Previous Article Next Article Creatureplica : review du Himalayan Yeti
Posted in Autres jouets Indépendants Review autres jouets

Creatureplica : review du Himalayan Yeti

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...
Creatureplica : review du Himalayan Yeti Posted on 24 février 2016Leave a comment
Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

Dernier chapitre de notre série de reviews consacrées à la première de la gamme Creatureplica, le yéti arrive après Louisiana Rougarou, Horrorhound et North American Sasquatch.

Pour le grand public européen, c’est l’un des sujets de cryptozoologie les plus accessibles. Depuis Tintin au Tibet, tout le monde connaît cet abominable homme des neige. Sauf que, contrairement à Hergé, Jean St. Jean a décidé de le dépeindre d’une manière très agressive. On découvre ça en images.

creatureplica-yeti-3

Voilà, le ton est donné.

Musclé et pas content, l’Himalayan Yeti de Creatureplica est un mastodonte  impressionnant.

creatureplica-yeti-9

 

Son socle est plus large que celui des autres figurines de la gamme. Il est le seul à ne pas disposer d’élément amovible apportant un peu de relief, mais certains détails sont plutôt sympa comme le crâne de bouquetin pris dans la glace.

creatureplica-yeti-6

Seul gros souci (et encore) de ce point de vue, les picots trop longs pour les trous placés sous les pieds de la figurine.

Alors qu’il s’apparente grandement au Sasquatch, son corps n’en emprunte au final aucune pièce.

creatureplica-sasquatch-12

 

Les mains sont beaucoup plus grandes, les griffes plus menaçantes. Même les pieds témoignent d’une sauvagerie dont le Sasquatch s’est affranchi sous la direction de Jean St. Jean.

creatureplica-yeti-8

Le weathering de sa fourrure blanche est rehaussé de poils jaunes qui ne le mettent pas à l’abri de remarques douteuses sur son hygiène.

Pour le reste, c’est du tout bon : la peau exposée est magnifique, l’impression d’un duvet à la frontière entre fourrure et peau nue est transcrite par un peu d’airbrush blanc.

creatureplica-yeti-5

On retrouve également chez le Yeti cette fameuse articulation pivot-boule à l’épaule.

creatureplica-sasquatch-13

Massif, agressif et magnifiquement sculpté, le Yeti conclue merveilleusement cette première salve de reviews pour Creatureplica. Avec le Rougarou, il s’annonce comme l’une des figurines les plus faciles à adpater à d’autres gammes et univers.

creatureplica-yeti-7

C’est bien simple on croirait l’un de ces hommes singes qui peuplent la culture Pulp américaine des années 30. On l’imagine très bien dans une histoire de Lovecraft ou de Howard, affrontant Tarzan ou Conan.

creatureplica-yeti-18

Éclairagiste chez FulguroPop. La quarantaine rugissante. Collectionneur Star Wars, Marvel...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.