour rigoler. Son casque militaire est amovible, ce qui rattrapera le fait qu’il ne soit qu’une d’une seule couleur alors qu’une paire de lunettes y figurent. Et s’il fallait chipoter un peu sur ce duo, ça se ferait à ce niveau-là : la peinture. Plusieurs éléments sont d’une couleur pleine alors qu’ils auraient gagné à être mieux mis en couleur. Maintenant, il semble évident que c’est un choix qui a été fait afin de conserver plus de détails dans le sculpt et nous pensons sincèrement qu’il s’agit du meilleur compromis possible. Il suffit de regarder cette tronche… Comment ne pas l’aimer instantanément ?

Le gros bémol concernant Rocksteady n’est pas réellement de la faute des sculpteurs. Ses mollets sont été montés à l’envers sur la chaine d’assemblage ! En effet, la section entre ses genoux et ses bottes est à l’envers, ce qui nuit grandement à sa stabilité. Deux solutions s’offrent alors à vous : Tenter d’inverser les pièces avec les méthodes du sèche cheveux ou de l’eau chaude (mais risquer une casse) ou trouver une pose qui lui permette de tenir debout. Nous avons opté pour la seconde solution et comme vous le voyez sur les photos ici présentes, on peut quand-même faire pas mal de choses avec.

P1040812

Handicap Ladder Match

Globalement, le boulot des sculpteurs est irréprochable. Les détails des visages sont superbes, les muscles dorsaux de Bebop lui donnent une dégaine vraiment unique et le côté chasseur de Predator de Rocksteady en séduira plus d’un. Si l’échelle face aux Tortues peut paraitre un poil juste (ils sont tout de suite plus menaçants face aux TMNT Neca), ça n’est pas (toujours) la taille qui compte et ce qu’il peut leur manquer en centimètres, Bebop et Rocksteady le rattrapent en charisme (et en armement).

On est clairement face à deux jouets VRAIMENT fun. Le genre qu’on aurait tous rêvé d’avoir à l’époque. Playmates réussit encore le coup d’allier parfaitement jouet et collectible. Bravo. Et merci.

P1040811

« We’re the 2 men bannnnnnnd! »

En définitive, que faut-il retenir de ces deux nouveaux ajouts à la gamme « Classic » ? Simplement que s’ils sont annonciateurs de la suite  – on rêve d’un Shredder Classic et d’un Krang dans son corps de robot, mais amovible, bien entendu – on peut s’attendre à du très lourd. Hauts en couleur (dans tous les sens du terme), visuellement très réussis et (presque) parfaitement articulés, Bebop et Rocksteady sont sans hésitation une des meilleurs surprises de cette fin d’année.

P1040827 P1040833

Vite, Playmates ! La suite !

Tags: , ,

3 Responses à " Ce soir, c’est soupe de tortue : La review de Bebop & Rocksteady « Classics » (Playmates) "

  1. Nicko dit :

    Rien à dire, j’adooooooreeeeeeeeeee le style de cette review! Excellent travail! Pour les figurines, même si elles sont vraiment très très chouettes, je trouve les vintages inégalables… (mode vieux réac conservateur off)

    • Feel dit :

      Merci pour ton commentaire 😉
      Je comprends l’affect pour les vintage, mais sincèrement, la gamme Classic est vraiment incroyable et est un véritable hommage aux toys avec lesquels on jouait en 87.

  2. Kevin J. dit :

    Merci pour cet article !













Copyright © 2011-2018 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.