Previous Article Next Article Star Wars Identités – retour d'exposition (reportage)
Posted in Enquêtes, reportages et interviews Evénements Expositions Star Wars

Star Wars Identités – retour d'exposition (reportage)

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
Star Wars Identités – retour d'exposition (reportage) Posted on 9 février 2014Leave a comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

2
L’exposition interactive Star Wars Identités avait ouvert ses portes dès ce weekend pour ceux qui avaient pris des places sur le site venteprivée.com
1
Ce fut pour moi l’occasion de me rendre à Saint-Denis (93) pour voir avant l’ouverture officielle cette formidable exposition d’un concept assez nouveau puisque vous avez en fait 3 activités en une : une expo d’archives Lucasfilm, une approche pédagogique par des films sur la question philosophique, sociologique et psychologique de l'”IDENTITE” et enfin un parcours interactif qui vous permet de vous créer un avatar de l’univers Star Wars correspondant à votre propre personnalité. Les 3 aspects s’entrecroisent de manière très habile et parviennent à combler d’aise toutes les générations !
5
En clair, vous ne pouvez pas être déçu par cette exposition qui ne vous laissera pas indifférent : on y apprend plein de choses, y compris sur un plan professionnel, humain, relationnel, etc…
La seule difficulté finalement c’est l’accès, l’organisation et la logistique : la station de métro la plus proche est “carrefour Pleyel” sur la ligne 13. Vous arrivez au pied de la célèbre tour et il faut marcher quand même 10 bonnes minutes avant de trouver la Cité (aucune indication… Dommage). 2ème surprise : on n’entre pas vraiment dans la Cité du Cinéma de Luc Besson mais dans un espace dédié sur la droite. Pas de resto, mais un “star bar” qui fait un peu cheap au premier abord… Autre mauvaise surprise : la queue qu’il faut faire avant de se voir confier un audioguide ainsi qu’un précieux bracelet. Admettons que ça fasse partie de l’apprentissage de la patience (merci Yoda) à l’aller. C’est plus dur à accepter à la fin de l’expo : il faut attendre pas mal de temps avant de pouvoir restituer le matériel et accéder à la boutique.
4
Pas ou peu de jouets d’ailleurs dans cette boutique mais un catalogue complet INDISPENSABLE (20€), des gadgets, des “goodies” en provenance du Canada (majoritairement en anglais)… Encore une grosse file d’attente pour payer… Et surtout pas de sac pour ramener vos achats (ils devraient arriver bientôt) !
On sent donc une organisation qui laisse pour l’instant à désirer et qui, sans amélioration, risque de créer des tensions dès que l’expo sera ouverte à tous ! Elle ne va pas désemplir et il sera difficile d’en profiter dans les premiers jours…
7
Pour le reste, une fois à l’intérieur, la construction de votre personnage, très bien conçue, va vous ravir. L’expo est sublime : voir “en vrai” 8D8, le Star Destroyer, des dessins inédits de Ralph McQuarrie ou les yeux de Jabba vous procureront d’étranges frissons… Et je ne vous dit pas tout ! Lisez bien les cartouches, ils regorgent d’infos.
Les petits films sur les découvertes américaines en sociologie sont passionnants et on aimerait presque prendre des notes quand sont évoqués le schéma de Holland ou les “big five“, d’autant que le parallèle, entre Luke et Anakin qui revient comme fil conducteur, ne lasse pas.
9
Dernier détail : toutes les photos sont interdites et chacun respecte ce principe vu que l’audioguide et le bracelet occupent l’esprit. Pas de “mitraillage” à prévoir donc et un article volontairement peu illustré.
Pour le reste, nous avions prévu 1h30 d’expo et nous sommes restés plusde 3 heures ! Bon à savoir : mes filles (8 et 12 ans) n’ont pas vu le temps passer et ont adoré l’expo.
Bonne visite !

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.