Disney bat encore des records

Avant même la sortie de Star Wars Episode VII, le groupe The Walt Disney Company continue sa croissance avec une réussite insolente. Les résultats trimestriels (Q4 2015) et annuels (FY2 015) dévoilés hier soir sont impressionnants. Encore une fois.

000086

Sur l’année fiscale 2015 ( FY2015 aux USA soit 2014-2015 en calendaire), Disney annonce un chiffre d’affaires en hausse de 7% à 52 milliards de dollars et un résultat net de 8,4 milliards de dollars (+12%).

disney-logo-twdc

Détaillons ces chiffres par grand secteur d’activité.

Médias : Media Networks

Les télés (câble + hertzien) du groupe Disney ont rapport 12% de plus sur le trimestre et 10% sur l’année. Le résultat opérationnel progresse très rapidement sur le T4 (27%) alors que l’année semble plus calme (6%), à près tout de 8 milliards . C’est encore une fois le sport qui sert de locomotive aux USA pour le groupe puisque ESPN contribue principalement à cette croissance tant du point de vue des abonnements que des recettes publicitaires.

Parcs d’attraction : Disney Parks & Resorts

Au T4, les parcs ont rapporté 10% de plus que l’an dernier (4,4 milliards $) pour un résultat opérationnel en hausse de 7% à 738 millions. La croissance sur le marché américain compensant le ralentissement à l’étranger. La situation des parcs hors USA est contrastée : à Hong Kong, le nombre de nuitées et d’entrées a baissé, à Paris, les coûts accrus d’opération ont été compensés au moins partiellement par des visites et des dépenses supplémentaires des visiteurs (nourriture, boissons, produits dérivés) qui dépensent également plus par nuitée et par billet d’entrée. A Shanghai, la préparation de l’ouverture du resort a coûté plus cher que prévu. Sur l’année le CA a progressé de 7% (16 milliards) et le résultat opérationnel de 14% (3 milliards).

Studio de cinéma : Studio Entertainment

Le quatrième trimestre a été calme pour les films Disney. Le CA n’a guère évolué par rapport à l’année dernière (1,8 milliard), mais le résultat a plus que doublé à 530 millions du fait de l’impact des droits TV et SVOD (services d’abonnement pour la vidéo à la demande, comme Netflix ou Canal Play). Au ciné ce sont Vice-versa (Inside Out) et Ant-Man qui ont pris le relais des Gardiens de la galaxie et de Maléfique. 

Du point de vue des vidéo à la maison (DVD, BD…), le quatrième trimestre souffre par rapport à 2014, Avengers et Cendrillon peinant à compenser le succès de Captain America : le soldat de l’hiver et de La Reine des neiges. Malgré tout, cela n’impacte que modérément le résultat puisque le coût unitaire et les dépenses marketing sont en baisse.

Produits dérivés : Disney Consumer Products

Les produits dérivés ont rapporté 1,2 milliard au T4 2014-2015 (+11%), pour un résultat opérationnel de 416 millions (+10%). L’appréciation du dollar étant compensée par une progression des licences avec en tête : Star Wars, La Reine des neiges et Avengers.

Jeux vidéo : Disney Interactive

Disney Interactive ne perd plus d’argent depuis l’an dernier. Son chiffre d’affaire baisse sur l’année 2015 (-10%) comme au quatrième trimestre (-4%), mais cela ne se traduit pas par des pertes. Au contraire, le revenu opérationnel augmente de 72% au T4 (à 31 millions de dollars) et de 14% sur l’année (132 millions). La sortie un mois plus tôt de Disney Infinity 3.0 en 2015 par rapport à la version 2.0 en 2014, a également joué sur le résultat. Cela aura peut-être des conséquence sur le prochain trimestre, même si l’introduction de la licence Star Wars dans cet univers devrait garantir un intérêt accru pendant les fêtes.

 

Tags: , , ,

6 Responses à " Disney bat encore des records "

  1. guillaume dit :

    Super intéressant, ces chiffres donnent le tournis au commun des mortels 🙂 l’image du début est bien choisie!

  2. Andross dit :

    C’est incroyable cette compagnie.
    Disney, Pixar, Star Wars, Marvel et ESPN ? (et d’autres encore, j’imagine)
    Manquerait plus que Google rachète ou soit racheté par eux et on serait plus très loin du Conglomérat BnL de Wall-E. o_o

    • Blaster dit :

      ABC, Lucasfilm, des cinémas (El Capitan), Buena Vista, une réserve naturelle, des avions, des banques, un société de capital risque…

  3. Ludosith dit :

    Avec Star Wars,Disney risquait pas de connaitre la crise de toute façon..mais les chiffres sont vraiment flippants là quand même

  4. sith dit :

    Vous trouvez que ça donne le tournis ? Alors Ne regardez pas les chiffres des banques de financement, de gestion et de services financiers….

  5. Kenyfleury dit :

    Pour travailler chez BNP en effet ya bcp de Milliards.
    Bref, je vais 1WE sur 2 a Disney, et vu les prix, je ne comprends pas que les mauvais chiffres du park.
    6Nuggets, 1petites frites 11E pour dire. 15E le parking etc…









































Copyright © 2011-2018 ToyzMag.com. All rights reserved. Les articles sont soumis au droit d'auteur. ToyzMag est une marque déposée
.