Previous Article Next Article Toyz’presse Star Wars : Le Parisien Libéré 4/5
Posted in News

Toyz’presse Star Wars : Le Parisien Libéré 4/5

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !
Toyz’presse Star Wars : Le Parisien Libéré 4/5 Posted on 6 mai 2016Leave a comment
Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

rj1

Nos archivistes ont eu la chance de mettre la main sur 5 numéros vintage du Parisien Libéré entre 1977 et 1983. A cette époque, le quotidien ne s’appelait pas juste “Le parisien” et son nom résultait directement de la deuxième guerre mondiale.

Ces numéros exceptionnels coïncident avec la sortie des films La Guerre des Etoiles (19 octobre 1977), l’Empire Contre-Attaque (20 août 1980) et le Retour du Jedi (19 octobre 1983). Les images parlent d’elles-mêmes : articles et mise en page sont somptueux. Nous vous laissons les découvrir sur 5 semaines…

rj2

Et nous passons au Retour du Jedi avec, encore une fois, une interview du réalisateur (ici Richard Marquand) de Eric Leguèbe.

rj3

A noter l’affiche en longueur du sabre laser avec la mention “demain” sur la même page que… Sim ! Nous sommes le 18 octobre 1983… Dans l’interview, alors qu’on est la veille de la sortie et que le titre s’étale partout, le journaliste écrit partout Yedi au lieu de Jedi. Pourquoi ? Mystère : boulette du correcteur, inattention ou faute intentionnelle ? Encore une des perles françaises qu’on adore redécouvrir à plus de 30 ans d’intervalle !

rj5 rj4

Oui, je connais le gars qui a fini par remporter en cassation le procès que lui avait fait le maire d'Orléans en 2008 : c'est moi !

0 comments

  1. merci pour ce nouveau numéro 😉 (c’te une qui fait froid dans le dos, l’histoire avec les 3 gones!)
    la p’tite affiche française avec le sabre est bien cool, je ne la connaissais pas!
    bon sinon, au niveau des coquilles, il y en a des franchement pas mal, pourtant, l’auteur, avec des mots comme “satrape” (pour désigner Jabba et son mode de vie) ou “guangue” (pour le bloc de carbonite) emploie des expressions carrément recherchée et qui s’appliquent bien à ce que l’on voit (perso, je ne connaissais pas ces mots, mais sûr qu’avec ça il y a de quoi briller en soirée 😉 )…
    mais alors… outre le fameux Yedi que tu soulignes, on trouve le “satrape Jabawa” (wa wa ypy yo ypy yeah…gangsta le Jabba!), “Han Sold” (vendu!), Chewbala (un côté tibétain?) et surtout “Karen Allien” (celle là elle est priceless!…elle était pas moche pourtant en 83 la Karen…), bref, une substance illicite tournait à plein régime dans les locaux de la rédac du Parisien, ou la correctrice cherchait à dynamiter l’édition…mais jme suis bien marré (à la différence de “George Lukas” s’il a lu l’article 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.