Previous Article Next Article Creatureplica : review du Louisiana Rougarou
Posted in Autres jouets Indépendants Review autres jouets

Creatureplica : review du Louisiana Rougarou

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...
Creatureplica : review du Louisiana Rougarou Posted on 3 février 2016Leave a comment
Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

Nous inaugurons une série de reviews pour la wave 1 des figurines de collection Creatureplica créée par Jean St. Jean.

Le sculpteur, bien connu de nos lecteurs pour son travail pour Diamond Select Toys ou DC Direct, vient de lancer sa gamme de figurines 7″ consacrée aux cryptides, ces bêtes dont les férus de cryptozoologie raffolent. Alors que les X-Files font leur grand retour (le 25 février sur M6) pouvait-on rêver meilleur timing pour l’arrivée de ces monstres qu’on imagine très bien traqués par Fox Mulder. Notons au passage que les héros de Supernatural l’ont affonté lors d’un épisode de la quatrième saison de la série.

Passons donc au premier cryptide de la série, le Lousiana Rougarou.

L’emballage impressionne d’entrée de jeu : la bulle mesure une trentaine de centimètres de haut pour douze de profondeur !

creatureplica-louisana-rougarou-40

Outre le sticker mentionnant l’animal en question, un insert papier sert de décoration. Au recto on découvre un cliché de l’environnement du Rougarou (un marécage cajun) avec dans l’angle supérieur droit un portrait du monstre. Au verso, une illustration composite, identique pour les quatre cryptides, présente la gamme.

A l’intérieur, la figurine est présentée dans un plateau en plastique transparent. On distingue bien les deux parties du socles et les trois fragments de vêtements ultimes résidus d’humanité de notre loup-garou de Louisiane.

creatureplica-louisana-rougarou-45

Le socle est donc en deux parties (ce sera le cas pour la majorité des figurines de cette première wave).

creatureplica-louisana-rougarou-48

Il s’agit d’une reproduction d’un sol marécageux sur lequel trône un trophée fait d’un squelette humain. Le trophée ne doit pas être récent car la mousse a déjà commencé à recouvrir l’occiput du crâne.

creatureplica-louisana-rougarou-49

Trois picots permettent de positionner la figurine sur le socle.

creatureplica-louisana-rougarou-53

 

La figurine est immense, le Rougarou mesure 8″3/4, mais son anatomie particulière (les jambes sont presque caprines et son dos un peu vouté) le rapetisse un peu.

Il affiche 26 points d’articulation qui appellent quelques commentaires de notre part.

creatureplica-louisana-rougarou-69

La tête  dispose à elle seule de 4 points d’articulation : une charnière pour la mâchoire, un pivot pour chacune des oreilles et bien entendu le balljoint du cou.

creatureplica-louisana-rougarou-63

Ce dernier POA est plutôt limité compte tenu de la courbure du dos, mais elle permet quelques mouvements verticaux et une totale liberté horizontale.

Les épaules sont censées être sur balljoint, mais l’usine, ayant reçu des consignes sur la fermeté des POA, a un peu exagéré de ce point de vue ce qui limite considérablement les mouvements au-delà de la rotation des épaules à 360°. De toute façon l’expérience nous a appris que les épaules des figurines au torse imposant sont souvent limitées par le sculpt. Au moins ici il n’est pas question de bras impossibles à placer près du corps.

creatureplica-louisana-rougarou-70

Les autres articulations du bras (pivot au niveau des biceps, des coudes et des poignets) permettent de placer le Rougarou dans la plupart des positions classiques pour ce type de monstre.

creatureplica-louisana-rougarou-65

Le torse est lui sur trois pivots de la taille à la poitrine.

Son bassin est articulé à l’instar des 6″ de DC Collectibles, avec en prime un système cranté pour donner un peu de vigueur aux articulations.

creatureplica-louisana-rougarou-67

Au dos, le Rougarou est doté d’un résidu de queue.

creatureplica-louisana-rougarou-61

Comme vous l’aurez constaté sur les images ci-dessus que les genoux disposent d’un crantage pour rigidifier les articulations. Ce dispositif figure aussi sur les coudes et les hanches.

Le paintjob est simplement superbe ! La fourrure est reproduite par une succession de drybrush du gris au blanc en sur une base de marron clair.

creatureplica-louisana-rougarou-71

La gueule, les yeux, les griffes et les ongles sont également magnifiquement peints. Au rayon des anecdotes, on se demande encore où est passé le cinquième orteil de notre loup-garou du sud…

creatureplica-louisana-rougarou-56

 

Les trois morceaux de chemises sont un fragment du col et les deux manchettes.

creatureplica-louisana-rougarou-47

Le col possède encore quelques boutons qui permettent d’orienter correctement cet accessoire sur cou de notre Rougarou.

Pour vous donner une idée de sa taille, voici un rapide comparatif.

creatureplica-louisana-rougarou-75

Au final, le Louisana Rougarou est une magnifique figurine qu’on prend plaisir à exposer. Le prix est assez élevé pour un jouet de collection de cette taille, mais l’attention portée aux détails, la richesse du design et l’originalité du projet font vite oublier cet élément. Si en plus on tient compte du fait que ce type de personnage est compatible avec de nombreuses gammes comme les Monsters Select de Diamond, certaines NECA (avouez que vous vous demandez ce que cela donnerait face à un Predator, hein ?) et même les MOTU…

 

Découvrez prochainement sur ToyzMag les autres figurines Creatureplica de la wave 1.

creatureplica-sasquatch-14

 

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.