Matty : Notre analyse sur le Cyber Monday

Comme chaque année, voire plus souvent, Mattycollector, le site de vente en ligne de jouets de collection de Mattel, s’attire les foudres des collectionneurs et des fans de MOTUC. En cause cette année, les ventes flash du Cyber Monday.

Blaster et Feel qui ont suivi la vente en direct, vous livrent leur analyse.

 

BFCM_2013_Head_Banner

L’avis de Blaster

Un drôle de Cyber Monday (mais pas drôle en fait)

Nous ne commenterons pas les problèmes liés aux serveurs et aux difficultés de connexion, ils sont classiques et attendus dans ce genre d’occasion. C’est le jeu des ventes en ligne.

service unavailable mattycollector cybermonday

Nous ne hurlerons pas non plus avec les loups sur la mise en vente d’un maigre stock de Teela vite accaparé par les scalpers et qu’on retrouvera certainement sur ebay. Quoique, pour ce type de rareté, on peut s’interroger sur l’absence de limite au nombre d’exemplaires achetables par une seule personne…

Le problème provient plus, de notre point de vue de collectionneurs européens, des restrictions imposées aux acheteurs non américains. En effet, selon l’IP de votre ordinateur (USA ou hors USA), le site ne vous proposait pas les mêmes possibilités. Résultat : certains produits disponibles, au même moment aux Etats-Unis, apparaissaient vu de France, d’Angleterre, d’Australie ou d’ailleurs; comme « non available » (non disponibles) avant bien entendu de devenir « sold out » (épuisés) une fois nos amis américains servis. La difficulté était certes contournable via un proxy, mais vous avouerez que la pratique est très déconcertantes et source de frustrations. Sur les forums de Mattycollector, les fans européens ont d’ailleurs haussé le ton. Après avoir démenti cette pratique, Mattel a expliqué qu’une enquête était en cours et que les premières déclarations étaient basées sur des résultats d’analyse préliminaire.

Si l’on ajoute les retards pour ces ventes annoncées comme cadencées chaque heure et leur arrêt au bout de quatre ventes, on comprend la colère de certains fans qui auraient bien aimé eux aussi participer à la fête de Matty.

MattyLogo_new

L’avis de Feel :

Mattycollector : Le Cyber Monday de la honte

Que l’on se comprenne bien. L’idée n’est pas ici comme le souligne Blaster de se plaindre d’un dysfonctionnement du site de Mattycollector, puisque ça, nous y sommes malheureusement habitués. Et bien que la constance n’excuse pas la médiocrité, ça n’est pas le pire dans ce que nous a proposé Matty pour finir sa semaine de « soldes-incroyables-que-vous-n’allez-pas-en-croire-vos-yeux-!« . Non. Le pire, c’est cette fameuse dernière journée, leur Cyber Monday.

Depuis le début de leur semaine de promo (voire même avant ça), Matty vantait le côté spectaculaire de ce Cyber Monday, du fait que certaines figurines sold-out depuis des lustres allaient faire leur retour. Les spéculations sont allées de bon train et nombreux furent les fans qui se sont pris à espérer une Teela, un Beast-Man ou une Shadow Weaver. Et pour faire court… le résultat est sans aucun doute la pire vente à laquelle nous ayons pu assister, aussi bien sur ne net que dans une boutique physique. Et de loin.

Première gifle au visage des clients internationaux, la vente des objets rares et limités était bloquée en dehors des États-Unis. D’Afrique du Sud au Mexique en passant par l’Europe, nous étions impuissants devant nos écrans, à voir les items arriver, mais sans pouvoir les acheter, ceux-ci étant chez nous marqués d’un « non disponible ». Seule solution pour contourner le problème, utiliser un proxy, le genre de truc sur lequel un achat en ligne n’est plus du tout sécurisé. Et dans un cas comme ça, faut vraiment avoir envie de donner son numéro de CB… Plus tard, ToyGuru a commencé par démentir cette information, avant de revenir sur sa déclaration pour la remplacer par « nous allons enquêter sur le problème. » Ouais, super.

Quand à nos amis Nord-Américains, ça n’était pas forcément plus rose pour eux, un bug les privant de finaliser correctement leur commande, pour voir tout le contenu de leur panier sold-out quelques instants après. Imaginez leur frustration.
Une honte.

Ensuite, vient la publicité mensongère. Matty avait annoncé 6 ventes flash, chaque heure à partir de 18h (chez nous). Au final, nous avons eu 3 ventes flash, absolument pas à heure fixe et dont les stocks ont été écoulés AVANT leur mise en ligne officielle. Comment ? Sold-out avant de pouvoir acheter ? Oui car le site de Mattycollector étant plein de failles, quelques petits malins ont trouvé comment mettre certaines figurines dans leur panier quelques minutes avant la mise en vente officielle, leur garantissant une avance déterminante dans cette « course au jouet ». Et quand on voit que même Teela et Kobra Khan étaient « limités » à 99 pièces par personne, on comprend tout de suite que Matty voulait vider ses entrepôts et pas « faire plaisir aux fans » comme ils l’avaient sous-entendu.

Tout ceci renforce l’idée que MattyCollector et leur porte-parole ToyGuru n’en ont réellement rien à carrer de leurs clients, et n’en ont qu’après leur porte-monnaie. Méthodes fallacieuses, publicité mensongère, discours de politiciens… Mattycollector n’en peut plus de décevoir ses clients.

Je finirai par un avis personnel (mais que je sais partagé par nombre d’entre vous) : Je suis convaincu que Teela n’a jamais été officiellement en stock et qu’elle a uniquement été présentée pour créer le buzz et pousser les plus fous à acheter n’importe quoi d’autre, par dépit. C’est une technique vieille comme le monde, et moisie comme un bon roquefort.

 

Tags: , , , ,

8 Responses à " Matty : Notre analyse sur le Cyber Monday "

  1. dokho88 dit :

    Feel, ma pensée se rapproche de la tienne.
    Et je trouve pitoyable qu’une marque comme mattel est un serveur aussi pourri pour ses fans.
    Mattycollector et l’une des plus grandes arnaques du net vu la grandeur de la marque. ( tant la qualité de la prestation, des produits non dispo pour l’europe et autres).
    Vu les fans européns, avec le temps ils auraient largement pu développer une plateforme Européenne et je pense que la gamme serai encore plus bénéficiaire aussi bien pour eux que pour les fans.

    • Greg dit :

      Je pense pas que le serveur soit aussi pourri que cela. C’est juste une question de trafic à un moment T. Je vois mal Matty dépenser X millier de $ pour seulement 12 montées en charge par an sur leur serveur. Je pense pas que l’investissement technique soit à la hauteur de la rentabilité de la gamme.

    • Feel dit :

      Surtout qu’il est quasi certain que la gamme n’aurait pas atteint son quota de subs sans les acheteurs internationaux. Leur mettre une quenelle de cette façon pour les remercier montre vraiment que ToyGuru et sa bande sont soit des bras cassés, soit de bons gros capitalistes UNIQUEMENT là pour le pognon. Au vu de cette vente, il n’y a malheureusement pas de troisième option possible…

  2. sith dit :

    C’est pour cela que je préfère passer par ebay ou des boutiques…Même si c’est plus cher, j’ai arrêté aussi d’utiliser leur site. Pour le capitalisme, (que je ne défends pas forcémment)c’est le lot de toute entreprise d’essayer de faire de l’argent à un moindre coût. Il est difficile d’échapper à cette logique dans le monde du commerce. Il faut bien s’en contenter et ne prendre que le meilleur de ce système. Après tout, je préfère cela à une gamme qui s’arrête définitivement comme nous le fait souvent Hasbro dès que les ventes s’enrhument…..

    • Feel dit :

      L’argument vaut dans le sens où plutôt que de chercher à donner sa chance à n’importe lequel de leurs clients, ils ont opté pour une restriction aux US, ce qui – et j’en suis convaincu – était prévu depuis le début, malgré ce que peut en dire ToyGuru. Sans doute que c’était plus simple pour les envois ou une autre raison à la con. Mais c’était voulu. C’est impensable qu’il n’y ait eu aucun techos présent à ce moment-là pour résoudre le problème durant la vente. Je n’y crois pas. Y’a qu’en france (sans majuscule) qu’on a des services si incompétents.

      Je l’ai dit et je le répète, ce mec (TG) a épuisé son capital sympathie me concernant. J’étais un des derniers à le défendre; ça n’arrivera plus. À un certain niveau d’incompétence, ça devient de la malveillance.

  3. Blaster dit :

    L’argument capitaliste ne tient pas particulièrement ici. Il vaut pour la question des serveurs trop faiblards pour la vente, mais pas pour la restriction géographique. Je ne vois même pas en quoi ça arrange Matty de limiter l’accès de ces produits aux consommateurs américains.

    • Greg dit :

      logistique si les stocks sont aux USA (c’est fort probable pour les petites quantités). Après si restriction d’IP c’est un choix technique. Je pense qu’effectivement Matty a voulu faire plaisir aux consommateurs US.

  4. Nicko dit :

    Avis du vieux conservateur réfractaire :

    Rappelez – vous en 2008 quand les premières figurines sont sorties, Matty jouait déjà au jeu du chat et de la souris sur les quantités dispo et les sold out(Le monstre, King Grayskull) En 2009, moins de 2mn de dispo à l’écran pour certaines figurines sur leur site…(Trapjaw)
    Ce jeu de dispo pas dispo, quantité, pays de distribution etc… est là depuis le début. C’est seulement notre passion qui nous a permis de supporter. Mais comme dans un vieux couple, quand la passion s’amenuise, on fini par voir les défauts.
    A un moment donné je pense qu’il faut arrêter de suivre la carotte. En tout cas il ne feront pas avancer un vieil âne comme moi :p









































Copyright © 2011-2018 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.